MaPrimeRénov' rénovation globale : bénéficiaires, montant & travaux

Dans cet article :

    En tant que propriétaire, vous n'en pouvez plus de voir vos consommations d'énergie grimper en flèche et souhaitez gagner en confort ? Si vous envisagez de réaliser chez vous plusieurs chantiers de rénovation énergétique, dans l'optique de faire des économies sur vos factures de chauffage et d'électricité et de rendre votre logement moins énergivore, le forfait MaPrimeRénov' rénovation globale peut être la solution ! À qui s'adresse-t-il ? Quelles sont les conditions d'éligibilité et les travaux pris en charge ? Quel est le montant du forfait rénovation globale ? On vous dit tout !

    👉
    Dernières actus :
    En réponse à la flambée des prix de l'énergie, exacerbée par la guerre en Ukraine, le Gouvernement a présenté, mi-mars 2022, son 
    plan de résilience économique et social. Dans ce cadre, depuis le 15 avril 2022 et jusqu'au 31 mars 2023, l'aide MaPrimeRénov' est relevée de 1 000 € pour encourager les particuliers à remplacer leur chaudière au fioul ou à gaz par une pompe à chaleur (y compris hybride) ou une chaudière biomasse. Et ce, quelle que soit la tranche de revenus du foyer. Par ailleurs, les subventions pour l'installation de nouvelles chaudières gaz sont arrêtées depuis le 1er janvier 2023.

    Qu'est-ce que le forfait rénovation globale MaPrimeRénov' ?

    Depuis début 2021, MaPrimeRénov' (MPR) est ouverte à l'ensemble des propriétaires et copropriétaires (pour les travaux réalisés dans les parties communes, NDLR), qu'ils occupent le logement à rénover ou le louent. Pour autant, les primes varient selon le niveau de revenus des foyers

    MaPrimeRénov' rénovation globale est une déclinaison du dispositif qui s'applique seulement aux foyers disposant de revenus intermédiaires et supérieurs, correspondant aux plafonds de revenus "violet" et "rose" de MaPrimeRénov'.

    Plutôt que des rénovations individuelles (ou "par geste"), souvent isolées et peu économes en énergie, le Gouvernement entend inciter les foyers français à engager des travaux de grande envergure afin de rendre leur habitat moins énergivore, tout en leur permettant d'améliorer leur confort thermique et de réaliser des économies d'énergie.


    Pour mener à bien vos travaux de rénovation énergétique, et ce, au juste prix, comparez les devis de plusieurs professionnels avant de signer !


    Quelles sont les conditions d'éligibilité ?

    Pour espérer bénéficier de ce forfait rénovation globale, les ménages intéressés doivent remplir plusieurs conditions d'éligibilité, à savoir :

    • Le dispositif est ouvert aux ménages disposant de revenus intermédiaires et supérieurs, correspondant aux plafonds de revenus violet et rose de MaPrimeRénov' ;
    • Il est impératif d'être propriétaire (occupant ou bailleur) ou membre d'un syndicat de copropriétaires ;
    • Le logement concerné doit être occupé en tant que résidence principale par son propriétaire ou être loué en tant que telle ;
    • Le bien doit avoir été construit depuis plus de 15 ans à la date du dépôt de dossier (lire ci-dessous) ;
    • Les travaux de rénovation globale doivent obligatoirement être réalisés par un professionnel RGE (Reconnu garant de l'environnement) ;
    • Les aménagements mis en œuvre doivent permettre une diminution minimum de 55 % de la consommation d'énergie du logement, sans entraîner une augmentation des émissions de gaz à effet de serre (GES) ;
    • un audit énergétique complet doit être réalisé avant le début du chantier (un simple diagnostic de performance énergétique (DPE) ne s'avère pas suffisant, NDLR) ;
    • Les aménagements prévus doivent faire partie de la liste de travaux prise en charge par MaPrimeRénov'.

    ⚠️
    Important :
    Depuis le 1er janvier 2022, MaPrimeRénov' "se concentre sur les logements les plus anciens, davantage énergivores". Ainsi, le dispositif ne finance désormais que les travaux de rénovation énergétique des logements de plus de 15 ans (contre 2 ans actuellement), souligne l'exécutif. Et ce, "à l'exception des demandes de prime réalisées dans le cadre d'un remplacement d'une chaudière fonctionnant au fioul par un nouvel équipement de chauffage ou de production d'eau chaude sanitaire", précise un décret publié au Journal officiel du 31 décembre 2021. Dans ce cas, les logements construits depuis au moins 2 ans peuvent aussi y prétendre.

    Quels sont les travaux concernés ?

    Ce forfait rénovation globale aide donc à financer des bouquets de travaux ambitieux, qui doivent apporter à un logement un gain énergétique de 55 %, au minimum. Que ce soit pour une maison individuelle ou un appartement en habitat collectif, la liste des aménagements éligibles au dispositif est longue :

    • travaux d'isolation (au niveau des combles, des murs, des planchers bas, des fenêtres...) ;
    • installation d'un nouveau système de chauffage (poêle à bûches ou à granulés, chaudière bois à granulés ou biomasse, pompe à chaleur air/eau ou air/air, panneaux solaires et photovoltaïques...) ;
    • installation d'une VMC simple ou double flux...

    Quel est le montant du forfait MaPrimeRénov' rénovation globale ? 

    Peu importe les travaux envisagés, le montant de la prime dépend des revenus perçus par les foyers. À compter du 1er février 2023, le forfait "rénovation globale" va être relevé. Il passera de 7 000 à 10 000 € pour les ménages aux revenus intermédiaires (catégorie de revenus "violet" de MPR) et s'élèvera non plus à 3 500 €, mais à 5 000 € pour les ménages considérés comme aisés (catégorie de revenus "rose" de MPR).

    👉
    À noter :
    En parallèle, dès le 1er avril 2023, les systèmes de chauffage "fonctionnant principalement aux énergies fossiles", comme les chaudières gaz, ne seront plus subventionnés dans le cadre de MPR rénovation globale.

    Avec quels autres financements l'aide est-elle cumulable ?

    MaPrimeRénov' rénovation globale est cumulable avec d'autres aides, notamment avec la prime Coup de pouce issue des Certificats d'économies d'énergie (CEE) et l'éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ).

    Par ailleurs, d'autres forfaits existent et peuvent venir en complément du dispositif pour aider à financer les projets les plus ambitieux :

    • le bonus "sortie de passoire" : une prime supplémentaire comprise entre 500 et 1 500 € peut être accordée dès lors que les travaux effectués permettent à un logement de sortir de l'état de passoire thermique (classé F ou G au DPE) ;
    • le bonus "bâtiment basse consommation" (BBC) : une nouvelle prime, là encore d'un montant compris entre 500 et 1 500 €, peut être octroyée si les aménagements réalisés au sein d'un logement lui permettent d'atteindre l'étiquette énergie A ou B.

    📌
    Prolongez votre lecture autour de cet article :
    Rénovation énergétique : le nouveau service France Rénov' dévoilé

    😉 Le Conseil Habitatpresto : MaPrimeRénov', l'affaire de tous !

    Vous avez un projet de rénovation globale pour votre logement, mais votre niveau de revenus ne vous permet pas de bénéficier du dispositif ? Pas d'inquiétude, les ménages modestes et très modestes (ne dépassant pas, respectivement, les plafonds de ressources "jaune" et "bleu" de MaPrimeRénov' NDLR) peuvent bénéficier d'un autre programme de financement : MaPrimeRénov' Sérénité. Entré en vigueur dans le cadre du nouveau service public dédié à la rénovation énergétique, France Rénov', le nouveau dispositif a vu le jour au 1er janvier 2022. Cette déclinaison de MPR a remplacé numériquement le programme "Habiter mieux sérénité", porté jusqu'alors par l'Anah.


    Pour profiter de MaPrimeRénov' rénovation globale, confiez vos travaux à un professionnel RGE !


    Références :

    Chauffage Isolation Part Rénovation complète
    Adrien Maridet

    Adrien Maridet

    Rédacteur web Habitatpresto

    Adrien, rédacteur web pour Habitatpresto. Fort de mon expérience de journaliste (un métier “passion” que j’ai eu la chance d’exercer pendant six ans), j’aime rechercher, recueillir, recouper et vulgariser l’information sur des sujets divers et variés. J’espère vous aider à travers mes conseils ou bons plans à trouver des réponses à vos questionnements autour de votre ou vos projets à venir.

    Combien de temps faut-il pour toucher MaPrimeRénov' ?

    MaPrimeRénov' permet de financer des travaux de rénovation énergétique. Une fois le dossier instruit, elle est versée sous 15 jours après la fin du ch...

    Lire la suite

    MaPrimeRénov' Jaune : éligibilité et montants en 2023

    MaPrimeRénov’ Jaune s'adresse aux ménages modestes qui veulent effectuer des travaux de rénovation. Travaux éligibles, montant de l'aide... On vous di...

    Lire la suite

    7 aides financières pour sortir de la précarité énergétique

    Pour lutter contre la précarité énergétique et permettre aux ménages de rénover leurs logements, voici 7 aides financières .

    Lire la suite

    MaPrimeRénov' Violet : éligibilité et montants en 2023

    MaPrimeRénov’ Violet s'adresse aux ménages aux revenus intermédiaires. Cette aide de l'Anah finance des travaux de rénovation thermique.

    Lire la suite

    MaPrimeRénov' Bleu : conditions d'éligibilité et montants en 2023

    MaPrimeRénov’ Bleu s'adresse aux ménages très modestes désireux de réaliser des travaux de rénovation. Travaux éligibles, montant de l'aide, on vous d...

    Lire la suite

    Aides aux travaux : tout ce qui change en 2023 pour votre budget

    Difficile de s'y retrouver parmi les différentes aides à la rénovation ? Pas de panique ! Voici tous les changements prévus en 2023 !

    Lire la suite

    Commentaires

     

    Confidentialité