Norme électrique NFC 15 100 : les points clés de votre sécurité

Aurélia Ribeiro -
Electricité / Ventilation

Vous êtes l'heureux propriétaire d'une belle maison ancienne et si la bâtisse a sû vous séduire par son charme et ses volumes, l'installation électrique laisse en revanche à désirer. Pour garantir votre sécurité et celle de vos proches et vous prémunir contre les incendies domestiques, il faut absolument mettre aux normes l'électricité ! Mise à la terre, disjoncteur, ampérage, prises de courant, c'est la norme NFC 15-100 qui réglemente les installations en France. Découvrez les points clés de cette norme et les obligations en matière d'installation électrique.

La norme NFC 15-100 est une norme qui permet de protéger l'installation électrique et les occupants d'un logement, et d'améliorer le confort de gestion, d'usage et d'évolutivité de l'installation.

 

 

Mise aux normes électriques : obtenir un certificat de conformité


C'est un fait, tout le monde le sait, les normes en électricité doivent être respectées. Pour votre santé et celle des habitants, mais aussi et surtout pour répondre à des besoins de confort dans votre vie quotidienne dans cette maison.

NB : Pensez au Consuel ! Le Comité National pour la Sécurité des Usages de l'Electricité est un organisme d'inspection qui délivre des attestations de conformité des installations électriques pour toutes les constructions nouvelles ayant fait l'objet d'une demande de permis de construire et d'une date de dépôt après le 27 novembre 2015, mais aussi toutes les installations entièrement rénovées pour lesquelles il a fallu une mise hors tension. 

electricité


enlightenedVous aimerez aussi lire cet article
Electricité : les bases à connaitre à la maison

 

Normes électriques NFC15-100 : consuel obligatoire


Vous n'y couperez pas : si vous refaites toute la partie électrique de votre maison, sans une attestation du consuel, le distributeur d'électricité peut ne pas mettre sous tension votre logement. Sous forme de CERFA, elle est remplie par l'électricien ayant réalisé l'installation et est ensuite visée par le Consuel. Elle garantit une maison respectant les normes électriques.  


€€ Prix d'une rénovation électrique €€

Le tarif horaire moyen d'un électricien est de 30 à 50 euros HT.

Pour une mise en sécurité d'une maison de 90 m² par exemple il faut compter entre 4.500 et 9.000 euros en moyenne. Remettre aux normes une maison entière dépend de sa vétusté. 


 

Conformité électrique : utilisations des câbles et normes maximales


Le tableau suivant correspond à une installation électrique aux normes dans une maison avec utilisation de disjoncteur et non de fusibles :

Utilisation

Section minimale des câbles en cuivre

Courant maximal assigné (disjoncteur)

Nombre maximal de points d'utilisation

Prises de courant classiques 16A

1,5 mm2 
2,5 mm2 
16A
20A
5 prises maxi
8 prises maxi

Eclairages 

1,5

16A

 

Circuits gros électro avec prise 16 A

2,5

20A

1 circuit spécialisé par appareil

Prises de courant commandées


1,5 mm2
 

16A

1 interrupteur de commande pour 2 socles maxi

Circuits spécifiques cuisinière, plaque de cuisson

6 mm2

2,5 mm2
32A

20A
Installation monophasée

Installation triphasée

Appareils de chauffage, plancher chauffant

1,5 mm2

2,5 ou 4 mm2
10A

20A
Appareil 2250 W maximum

Appareil 4500 W maximum

VMC 

1,5 mm2

2A

 

Volets roulants

1,5 mm2

10 ou 16A

1 circuit par volet

Circuit tarifaire, fil pilote ou gestionnaire d'énergie

1,5 mm2

2A

1 circuit par fonction

Chauffe eau électrique 

2,5 mm2

20A

1 circuit par appareil
 


Vous l'aurez compris, à moins d'être du métier, les travaux électriques sont compliqués...


En construction ou en rénovation, il convient de respecter la norme NF C 15-100 relative à électricité qui vous impose un certain nombre de prises par pièces, mais également la puissance du courant par prise en fonction de son utilisation. 

Il faut tout d’abord savoir que dans une maison individuelle, pour respecter la norme électrique, la tension de raccordement est de 230 V en monophasé, caractérisée par un neutre et une phase. Le fil électrique est composé d'un câble de cuivre protégé par une gaine. Leur épaisseur, mesurée en mm², est nommée "section".

Les sections de câbles électriques servent selon leur taille à différentes destinations, plus la puissance nécessaire au fonctionnement des appareils est importante, plus le diamètre des câbles doit être important :
 

  • les sections de câble électrique de 1.5 mm2 sont utilisées pour tous les points d'éclairage (chambre, salle de bains, etc.)
     
  • les sections de câbles de 2.5 mm2 sont utilisées pour les prises de courant (adaptées également pour les appareils électroménagers comme le lave linge),
     
  • les sections de 4 et 6 mm2 sont utilisées pour les circuits électriques supplémentaires destinés aux appareils nécessitant plus de puissance comme votre cuisinière, votre chaudière électrique …).


Incendie dû à une installation électrique non conforme


En rénovation électrique, un mauvais choix de câble peut entraîner un échauffement et déclencher un incendie. Veillez au bon choix de votre câblage électrique ou mieux, faites appel à un électricien installateur, garant d’une installation électrique dans les règles de l’art. La meilleure façon de se protéger est de cumuler prise de terre et disjoncteur différentiel sur le tableau électrique.

wink Le Conseil Habitatpresto  : il vaut mieux faire appel à un pro !

Le prix d'une intervention par un électricien se justifie en raison de l'importance de l'installation dans les règles de l'art de votre future installation électrique. Si vous hésitez ou ne vous sentez pas capable, faites appel à un électricien. Si vous souhaitez tout de même le faire vous-même, prenez toutes les précautions nécessaires pour assurer votre sécurité lors de l'installation électrique

> Je reçois des devis gratuits d'électriciens