VMC double flux : fonctionnement, prix, installation, utilisation

Vous avez une ventilation mécanique contrôlée à simple flux, mais vous souhaiteriez la changer ? Vous allez vous installer dans une nouvelle maison et vous devez choisir votre VMC. Avez-vous songé à la VMC double flux ? Fonctionnement, prix, installation et utilisation : faisons le point !

Sommaire :

 

Vous voulez le meilleur pour votre famille et cela inclut un équipement qui permet d'assurer un air renouvelé, sain et avec un taux d'humidité convenable. En effet, l'air intérieur est souvent plus pollué que l'air frais extérieur. Étonnant n'est-ce pas ?

Si vous n'aérez pas régulièrement, si vous bouchez les aérations de vos fenêtres et que vous n'avez pas une ventilation mécanique contrôlée efficace, vous avez peut-être des problèmes de moisissure, voire d'asthme !


N'attendez pas que ces problèmes prennent de l'ampleur ! 


Vos meubles, vos produits ménagers, les désodorisants et les accessoires comme la peinture, la colle pour papier peint, dégagent des substances toxiques de nombreuses semaines après l'utilisation ou la mise en place dans une pièce. Vous pouvez changer cela avec un système de ventilation performant.

VMC 2

Une VMC permet d'assurer un air renouvelé dans votre maison

Comment fonctionne une VMC double flux ?

La VMC double flux est composée d’un bloc de ventilation et de conduits de récupération, mais aussi d’insufflation.

Son principe est simple : elle récupère l'air extérieur et le réchauffe à l'aide de la chaleur de l'air vicié qu'elle rejette. 

La VMC double flux est composée de la manière suivante :

  • un circuit de récupération d’air vicié : l’air de la cuisine, de la salle de bain et des WC est récupéré et filtré. La chaleur extraite est réutilisée pour chauffer l’air neuf du circuit d’insufflation. L’air vicié est évacué à l’extérieur de l’habitation ;

  • un circuit d’insufflation d’air neuf : l’air est extrait de l’extérieur, filtré et réchauffé grâce au circuit de récupération de l’air. Un échangeur thermique, ou échangeur de chaleur redistribue l’air dans les chambres, la salle à manger et le salon ;

  • une centrale double flux avec ventilateurs, filtres régulation et échangeur ;

  • une prise d’air neuf ;

  • un rejet d’air vicié.
 
Caractéristiques
VMC double flux

Confort, air plus pur, isolation phonique
Jusqu'à 25 % d'économie de chauffage

VMC double flux thermodynamique

Réservée aux maisons passives, très confortable
Jusqu'à 75 % d'économie de chauffage

 

Quelle est la différence entre une VMC simple flux et une VMC double flux ?

La VMC simple flux est la plus utilisée dans les habitations. Elle est composée de bouches d'aérations placées au niveau des fenêtres et d’un ventilateur extracteur, situé la plupart du temps dans les combles. 

Cela crée une dépression qui entraîne l’entrée d’air frais par les aérations des fenêtres. Elle peut être autoréglable ou hygroréglable

Si vous avez une habitation récente type bâtiment basse consommation, il vaut mieux opter pour une VMC double flux. Comme il n'y a pas d'aération aux fenêtres, contrairement à la VMC simple flux, ce système permet de limiter les pertes de chaleur. 

📌
Cet article peut aussi vous intéresser :

VMC simple ou double flux : quelles sont les différences ?

La VMC double flux nécessite un budget plus conséquent que la VMC simple flux. Elle consomme plus d’électricité également, mais permet des économies d’énergie si votre maison est bien isolée.

Quel est l'intérêt d'installer une VMC double flux ?

  • D'importantes économies d'énergie : Le système d'aération de la VMC double flux permet de faire des économies d'énergie. Il est possible de récupérer jusqu’à 70 % de la chaleur contenue dans l’air vicié ! C'est une économie de 25 % de chauffage par an qui est estimée ; 
  • Une meilleure qualité de l'air : l'air entrant est de bonne qualité, car il est filtré tout de suite pour les pollens, les spores, les moisissures, les particules fines et les bactéries ; 
  • Une réduction des bruits : les bruits extérieurs ne sont pas aussi importants qu'avec une autre VMC parce qu'il n'y a pas d'aérations au-dessus des fenêtres. 
  • Plus de confort : l'air entrant est tout de suite plus chaud qu'avec un autre système.

Quels sont ses principaux inconvénients ?

  • Un achat important : Le premier est le coût d'acquisition assez important de ce type de VMC. Néanmoins, des aides ministérielles peuvent venir alléger la note. 
  • Une grande consommation : Il faut aussi bien prendre en compte que ce système consomme beaucoup d'électricité. Sans un nettoyage et un entretien régulier, les moteurs tournent de plus en plus souvent à plein régime. 
  • Un risque de bruit : Aussi, il y a notamment un risque de bruit dans les gains en général au niveau des bouches de soufflage donc dans les pièces de vie. 
  • Une grande place dans la maison : Il faut avoir de la place dans un local chauffé. 
  • Un risque de condensation : À savoir aussi que la condensation est possible dans les gaines si celles-ci sont mal installées ou lors d'un arrêt prolongé du système. 

Quel est le prix d'une VMC double flux ? 


Prix moyens
VMC double flux

400 à 2.000 €

VMC double flux thermodynamique

7.000 à 15.000 €


La pose d'une VMC double flux par professionnel est plus que recommandée, car pour une bonne performance, celle-ci doit être bien calibrée. Elle se fait par un chauffagiste. Comptez entre 900 et 5.000 € la pose et la fourniture d'une VMC double flux. 


Vous n'êtes pas du tout bricoleur ? Pas d'inquiétude, faites appel à un professionnel !


En ce qui concerne la VMC double flux thermodynamique, elle est souvent installée lors de la construction d'une maison de type passive.  

Comment installer une VMC double flux ?

La VMC double flux reste un peu plus complexe à installer qu'une VMC à simple flux. Ce modèle s’intègre généralement dans un projet de construction. 

En rénovation, elle est moins répandue, car elle est moins adaptée. En effet, elle ne nécessite pas comme pour une VMC simple flux, d'aérations aux fenêtres. Néanmoins, son installation est possible si vous préparez bien votre projet.

Quand utiliser une VMC double flux ?

La VMC double flux peut être utilisée tout au long de l'année, en hiver comme en été. En effet, c'est un des systèmes les plus complets et les plus performants. Avant d'évacuer l'air vicié de l'habitation, cette VMC en récupère la chaleur et l'utilise pour réchauffer l'air neuf qui vient de l'extérieur. Cet air repart ensuite dans les différentes pièces à vivre de la maison. 

Dans les périodes de l'année les plus chaudes, le système peut également inverser le processus de fonctionnement. Ainsi, il va rafraîchir l'air neuf qui entre dans la maison. 

Est-ce qu'une VMC double flux doit tourner en permanence ?

Il est souvent conseillé de ne pas arrêter la VMC double flux. Seules en cas de circonstances exceptionnelles comme un incendie ou des fumées toxiques, il faut arrêter le système manuellement. Afin d'assurer un renouvellement de l'air de qualité, il faut laisser la VMC double flux tourner en permanence.

Quel entretien prévoir pour une VMC double flux ? 

L'entretien annuel doit être réalisé par un professionnel de la ventilation. Vous pouvez toutefois réaliser le nettoyage biannuel des bouches d’extraction et d’insufflation.


Gagnez du temps en confiant l'entretien de votre VMC à un professionnel !


Les caractéristiques de la VMC double flux la rende plus sensible si son entretien n’est pas correctement et régulièrement fait. C'est donc un point à prendre en compte dans votre choix. Pour vous aider, notre comparatif VMC aide au choix permet d'y voir plus clair.

Notez que la qualité de l’air peut même être dégradée si elle est trop encrassée. Prenez également en compte qu’un nettoyage complet doit être effectué tous les trois ans, et que le changement des filtres doit intervenir une à trois fois par an selon votre environnement extérieur, la saison et la classe du filtre.

Enfin, il faut savoir aussi que la VMC doit être installée dans une pièce chauffée. Dans le cas contraire, l’installation elle-même doit être isolée pour rester performante.

😉 Le Conseil Habitatpresto : veillez à bien isoler votre maison !

Attention, l’échangeur de votre VMC double flux peut perdre jusqu’à 50 % de son efficacité si votre habitation n’est pas bien isolée. Votre projet doit donc être parfaitement calibré et votre VMC double flux doit être réglée correctement pour être performante.

 

Références :

Electricité / Ventilation Part
La Rédaction Habitatpresto

La Rédaction Habitatpresto

Equipe de rédaction

La rédaction d’Habitatpresto regroupe des passionnés de travaux, de DIY et de décoration.

Qu'est-ce qu'une prise de type 2 pour une voiture électrique ?

Quelles sont les caractéristiques de la prise de recharge de type 2 ? Quelles charges peut-elle supporter ? Quels sont les véhicules électriques compa...

Lire la suite

Prix électricité : une hausse plafonnée à 4 % au 1er février 2022

Votre facture d'électricité ne cesse de grimper... Voici ce qu'implique la mise en place d'un bouclier tarifaire par le Gouvernement en ce début d'ann...

Lire la suite

Prix rénovation électrique : coût moyen & tarif d'un électricien

Le prix d'une rénovation électrique se situe entre 60 et 200 € du m² si vous faites appel à un électricien. Découvrez le budget selon l'ampleur des tr...

Lire la suite

Comment trouver un bon électricien ? 6 infos à retenir

Mieux vaut tomber sur un professionnel compétent pour des travaux électriques ! Voici 5 informations à retenir pour trouver un bon électricien !

Lire la suite

Quel prix pour un nouveau tableau électrique ?

Vous devez changer votre tableau électrique ? Découvrez le prix d’une nouvelle installation et quand faut-il vraiment le remplacer.

Lire la suite

Détecteur de mouvement : 5 problèmes fréquents et leur solution

Découvrez les 5 problèmes fréquents rencontrés avec les détecteurs de mouvement, et surtout les solutions pour que ces alarmes fonctionnent vraiment !

Lire la suite
 

Confidentialité