Survitrage : isoler les fenêtres pour faire des économies d’énergie

La mauvaise isolation thermique et phonique des fenêtres est responsable de 15% des pertes de chaleur dans un logement. Un chiffre qui se reflète aussi bien dans votre confort thermique que dans vos factures ! Il existe de nombreuses solutions pour améliorer vos performances énergétiques sur le long terme. Parmi elles, le survitrage est une option économique et efficace. HabitatPresto fait le point. 


Les fenêtres sont une des causes principales des déperditions thermiques chez vous... N'attendez plus pour faire des travaux d'isolation !


Qu'est-ce qu'un survitrage ?

Il s’agit tout simplement d’ajouter une vitre supplémentaire à celle déjà en place afin de lutter contre les déperditions thermiques. Cette solution a l’avantage de vous permettre de conserver le cadre originel de la fenêtre, sans engager de grands travaux de rénovation. Le deuxième verre, d’une épaisseur d’environ 4 et 8 mm la plupart du temps, vient renforcer la vitre originale en seconde couche isolante

C’est une méthode plutôt ancienne, qui est encore utilisée aujourd'hui dans les maisons d'antan dont les cadrans des fenêtres sont en bois et en simple vitrage. Cette méthode n’est d’ailleurs pas compatible avec tous les types de fenêtres. Elle ne fonctionne pas avec les cadrans dont les matériaux sont plus modernes comme les fenêtres en PVC ou aluminium

Fonctionnement du survitrage 

Le survitrage se veut l’ancêtre du double vitrage. En effet, il repose sur le même principe : il s’agit de créer une lame d’air séparant les deux vitres. Cela a pour effet d’atténuer les ponts thermiques et les échanges de températures avec l’extérieur. 

La qualité d’isolation du vitrage dépend de sa capacité à réduire la conduction thermique. En moyenne, un vitrage courant, de faible couche émissive performance, avec un intercalaire de 16 mm procure un coefficient « Ug » de déperdition thermique de 1,1 w/m2.K (ou coefficient de transmission thermique). Pour les fenêtres orientées nord, ou dans les régions froides, il est nécessaire de viser un résultat supérieur. 

Comment installer un survitrage ?

Pour installer un survitrage, il vous faudra dans un premier temps démonter le battant et nettoyer le châssis.  Assurez-vous de lisser les irrégularités présentes pour garantir la plus grande étanchéité possible entre les deux vitrages, le manque d’étanchéité étant la cause principale des pertes de chaleur dans un logement. 

Il existe plusieurs types de poses :

  • La pose sur le châssis ou survitrage démontable. C’est la plus rapide. Elle consiste à visser le survitrage au châssis. 
  • La pose sur des cadres pivotant ou survitrage ouvrant. Le survitrage se place dans un cadre en PVC articulé et indépendant de la fenêtre de base. 
  • La pose fixe. Il s’agit du même système que la pose sur le châssis, mais celle-ci est définitive. Dans ce cas, la vitre est directement intégrée dans un profilé rigide, avec 6mm d’espace la séparant de la première fenêtre. C’est l’installation la plus proche du double-vitrage et donc la plus performante. 
  • La pose d’un film de survitrage. Facile à poser, c’est un film plastique transparent qui vient se coller sur chacune des vitres. Pour être efficace, vous devez le remplacer annuellement. 

Installer un survitrage au prix le plus juste !


Double-vitrage et survitrage : quelles différences ? 

Le survitrage consiste à poser une vitre derrière votre vitrage simple. Cela forme une lame d'air isolante. Le double vitrage est une fenêtre qui intègre deux vitres séparées par une lame d'air dans laquelle peut être enfermée un gaz rare : l'Argon, le Xénon ou le Krypton. Cela permet d'assurer une meilleure isolation thermique. 

Comparaison survitrage et double-vitrage

Bien que semblables, les performances thermiques et acoustiques réalisés par les deux solutions sont différentes. 


Survitrage


Double-vitrage

Il est impossible d’installer une couche intérieure entre les deux vitres car l’environnement est rarement étanche à 100%

Dépôt d’une couche dite « faiblement émissive » sur la face intérieure de l’un des verres isolants. Elle permet de limiter les déperditions de chaleur. 

Il est rare de séparer les deux carreaux de 16mm ou plus. 

Espace intercalaire d’environ 16mm qui permet de créer un « coussin amortisseur de chaleur »

L’espace intercalaire n’étant pas complétement étanche, il est impossible d’injecter un gaz (gaz Argon) de réduction thermique. 

Le vide entre les deux feuilles de verre est généralement rempli par un gaz (l’argon la plupart du temps) qui réduit la conduction thermique au travers du vitrage. Cela permet d’avoir une haute performance énergétique.

Les angles et boiserie ne sont pas étanches à 100%, ainsi de l’air peut s’infiltrer.

L’installation d’une nouvelle fenêtre à double-vitrage entend une rénovation complète du cadran et donc une étanchéité parfaite.

Très économique (entre 80 et 200€ selon le modèle choisi). 

Entre 80 et 350€ le mètre carré. C'est un système nettement plus couteux que le survitrage. 

Conservation de l’esthétisme d’ensemble 

Changement de look complet

Travaux très légers et rapides

Travaux parfois lourds


Le survitrage a l’avantage d’être particulièrement économique et rapide à installer. Il permet d’améliorer le confort thermique et phonique de votre maison à moindre frais. 

Le double-vitrage : une technique plus efficace

Efficace, économique et rapide à mettre en place, le survitrage reste néanmoins une solution de court terme. Nous vous conseillons de vous renseigner sur les autres options disponibles pour améliorer l'isolation de vos fenêtres. En moyenne par an, on considère que le double-vitrage permet de réaliser près de 500 € d’économies sur les factures électriques, grâce à ses qualités isolantes. 

De plus, en optant pour une rénovation complète de vos fenêtres, vous pouvez bénéficier de certaines aides financières fournies par l’Etat, visant à encourager les ménages à entreprendre des travaux de rénovation énergétiques, entre autres :

 

😉 Le Conseil Habitatpresto : Demandez conseil à un pro !

Avant d’installer vous-même un survitrage, faites appel à un professionnel certifié RGE. Ce dernier saura vous renseigner sur la solution la plus indiquée pour remplacer vos fenêtres : à la fois sur le plan économique, écologique et confort thermique ! Le double vitrage est parfois plus économique grâce aux aides à la rénovation.


Passez par un professionnel RGE pour l'isolation de vos fenêtres et bénéficiez des aides de l'État !


Fenêtres Isolation Part
Philippine Jegousse

Philippine Jegousse

Responsable éditoriale pour Habitatpresto

Philippine JEGOUSSE, responsable éditoriale Habitatpresto : Diplômée en rédaction technique, je rédige depuis 2015 pour des blogs du secteur de l'Habitat. J’ai à coeur de vous fournir des infos utiles et claires pour vous aider à réussir vos travaux de rénovation.

Comment faire des économies d'énergie : 5 exemples à copier

Vous envisagez de faire des travaux pour réaliser des économies d'énergie sur vos factures ? Voici 5 témoignages et exemples de particuliers qui se so...

Lire la suite

Isolation des fenêtres : 8 solutions pour améliorer son confort

Comment isoler les fenêtres ? Du rideau isolant au changement complet des fenêtres, on vous dit tout !

Lire la suite

[Juillet] Les travaux du mois & les projets à anticiper

Alors que l'été débute à peine, découvrez les travaux qu'il peut être intéressant de mener de front en juillet, mais aussi les autres projets à antici...

Lire la suite
 

Confidentialité