VMC hygroréglable : une ventilation performante et abordable

La VMC hygroréglable vous intéresse ? Enfin une technologie de pointe qui s'autorègle en fonction du taux d'humidité des pièces, et de l'activité qui s'y déroule ! Fini les problèmes d'humidité, tout en consommant un minimum d’énergie ! Coût, fonctionnement et avantages, Habitatpresto vous dit tout !

Sommaire :

 

C'est quoi une VMC hygroréglable ?

Une VMC hygroréglable est un système de ventilation à simple flux ou à double-flux.  C'est le moyen le plus performant de régénérer l’air dans l’intérieur des maisons, sa puissance d’aspiration s’adapte aux taux d’humidité des différentes pièces.


📌
Cet article peut aussi vous intéresser :
Comment fonctionne une VMC ? Voici une explication claire

Quels sont ses avantages ?

La VMC hygroréglable présente de nombreux avantages :

  • Elle possède une puissance d’aspiration bien supérieure aux autres types de VMC. L'air vicié de l’air de votre maison, est aspiré à vitesse grand V. 
  • Le plus, est que sa puissance devient faible si le besoin, afin de consommer un minimum d'énergie. Contrairement au VMC autoréglable, l’aspiration se met en mode semi-fermée lorsqu’il n’y pas d’activité et passera en puissance maximum si par exemple vous prenez une douche.

Même si le VMC hygroréglable coûte plus cher à l’achat, il est par contre bien plus économique à la consommation.

VMC

Une puissance qui s'autorégule, pour consommer moins d'énergie !

⚠️
Important :
Dans sa version hygroréglable, les bouches d'extraction de l'air changent en fonction du taux d'humidité des pièces de votre maison. Plus l'espace est humide, plus les bouches s'ouvrent.



Vous souhaitez faire réviser votre VMC, ou passer à l'hygroréglable chez vous ?


Quels sont les différents types ?

  • La VMC simple flux hygro A : le débit des bouches d’évacuation fonctionne de manière automatisée, se réglant en fonction du taux d’humidité de l'air grâce à des capteurs ultra sensibles.
  • La VMC simple flux hygro B : Ici, en plus des bouches d’évacuation, les entrées d’air sont, elles aussi, modulables en fonction de l’humidité, ce qui la rend encore plus performante que l'hygro A.
  • La VMC hygroréglable à double-flux : un échangeur thermique récupère les calories de l’air vicié pour chauffer l’air entrant, et elle se règle automatiquement en fonction de l’hygrométrie.


Comment fonctionne-t-elle ?

Ce type de VMC, régule le débit d’air qu’elle extrait selon le degré d’hygrométrie (d'humidité) de l’air ambiant, dans la pièce ou elle se trouve. Ainsi, elle laisse passer plus ou moins d’air par l’ouverture d’une bouche d'aération.

Cette ouverture est commandée par une languette papier, qui est en fait un capteur sensible au taux d’hygrométrie, selon le niveau d’humidité dans l’air ambiant, la languette va plus ou moins s'étirer. Lorsque le niveau d’humidité augmente, les bouches s’ouvrent plus, afin d'extraire un débit d’air plus important. 

Par ailleurs, les bouches d'aération hygro, offrent en général une position optionnelle "grand débit", qui peut être commandée manuellement soit par un bouton, une cordelette ou un détecteur de présence. Cette option de haut débit est nécessaire dans les moments où la production d’air humide est plus importante (lorsqu'on cuisine, ou lorsqu'on prend une douche...) 


Vous souhaitez installer une VMC hygroréglable chez vous ?


😉 Le Conseil Habitatpresto : optez pour l'hygro pour être au top !

Lors d'une construction neuve, le dépôt de permis de construire nécessite une étude thermique qui n'autorise que de l'hygro. Si vous souhaitez passer d'une auto à une hygro, vous allez devoir changer les entrées d'air ainsi que les bouches d'extraction. 

Part VMC
Hélène Machline

Hélène Machline

Rédactrice web

A la fois journaliste à l'internationale et archéologue pendant plusieurs années, je suis passionnée par les techniques de construction anciennes. Je me fais un plaisir de partager avec vous mes bons tuyaux en provenance du monde entier.

Comment fonctionne une VMC ? Voici une explication claire

Enfin une explication simple et complète sur la ventilation mécanique contrôlée (VMC), ce dispositif qui renouvèle l’air intérieur d’une habitation.

Lire la suite

VMC : comment la nettoyer et l'entretenir pour un air plus sain ?

La VMC est indispensable pour s'assurer d'avoir un air frais et sain chez soi. Découvrez comment la nettoyer et l'entretenir pour que le système reste...

Lire la suite

Est-ce qu'une VMC doit tourner en permanence ?

Votre VMC fonctionne continuellement et vous hésitez à l'éteindre en été ou pendant la nuit ? C'est peut-être une très mauvaise idée...

Lire la suite

VMC gaz : fonctionnement, avantages, réglementation, entretien

Bien connaître son système de ventilation VMC-gaz est une question de survie : Il empêche les risques d’intoxication au monoxyde de carbone.

Lire la suite

Prime énergie : quelles sont les conditions d’éligibilité ?

Si vous souhaitez réaliser des travaux d’économies d’énergie pour améliorer votre confort thermique, vous êtes peut-être éligible à la prime énergie.

Lire la suite

Comment fonctionne la ventilation mécanique répartie (VMR) ?

Comment équiper son logement d'une VMR ? Avantages, prix, types, on vous dit tout !

Lire la suite
 

Confidentialité