Quelles sont les aides en 2023 pour changer ses fenêtres ?

Dans cet article :

    Les fenêtres sont parmi les premières sources de pertes de chaleur dans un logement, notamment si vous disposez d'un simple vitrage. Néanmoins, les remplacer vous permettra non seulement de gagner en confort thermique, mais aussi de réaliser des économies d’énergie. En ce sens, l’État a mis en place de nombreuses aides financières pour remplacer vos fenêtres. Découvrez-les sans plus attendre !

    6 aides pour changer vos fenêtres à moindre coût

    Afin d’inciter les ménages à entreprendre des travaux de rénovation énergétique, le Gouvernement a mis en place de nombreuses subventions pour réduire le coût parfois élevé des travaux.

    L’installation de nouvelles fenêtres à meilleure performance énergétique fait partie des travaux concernés par ces aides.

    1. La prime énergie ou les Certificats d’économies d’énergie (CEE)

    Les Certificats d'économies d'énergie (CEE) sont un dispositif mis en place par l'État pour accélérer la transition énergétique. Il impose aux fournisseurs d'énergie et aux vendeurs de carburant de réaliser des économies d'énergie. Pour ce faire, les fournisseurs ont lancé des primes énergies.

    La prime énergie permet de prendre en charge des travaux de changement des fenêtres. Son montant dépend de vos revenus et du type de travaux engagés. Elle peut aller jusqu'à 39 € par équipement. Les travaux doivent être réalisés par un artisan RGE. Elle est cumulable avec MaPrimeRénov'.


    Seul un professionnel labellisé RGE peut vous faire profiter des aides de l'État !


    2. MaPrimeRénov'

    MaPrimeRénov’ est une aide distribuée par l’Anah pour les propriétaires occupants, propriétaires bailleurs et copropriétaires.

    Il s’agit d’un soutien monétaire pour financer une partie du coût des travaux d’amélioration des performances énergétiques et de rénovation globale. Le montant accordé dépend des niveaux de revenus des ménages. Ils sont classés par une grille de couleur, MaPrimeRénov' bleu étant les ménages les plus modestes, et MaPrimeRénov' rose les plus aisés.

    Pour vous faire une idée des montants, voici le barème MaPrimeRénov' pour les fenêtres.


    Ressources des foyers


    Montant accordé


    Bleu (ménages très modestes)


    100 € par équipement


    Jaune (ménages modestes)


    80 € par équipement


    Violet (ménages aux revenus intermédiaires)


    40 € par équipement


    Rose (ménages considérés comme aisés)


    Non éligible


    Pour l’obtenir, vous devez constituer un dossier à déposer sur le site maprimerenov.gouv.fr ou via votre artisan certifié RGE. Une fois la confirmation définitive reçue, vous pouvez commencer les travaux.

    Cette aide est cumulable avec l’éco-prêt à taux 0, la TVA à 5,5 % et certaines aides locales.

    📌
    Cet article peut aussi vous intéresser :
    Dossier spécial aides aux travaux : subventions et aides de l'État

    2. MaPrimeRénov' Sérénité

    MaPrimeRénov' Sérénité, auparavant "Habiter Mieux Sérénité", est une prime proposée par l’Anah. Elle finance les projets de travaux permettant un gain de performance énergétique global d’au moins 35 %. Le changement des fenêtres en fait partie. Elle permet de financer des travaux : 

    • à hauteur de 35 % du coût des travaux pour les ménages modestes ; 
    • à hauteur de 50 % du montant total HT des travaux pour les foyers très modestes. 

    Le montant du chantier de rénovation globale est plafonné à 35 000 €. Cette aide est cumulable avec l’éco-PTZ, la TVA réduite à 5,5 % et le chèque énergie, mais aussi avec la prime énergie depuis juillet 2022.

    3. L’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ)

    L’éco-PTZ est un crédit bancaire avec un taux d’intérêt à 0 %. D’un montant maximal de 50 000 € depuis le 1er janvier 2022, il vise à aider tous les foyers sans condition de revenus à financer leurs travaux de rénovation thermique, dont le remplacement des fenêtres. 

    Pour l’obtenir, rapprochez-vous d’une banque ayant signé une convention avec l’État.

    4. Le chèque énergie

    En circulation depuis 2018, le chèque énergie est une somme accordée annuellement aux ménages modestes pour les aider à financer leurs factures énergétiques domestiques comme le gaz, l’électricité, le fioul, le bois de chauffage... Il peut également être utilisé pour financer des travaux d’isolation réalisés par un professionnel RGE.

    Son montant oscille entre 48 et 227 € TTC. Les bénéficiaires n’ont aucune démarche à entreprendre : ils reçoivent automatiquement au printemps le chèque. Celui-ci est valable pour un an. Il peut être converti en chèque travaux valable 2 ans.

    Fin 2022, un chèque énergie exceptionnel d'un montant de 200 € a été distribué aux ménages. Il peut aussi agir comme un coup de pouce pour le remplacement des fenêtres.

    5. La TVA à 5,5 %

    En ayant recours au service dun professionnel pour la réalisation de vos travaux, vous pouvez bénéficier d'une TVA à taux réduit à 5,5 % sur l’achat de vos matériaux et outils. Ce professionnel n'a pas besoin d'être RGE.

    6. Les aides locales

    Chaque région est libre de proposer à ces habitants les aides qu’elles souhaitent. Plusieurs régions sont fortement engagées dans la transition énergétique, rapprochez-vous de votre mairie pour les connaître. L’ANIL (Agence nationale pour l’information sur le logement) a mis en place un outil qui les recense.

    Pourquoi changer ses fenêtres par du double vitrage ?

    Selon l’ADEME, les fenêtres sont responsables de 10 à 15 % des pertes de chaleur dans une maison. Troquer son simple vitrage contre un double vitrage vous permettra d’améliorer considérablement votre confort thermique, acoustique et surtout de réduire jusqu’à 15 % vos factures de chauffage.

    Opter pour du double vitrage permet de gagner en confort acoustique. Avec vos nouvelles fenêtres, si vous habitez dans une rue passante, les bruits extérieurs seront très fortement atténués.

    remplacer fenêtres

    Remplacer vos anciennes fenêtres par du double, voire du triple vitrage, contribue à réduire considérablement vos dépenses de chauffage

    Fenêtres mal isolées : les signes qui ne trompent pas

    Qui dit vieilles fenêtres dit généralement simple vitrage ! Ce dernier est peu isolant, il implique moins de confort thermique et donc au quotidien des sensations de froid, d’humidité et une surconsommation de chauffage pour compenser les pertes de chaleur. 

    Outre le simple vitrage, d’autres cas doivent vous alerter. Si vos fenêtres démontrent des traces fréquentes de buée, d’humidité au niveau des murs, que vous ressentez une sensation de froid permanent dans la maison, ou tout simplement que vos factures sont de plus en plus élevées.

    Tous ces éléments prouvent le manque d’isolation de vos fenêtres.


    Changer de fenêtres permet de gagner en confort thermique, n'attendez pas pour agir !


    😉 Le Conseil Habitatpresto : les rideaux thermiques, une solution provisoire !

    Avant de changer de fenêtres, vous pouvez commencer par installer des rideaux thermiques. Cela n'est pas aussi efficace que l'installation de double vitrage, mais cela permet de réduire l'effet "paroi froide" de vos vitrages simples.


    Fenêtres Isolation Part
    La Rédaction Habitatpresto

    La Rédaction Habitatpresto

    Equipe de rédaction

    La rédaction d’Habitatpresto regroupe des passionnés de travaux, de DIY et de décoration.

    Prix d'une fenêtre en PVC : les coûts à prévoir en 2023

    Le prix d'une fenêtre en PVC oscille entre 220 et 1 000 €. Quel budget prévoir pour l'achat ? Quels sont les frais de pose par un artisan ?

    Lire la suite

    Prix d’une baie vitrée : les coûts détaillés

    Le prix d'une baie vitrée est de 1 350€ en moyenne. Il oscille entre 850 € et 2 500 € pose incluse. Quels élements font varier le prix ?

    Lire la suite

    Est-ce que le double vitrage est obligatoire pour une location ?

    Le double vitrage permet d'améliorer les performances énergétiques d'un logement et de renforcer l'isolation acoustique. Est-il obligatoire pour une l...

    Lire la suite

    Isolation des fenêtres : 8 solutions pour améliorer son confort

    Découvrez les solutions pour isoler vos fenêtres : de 10 à 1 000 €, voici toutes les possibilités pour éviter les déperditions de chaleur !

    Lire la suite

    Survitrage : isoler les fenêtres pour faire des économies d’énergie

    Le survitrage est une technique qui vise à renforcer les carreaux de vos fenêtres. Elle est efficace et permet de réaliser des économies significative...

    Lire la suite

    [Juillet] Les travaux du mois & les projets à anticiper

    Alors que l'été débute à peine, voici les travaux qu'il peut être judicieux de mener de front en juillet, mais aussi les autres projets à anticiper.

    Lire la suite

    Commentaires

     

    Confidentialité