MaPrimeRénov' Parcours accompagné : pour les rénovations d'ampleur

Mis à jour le 26/03/2024
Dans cet article :

    Gérée par l’Agence nationale de l’habitat (Anah), MaPrimeRénov’ est l'aide phare pour financer les travaux de rénovation énergétique. En 2024, le dispositif évolue et a pour objectif de réaliser 140 000 rénovations performantes (contre 90 000 en 2023) a annoncé le Gouvernement. Comment fonctionne MaPrimeRénov’ Parcours accompagné et qui peut en bénéficier ? Habitatpresto vous explique tout !

    👉
    Dernière actu :
    Le décret relatif à la simplification du dispositif MaPrimeRénov' est paru au Journal officiel du 22 mars 2024. À compter du 1ᵉʳ janvier 2025, et non plus dès le 1ᵉʳ juillet 2024 comme prévu initialement, les propriétaires de passoires thermiques seront automatiquement orientés vers MaPrimeRénov’ Parcours accompagné dès lors qu’ils envisagent une rénovation. Jusqu'au 31 décembre 2024, la rénovation par geste unique de travaux reste possible, sans l'obligation de remplacer au préalable un équipement de chauffage ou d'eau chaude sanitaire par un système fonctionnant avec des énergies renouvelables, ni de fournir un DPE.

    Qu’est-ce que MaPrimeRénov’ ?

    Pour rappel, MaPrimeRénov’ est une aide financière qui couvre les travaux de divers projets de rénovation énergétique. Son objectif est d’assurer la rénovation des bâtiments et de réduire les passoires thermiques, ce qui permet d’améliorer le confort des habitants mais aussi de diminuer l’empreinte carbone liée à la consommation en chauffage et eau chaude sanitaire. 

    Ce dispositif mis en place par l’État est destiné à tous les français et s’attribue en fonction des ressources des foyers. Les plafonds de ressources sont répartis en 4 catégories de revenus

    MaPrimeRénov’ Parcours accompagné : pour mener une rénovation d’ampleur

    Depuis le 1ᵉʳ janvier 2024, MaPrimeRénov’ a évolué avec l’objectif principal “d’accélérer la rénovation énergétique des logements”, a partagé le Gouvernement dans un communiqué de presse, publié le 12 octobre 2023. Ceci passe par la rénovation globale des habitations. Ainsi, la réforme 2024 de MaPrimeRénov’ repose sur 2 piliers :

    1. la performance, pour les rénovations globales ;
    2. l’efficacité et la décarbonation, pour les rénovations par geste et les petits bouquets de travaux.

    MaPrimeRénov’ Parcours accompagné est donc un dispositif qui finance des travaux de rénovation d’ampleur, avec pour objectif d’éradiquer les logements énergivores, appelées passoires thermiques ou passoires énergétiques. Cette prime remplace les deux aides qui existaient jusqu’à présent : MaPrimeRénov’ Sérénité et MaPrimeRénov' rénovation globale.

    Qu’est-ce qu’une rénovation globale ou rénovation d’ampleur ?

    On entend par rénovation d’ampleur la réalisation de plusieurs types de travaux conséquents (isolation, chauffage, ventilation...) qui permettent de diminuer la consommation d’énergie du logement et d’améliorer le confort de vie. MaPrimeRénov’ Parcours accompagné est destiné aux logements ayant une consommation énergétique importante, notamment les habitations ayant un diagnostic de performance énergétique (DPE) très bas. 

    Les travaux subventionnés par cette prime doivent permettre au logement un gain de 2 classes énergétiques au minimum, audit énergétique à l’appui. L’accent est mis sur les rénovations d’ampleur des logements classés F ou G au DPE, soit des habitats considérés comme des passoires énergétiques.

    Besoin d’un coup de pouce dans votre projet de rénovation énergétique ? Confiez vos travaux à des professionnels qualifiés !

    Mon Accompagnateur Rénov’ : un dispositif obligatoire

    Tout au long du projet de rénovation soutenu par MaPrimeRénov’ Parcours accompagné, les propriétaires sont systématiquement accompagnés par un interlocuteur unique : Mon Accompagnateur Rénov’. Du fait de l’ampleur des travaux, ce suivi est obligatoirement mis en place afin d’accompagner les ménages dans leur projet de rénovation, sur un plan technique, administratif et financier.

    Il s’agit de professionnels formés et agréés par l’Anah, qui veillent à conseiller les ménages dans leurs démarches et s’assurent de la bonne réalisation des travaux (qui sont parfois complexes et coûteux). Mon Accompagnateur Rénov’ est un dispositif obligatoire et une prestation payante

    Cependant, une aide financière est prévue pour prendre en charge ce service. En 2024, cette aide est revalorisée, passant de 1 200 à 2 000 €. Les ménages les plus modestes (MaPrimeRénov’ bleu) bénéficient d’un accompagnement gratuit. Dans le cadre des CEE, un programme doté d’un budget de 300 millions d’euros sur 2 à 3 ans va être mis en place pour financer cette mesure. 

    MaPrimeRénov’ Parcours accompagné : quelles conditions pour en bénéficier ?

    MaPrimeRénov’ Parcours accompagné est accessible à tous les ménages français, peu importe l’étiquette du logement et les revenus du ménage. Voici les critères à respecter pour bénéficier de la prime pour une rénovation d’ampleur :

    • être propriétaire occupant ou propriétaire bailleur et occuper le logement en tant que résidence principale 
    • le logement doit se situer en métropole et être construit depuis au moins 15 ans
    • le logement doit être occupé au minimum 8 mois par an et il est obligatoire d’y vivre les 3 années suivant l’acceptation de la demande d’aide ; 
    • un gain d’au moins 2 classes énergétiques est exigé : la rénovation peut se faire en 2 étapes mais les travaux ne doivent pas dépasser 5 ans ; 
    • le recours au dispositif Mon Accompagnateur Rénov’ est obligatoire ;
    • la rénovation doit inclure au minimum 2 gestes d’isolation
    • la rénovation ne doit pas inclure l’installation d’un chauffage fonctionnant aux énergies fossiles ni permettre la conservation d’un chauffage fonctionnant au fioul ou au charbon ;
    • les travaux doivent être réalisés par une entreprise certifiée RGE.
    Vous prévoyez d'entreprendre des travaux de rénovation énergétique ? Parlez de votre projet à un artisan qualifié RGE pour bénéficier des aides de l’État !

    Quels montants pour MaPrimeRénov’ Parcours accompagné ?

    Le montant de l’aide MaPrimeRénov’ Parcours accompagné se calcule en fonction du niveau de ressources du ménage, de l’amélioration énergétique du logement et de l’éventuelle sortie du statut de “passoire thermique”.

    L’aide ne se calcule pas en forfait fixe mais en pourcentage du coût des travaux hors taxes, qui prend en compte le coût du matériel éligible, pose comprise. Par exemple, le taux applicable est de 60 % pour les ménages modestes et de 80 % pour les ménages très modestes.

    Par ailleurs, l'aide est écrêtée et est donc soumise à un plafonnement. En d'autres termes, le montant total des aides aux travaux reçues, incluant MaPrimeRénov’ Parcours accompagné, ne peut excéder un pourcentage spécifique du coût total de vos travaux, toutes taxes comprises.

    📌
    Cet article peut aussi vous être utile :
    Écrêtement MaPrimeRénov' : quel taux de prise en charge pour vos travaux ?

    Dans le tableau ci-dessous, retrouvez le barème de l’aide MaPrimeRénov’ pour une rénovation d’ampleur :


    Montants de MaPrimeRénov' pour une rénovation d'ampleur

    Sauts de classe DPE

    Ménages bleus

    Ménages jaunes

    Ménages violets

    Ménages roses

    Plafond de dépenses éligibles


    2


    80 %


    60 %


    45 %


    30 %


    40 000 € HT


    3


    50 %


    35 %


    55 000 € HT


    4


    70 000 € HT


    Bonus sortie de passoire (atteinte de la classe D minimum)


    + 10 %

     


    Écrêtement (TTC)


    100 %


    80 %


    60 %


    40 %

     


    Peut-on cumuler MaPrimeRénov' Parcours accompagné avec d'autres aides ?

    MaPrimeRénov’ Performance est cumulable avec d’autres aides financières comme l’éco-prêt à taux zéro, le chèque énergie, la TVA réduite à 5,5 % ou encore les aides des collectivités locales. 

    En revanche, et contrairement à MaPrimeRénov' classique, l'aide ne peut pas être versée en complément d'une prime CEE, appelée aussi prime énergie, accordée par les fournisseurs d'énergie.

    💡
    Bon à savoir :
    Si votre logement est une passoire énergétique (étiquette F ou G) et que la rénovation d’ampleur vous permet d’atteindre au minimum une étiquette D, alors une bonification de 10 % peut vous être attribuée.

    Habitatpresto worker
    Le Conseil Habitatpresto :
    Pensez aussi à bien isoler votre logement !
    L’isolation de la maison est la première étape à suivre quand on se lance dans une rénovation énergétique d’ampleur. Renforcer l’étanchéité de votre logement vous fera gagner en confort thermique et diminuera vos besoins de chauffage, ce qui allègera aussi vos factures d’énergie.


    Chauffage Isolation Part Rénovation complète
    La Rédaction Habitatpresto

    La Rédaction Habitatpresto

    Equipe de rédaction

    La rédaction d’Habitatpresto regroupe des passionnés de travaux, de DIY et de décoration.

    Commentaires