MaPrimeRénov' Copropriété : montant & travaux éligibles

Mis à jour le 24/01/2024
Dans cet article :

    MaPrimeRénov' Copropriété permet de financer des travaux dans les parties communes d'une copropriété. C'est un moyen de réduire les charges locatives mais aussi d'améliorer le diagnostic de performance énergétique (DPE) de l'immeuble. Qui peut en bénéficier ? Sous quelles conditions ? On vous dit tout !

    MaPrimeRénov’ Copropriété : quelles conditions d'éligibilité ?

    Lancée en janvier 2021, MaPrimeRénov’ Copropriété permet de prendre en charge des travaux de rénovation énergétique réalisés dans les parties communes d'un immeuble en copropriété. Pour en bénéficier, la copropriété doit :

    • Être immatriculé au registre national des copropriétés ;
    • Avoir été construite il y a plus de 15 ans ;
    • Disposer a minima de 65 % de résidences principales pour les copropriétés de moins de 20 lots et de 75 % d'habitations principales pour les copropriétés de plus de 20 logements ;
    • Opter pour des travaux permettant une amélioration significative du confort et de la performance énergétique : un gain énergétique d'au moins 35 % après travaux, appuyé par un audit énergétique ;
    • Faire réaliser les travaux par des entreprises et professionnels RGE (Reconnus garants de l'environnement) ;
    • Être obligatoirement accompagnée pour ses travaux par une assistance à maîtrise d'ouvrage (AMO) : elle fait l'objet d'une prise en charge par l'Anah, à hauteur de 50 % du prix de la prestation, plafonnée à 300 € HT par logement pour les copropriétés de plus de 20 logements. Le plafond est fixé à 500 € HT pour une copropriété de moins de 20 logements, avec un plancher éligible fixé à 3 000 € par copropriété ;
    • Avoir recours à un maître d'œuvre pour les travaux dont le coût global est chiffré à plus de 100 000 €.

    Pour rénover les parties communes de votre immeuble, faites appel à un professionnel RGE !


    Quel est le montant de MaPrimeRénov’ Copropriété ?

    L'aide versée dans le cadre de MaPrimeRénov' Copropriété dépend du coût des travaux, mais aussi du nombre de logements dans l'immeuble et de la situation de la copropriété.

    Depuis le 1ᵉʳ janvier 2024, MaPrimeRénov' Copropriété a été revalorisée. Désormais, il est possible de bénéficier d'une aide susceptible de financer : 

    • 30 % du montant total des travaux, s'ils permettent d'atteindre un gain énergétique d'au moins 35 % ;
    • 45 % du montant global des travaux, s'ils permettent d'atteindre un gain énergétique d'au moins 50 %.

    L'aide est plafonnée à 25 000 € de travaux par logement. Le dispositif peut prendre en charge des travaux d'isolation, de chauffage ou de ventilation, mais aussi la réalisation d'un audit énergétique.

    Une bonification "sortie de passoire énergétique" peut aussi être accordée pour les travaux permettant à des immeubles classés F ou G au DPE d'atteindre une étiquette énergétique D, a minima. En 2024, ce bonus s'apparente à une prime couvrant 10 % supplémentaires du montant des travaux. En revanche, le bonus BBC (bâtiment basse consommation), qui permettait jusqu'alors de profiter d'un bonus de 500 € lorsqu'un logement atteignait l’étiquette A ou B au DPE, a été supprimé depuis le 1ᵉʳ janvier 2024.

    👉
    À noter :
    Les copropriétés considérées comme fragiles et en difficulté peuvent percevoir une bonification supplémentaire égale à + 20 % du montant des travaux éligibles (la prime s'élevait à 3 000 € par logement en 2023, NDLR). Cette aide est versée par l'Anah si une copropriété fait face à un taux d'impayés de charges supérieur ou égal à 8 % ou si elle est située dans un quartier concerné par le NPNRU (Nouveau programme national de renouvellement urbain).

    En parallèle des aides destinées à financer ces bouquets de travaux, des primes individuelles supplémentaires d'un montant de 1 500 ou 3 000 € par logement peuvent respectivement être versées aux copropriétaires occupants disposant de ressources modestes et très modestes.

    💡
    Bon à savoir :
    MaPrimeRénov' et MaPrimeRénov' Parcours accompagné peuvent aussi être mobilisées par les copropriétaires pour financer des travaux privatifs.

    Quels sont les travaux éligibles à MaPrimeRénov' Copro ? 

    Les travaux éligibles à MaPrimeRénov' Copropriété concernent les parties communes de l'immeuble et les parties privatives déclarées d'intérêt collectif. Il peut s'agir, par exemple :

    • d'une isolation des murs par l'intérieur ou par l'extérieur ; 
    • du changement de système de chauffage central ;
    • de l'installation d'un système de production d'eau chaude écologique ;
    • de l'installation d'une ventilation mécanique double-flux.  

    Sachez que si vous entreprenez des travaux lourds comme le ravalement de la façade de l'immeuble, la loi vous oblige désormais à mener des travaux d'isolation en parallèle.

    Comment demander l'aide ?

    Les travaux concernant la rénovation énergétique peuvent être réalisés sous condition d'un vote en assemblée générale. Ensuite, le syndicat de copropriétaire peut demander l'aide en déposant en ligne un dossier sur le site de l'Anah.

    😉 Le Conseil Habitatpresto : rénovez avec la prime CEE ! 

    Votre copropriété n'est ni fragile, ni considérée en difficulté financière ? Sachez qu'il est possible de cumuler MaPrimeRénov' avec la prime CEE ou prime énergie. Lancée dans le cadre des Certificats d'économies d'énergie (CEE), cette aide pour les copropriétés permet d'offrir une source de financement supplémentaire pour baisser le montant des travaux !


    Lexique

    • MaPrimeRénov' Copropriété : Aide financière destinée aux copropriétés pour soutenir les travaux de rénovation énergétique dans les parties communes et privatives.
    • Travaux éligibles : Catégories de travaux reconnues par MaPrimeRénov’ Copropriété, incluant l'isolation, le chauffage, la ventilation, et l'installation de systèmes utilisant des énergies renouvelables.
    • Syndicat de copropriétaires : Ensemble des copropriétaires d'un immeuble gérant les parties communes et prenant les décisions relatives aux travaux de rénovation.
    • Audit énergétique : Analyse détaillée de la performance énergétique d'un immeuble en copropriété, nécessaire pour définir les travaux éligibles à MaPrimeRénov’ Copropriété.
    • Assemblée générale de copropriété : Réunion des copropriétaires pour voter les décisions importantes, y compris l'approbation des travaux éligibles à MaPrimeRénov’ Copropriété.
    • Quote-part : Part de chaque copropriétaire dans les dépenses de la copropriété, y compris les coûts des travaux subventionnés par MaPrimeRénov’ Copropriété.
    • DPE collectif : Diagnostic de Performance Énergétique réalisé pour l'ensemble de l'immeuble en copropriété, évaluant sa performance énergétique globale.
    • Fonds de travaux : Réserve financière constituée par les copropriétaires pour financer les travaux futurs, y compris ceux subventionnés par MaPrimeRénov’ Copropriété.
    • Plan pluriannuel de travaux : Programme à long terme des travaux de rénovation envisagés dans la copropriété, pouvant être soutenu par MaPrimeRénov’ Copropriété.
    • Éco-prêt Copropriété : Prêt à taux zéro complémentaire à MaPrimeRénov’ Copropriété, destiné à financer des travaux de rénovation énergétique dans les copropriétés.

    Références :

    • "MaPrimeRénov' Copropriété", France Rénov'
    • "Copropriétés et aides financières à la rénovation énergétique", Gouvernement
    • "Aides à la rénovation énergétique et aux travaux d'adaptation en 2024", Anil
    Isolation Part Rénovation complète
    La Rédaction Habitatpresto

    La Rédaction Habitatpresto

    Equipe de rédaction

    La rédaction d’Habitatpresto regroupe des passionnés de travaux, de DIY et de décoration.

    Commentaires