Chaudière biofioul ou comment continuer de se chauffer au fioul

Dans cet article :

    Le Gouvernement a annoncé la fin de la commercialisation de chaudières fioul dès 2022. Le but étant d’accélérer la transition énergétique et que les Français se tournent vers des systèmes de chauffage plus respectueux de l’environnement. Parmi les nouvelles alternatives de chauffage, on peut rencontrer les chaudières biofioul, un biocombustible issu d’un mélange de fioul domestique et d’ester méthylique de colza, énergie renouvelable issue du terroir. Qu’est-ce que le biofioul et en quoi ces nouvelles chaudières constituent une alternative idéale pour se chauffer au fioul de façon plus écologique ?

    Qu'est-ce que le biofioul ?

    Il s'agit d'une énergie nouvelle, composée de fioul domestique auquel on ajoute une part d’énergie renouvelable, sous forme d’ester méthylique de colza (un biocarburant). Le liquide obtenu est celui qui servira à réaliser la combustion pour alimenter la chaudière et chauffer votre logement. Depuis le 1er juillet 2022, les nouvelles chaudières au fioul ne peuvent plus fonctionner au fioul domestique et doivent être utilisées avec un bio-combustible.

    Ce biocarburant permet ainsi aux consommateurs de fioul de continuer à utiliser leur chaudière actuelle, mais avec un combustible moins polluant. De quoi faciliter la transition énergétique de millions de foyers impactés !

    Il existe deux types de combustible biofuel. À noter que la part de colza est destinée à augmenter pour atteindre en 2028 un biofioul F50, qui contiendra donc 50 % de colza.

    Le biofioul F10

    Il s'agit d'un combustible qui contient 90 % de fioul domestique et 10 % de colza. Ce n'est qu'en 2024 qu'il sera disponible sur le marché. L'État a souhaité en effet encourager en premier lieu le développement du biofioul F30, pour accélérer sur la transition énergétique.

    Le biofioul F30

    Ce combustible contient 70 % de fioul domestique et 30 % de colza. C'est celui qui est actuellement incité par l'État et compatible avec les chaudières neuves.

    Qui vend du biofioul ?

    La plupart des vendeurs de fioul disposent à l'heure actuelle de cette option. N'hésitez pas à vous renseigner auprès de votre fournisseur habituel.

    Interdiction du fioul : causes et conséquences 

    Le fioul, aussi appelé mazout, est un combustible liquide issu de la distillation du pétrole brut. Il représente aujourd’hui la 3e énergie de chauffage en France et est utilisé par plus de 4 millions de foyers (soit 15 % du parc énergétique). Il est grandement plébiscité dans les zones rurales, généralement moins bien desservies par les réseaux de chaleur et de gaz. Néanmoins, c’est l’une des énergies les plus polluantes et émettrices en CO2

    Dans le cadre de sa démarche écologique, le Gouvernement entend diminuer la consommation d’énergies fossiles, dont le bilan carbone est défavorable. Parmi les énergies visées, le fioul.  Au début de l’année 2021, l'exécutif a annoncé un plan de retrait progressif des énergies fossiles pour se chauffer, orientation confirmée en novembre de la même année. 

    Ainsi, depuis le 1er juillet 2022, l’installation de nouvelles chaudières consommant des combustibles émettant plus de 250 gCO2e/kWh PCI est formellement interdite (une chaudière fioul émet en moyenne 259,7 gCO2eq/kWh PCI). Dans le cadre de la lutte contre le réchauffement climatique, l’État invite donc ses concitoyens à remplacer leur chaudière fioul pour un dispositif de chauffage plus respectueux de l’environnement, comme les pompes à chaleur ou la chaudière à bois

    Pour accompagner les foyers dans cette démarche, le Gouvernement a mis en place un certain nombre de subventions pour qui entreprend des travaux de rénovation thermique et d’isolation. 


    Pour la longévité de votre chaudière et la sécurité de votre famille, ne négligez pas l'entretien de votre appareil !


    Installation des chaudières biofuel, tout ce qu'il faut savoir

    Pas d’obligation de remplacer votre chaudière actuelle 

    La loi interdit l’installation de nouvelles chaudières fioul traditionnelles, elle n’interdit cependant pas de continuer à l’utiliser si elle est encore fonctionnelle. Vous n’avez pas l’obligation de changer votre chaudière depuis le 1er juillet 2022. 

    Puis-je utiliser du biofuel dans ma chaudière actuelle ?

    Les acteurs de la filière fioul invitent leurs utilisateurs à passer sur cette nouvelle option de combustible. Mais, il faut adapter le dispositif. Pour ce faire, il faut remplacer le brûleur pour que la chaudière standard puisse fonctionner avec ce nouveau combustible bio. 

    Comment passer du fioul au biofioul ?

    Vous pouvez dès maintenant opter pour un nouveau brûleur pour votre chaudière qui sera compatible avec le nouveau combustible (biofioul F30 entre autres) et aux normes concernant le nouveau seuil d’émission de CO2 exigé. Le coût de cette opération sera compris entre 1 000 et 2 000 €.

    Si toutefois vous deviez changer de système de chauffage au-delà du 1er juillet 2022, vous pourriez opter directement pour une chaudière biofuel, adaptée au biocarburant, ou vous tourner vers un système alternatif (chaudière à granulés, pompe à chaleur...). 

    Quel est le prix d'une chaudière biofioul neuve ? 

    Une chaudière biofioul coûte entre 1 500 et 8 000 €. En plus, on estime que le prix du biofioul sera plus élevé d’environ 15 %. Sachant que le fioul est déjà l'énergie de chauffage la plus chère selon l'ADEME, ce n'est pas forcément un investissement très rentable.

    📌
    Vous aimerez aussi cet article :
    Prix d'une chaudière au fioul : le grand comparatif !


    Seul un professionnel peut réaliser l'installation de votre chaudière


    Avenir et avantages du biofioul

    L’objectif est de réduire petit à petit la part de fioul 100 % fossile dans le combustible. Ainsi, en 2028, les fournisseurs entendent atteindre les 50 % de présence d’EMC (Esther méthylique de colza) et 100 % d’ici à 2040. Le passage au biofioul créé de multiples externalités positives à tous les niveaux : pour les agriculteurs et producteurs de la filière colza, pour l’État et les usagers du fioul traditionnel. 

    Une opportunité pour les producteurs de colza

    En ouvrant un nouveau débouché pour la filière Colza, ce sont les producteurs qui sont ravis ! En effet, ils peuvent revendre leur production aux différents acheteurs (filière alimentation animale, huile végétale alimentaire...). 

    Vers l’indépendance énergétique

    Le colza, source d’énergie, est produit en France sur les terres agricoles. Sans être inépuisable, la France ne dépendrait plus dimportations pour produire son énergie pour ces systèmes de chauffage, de quoi réduire sur le long terme non seulement son empreinte carbone, mais aussi les prix de distribution auprès des ménages. 

    Meilleur rendement énergétique

    Selon certaines études, il offrirait un meilleur rendement énergétique, notamment en cas de basse température (meilleure résistance au froid).

    Les inconvénients

    Malgré les avantages dont il dispose, il présente des inconvénients tant du point de vue du prix que de l'environnement. Quels sont-ils ? 

    Le prix du biofuel 

    Difficile d'évaluer le prix du biofuel et ses évolutions. Les acteurs de la filière estiment qu'il est environ 15 % plus cher que le fioul classique. Les prix dépendront avant tout des cours du colza. 

    Une part de combustible fossile

    Le biofuel contient tout de même du fioul fossile. En cela, il émet du CO2, un gaz à effet de serre nocif pour l'environnement. Pour minimiser son bilan carbone, il vaut mieux opter pour un système de chauffage au bois ou une pompe à chaleur.

    Une occupation des terres agricoles

    Enfin, la production de colza a des fins de chauffage entre en concurrence avec la production pour des fins alimentaires. C'est pourquoi, de nombreux acteurs estiment qu'il ne s'agit pas d'une solution idéale.

    Les limites de l’usage du colza dans le biofuel

    Outre ces nombreux avantages présentés, le colza n’est pas inépuisable. Le colza qui compose le biofuel est également utilisé dans 3 autres filières depuis plusieurs années : l’huile alimentaire, l’alimentation animale (en remplacement des tourteaux de soja) et dans le biodiesel pour les véhicules.

    😉 Le Conseil Habitatpresto : tournez-vous plutôt vers les énergies renouvelables !

    Le biofioul n'est pas idéal. Diverses solutions de chauffage écologiques existent désormais. On peut penser aux pompes à chaleur ou aux chaudières biomasse. N’hésitez pas à vous rapprocher d’un expert chauffagiste certifié RGE pour connaître l’option la plus adaptée à votre logement. Celui-ci vous présentera aussi les aides à la rénovation auxquelles vous pouvez prétendre (MaPrimeRénov', la prime énergie...).


    Référence : 

    Chaudière Chauffage Part
    La Rédaction Habitatpresto

    La Rédaction Habitatpresto

    Equipe de rédaction

    La rédaction d’Habitatpresto regroupe des passionnés de travaux, de DIY et de décoration.

    Quel prix pour un thermostat de chaudière ?

    Un thermostat non programmable coûte moins de 20 €. Entre 20 et 50 €, vous trouverez un thermostat à affichage électronique, connecté, avec ou sans fi...

    Lire la suite

    Chauffage au fioul : une aide de 200 € maximum mise en place

    Pour faire face à la flambée des prix de l'énergie, le Gouvernement prévoit la mise en place d'un chèque énergie destiné aux particuliers se chauffant...

    Lire la suite

    Quel est le prix d'une chaudière gaz ? Notre estimation des coûts

    Le prix d’une chaudière gaz s'élève en moyenne entre 1 000 et 22 000 € selon la technologie (condensation, basse température...), la puissance et la m...

    Lire la suite

    Comment bien choisir votre silo à granulés ?

    Plusieurs types de silos existent sur le marché. Quel silo de stockage choisir pour vos granulés de bois ? Voici les 4 solutions qui s'offrent à vous...

    Lire la suite

    Sobriété énergétique : quelles recommandations pour les ménages ?

    Le plan de sobriété énergétique a été présenté par le Gouvernement le 6 octobre. Son objectif ? Réduire de 10 % la consommation d'énergie nationale d'...

    Lire la suite

    Quand et où se réapprovisionner en granulés de bois ?

    Quand et où s'approvisionner en granulés pour son poêle ou sa chaudière à bois ? Faut-il craindre une pénurie de granulés de bois cet hiver ? On vous...

    Lire la suite
     

    Confidentialité