VMC cuisine : est-ce indispensable & comment bien la choisir ?

Mis à jour le 23/11/2023
Dans cet article :

    La ventilation mécanique contrôlée (VMC) joue un rôle essentiel dans la qualité de l'air intérieur d'un logement, et la cuisine ne fait pas exception. Il faut savoir que c’est l’une des pièces qui en a le plus besoin, afin d’éviter la prolifération des odeurs et de l’humidité. Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur le sujet.

    La VMC est-elle indispensable dans la cuisine ?

    Installer une VMC dans une cuisine est presque tout aussi important que d’avoir une VMC dans une salle de bain. En effet, le fait de cuisiner va générer des odeurs, des graisses, des fumées, de l'humidité, et les bactéries peuvent proliférer. Une VMC vient alors jouer un rôle essentiel en renouvelant l'air.

    Attention tout de même, la VMC peut entrer en concurrence avec un autre système de ventilation propre à la cuisine : la hotte. Le fonctionnement de la hotte de cuisine doit être strictement indépendant de la VMC. Les cuisinistes recommandent de ne pas utiliser les deux systèmes en même temps car ils font doublon et peuvent entraîner des déperditions et des retours d’air.

    💡Bon à savoir 
    Installer une VMC dans la cuisine n'est pas obligatoire, mais fortement recommandé. Notamment la norme RE2020 sur l'efficacité énergétique des logements neufs, encouragent l'utilisation de la VMC double flux.

    Quel type de VMC installer dans une cuisine ?

    Différents types de VMC sont possibles selon vos besoins et contraintes. On vous aide à y voir clair :

    La VMC double flux : la plus performante pour la cuisine

    La VMC double flux est la meilleure solution pour ventiler la cuisine. Sa particularité ? Grâce à un échangeur de chaleur, elle peut récupérer jusqu'à 90 % de la chaleur de l'air vicié sortant pour chauffer l'air frais entrant. Elle ajuste automatiquement le débit d'air selon les besoins de la cuisine et peut filtrer l'air pour améliorer sa qualité en éliminant les polluants et allergènes.

    Vous souhaitez installer une VMC dans votre cuisine pour assurer une bonne circulation de l'air ?

    La VMC hygroréglable : la plus économique pour la cuisine

    La VMC hygroréglable est sûrement l’option la plus économique pour ventiler la cuisine. Son atout : contrairement aux systèmes traditionnels qui fonctionnent toujours au même débit, la VMC hygroréglable ne marche que lorsque nécessaire. En effet, elle ajuste automatiquement le débit d'air en fonction de l'humidité de la pièce, ce qui économise de l'énergie.

    La VMC autoréglable : la ventilation des cuisines neuves ou rénovées

    La VMC autoréglable est idéale pour ventiler les cuisines des logements bien isolés qui respectent les normes énergétiques actuelles. Elle possède un système de réglage automatique du débit, permettant un ajustement facile en fonction des besoins. 

    En plus d'être économe en énergie, elle est simple à installer, entretenir, et utiliser. Ce qui en fait une option pratique et abordable pour les maisons récentes et les rénovations axées sur la performance énergétique.

    Pour bénéficier d'une installation de votre VMC au meilleur prix, comparez les devis !

    Le prix d’une VMC de cuisine

    Selon le type que vous choisissez et le coût de son installation, voici le budget moyen que vous devez prévoir pour installer une VMC dans votre cuisine. 

    • Une VMC double flux peut aller de 1 250 à 7 100 euros, pose incluse. 
    • Les modèles hygroréglables sont un peu plus chers, entre 550 et 2 200 euros. Si elle est double flux, le prix peut monter jusqu’à 5 300 euros, voire plus, selon les fonctionnalités supplémentaires comme des filtres de purification.
    • Une VMC simple flux autoréglable peut coûter entre 580 et 1 100 euros, installation comprise. 

    Notez que ces prix peuvent varier selon la complexité de l'installation et les éventuelles aides de l’État auxquelles vous pourriez être éligible.

    Habitatpresto worker
    Le Conseil Habitatpresto :
    Une VMC ne fait pas tout, pensez à ouvrir vos fenêtres
    Pensez à compléter l'action de la VMC en ouvrant régulièrement vos fenêtres. Pour limiter les effets nocifs de l'humidité, des allergènes et des produits chimiques présents dans les meubles, il est recommandé d’aérer votre maison au moins 30 minutes par jour.
    Cuisine VMC
    La Rédaction Habitatpresto

    La Rédaction Habitatpresto

    Equipe de rédaction

    La rédaction d’Habitatpresto regroupe des passionnés de travaux, de DIY et de décoration.

    Commentaires