Comment protéger ma piscine de l’orage ? Les bons réflexes

Dans cet article :

    L’été s’est installé et avec lui les fortes chaleurs. Rien de tel que de piquer une tête dans sa piscine pour se rafraîchir ! Cependant, la période estivale s’accompagne aussi d’orages parfois violents. Le niveau d’acidité des pluies, mais aussi les décharges électriques des éclairs et les vents violents peuvent endommager votre piscine ou son volet de protection. Alors comment faire pour protéger votre piscine de l’orage ? Quels dégâts peuvent entraîner de fortes intempéries ? Quels sont les réflexes à adopter avant et après la tempête ? 


     

    4 réflexes à adopter avant un orage

    1. Ne vous baignez pas 

    Si vous voyez que le temps vire à la tempête, le premier réflexe est de sortir de l’eau et de vous éloigner ! En effet, la foudre est une décharge électrostatique très puissante qui, dans un fluide conducteur comme l’eau, est d’autant plus dévastatrice. Outre l’électrocution, les baigneurs risquent des brûlures, une paralysie partielle, des lésions et même l’arrêt cardiaque. Le mieux est de s’abriter dans votre maison, et de vous éloigner du point d’eau et de tout objet métallique conducteur (parasols, barres de métal de protection, etc). 

    📌 La Rédaction vous recommande :
    Foudre : comment protéger sa maison et réagir face aux dégâts ?

    2. Nettoyez votre système de filtration 

    De fortes pluies sont annoncées ? Avant cela, veillez à effectuer un lavage de votre système de filtration afin d’assurer la bonne évacuation de l’eau de pluie et éviter que le niveau de l’eau ne déborde. Vous pouvez aussi investir dans une vanne multi-voies, laquelle permettra de vidanger l’excédent d’eau vers les eaux pluviales

    3. Couvrez votre piscine 

    Lorsque vous n’utilisez pas la piscine, ou que vous avez vu à la météo qu’un orage se prépare, anticipez et couvrez le bassin d'une couverture de piscine. Vous pouvez opter pour :

    • une bâche à bulles, 
    • un volet automatique ;
    • ou encore une couverture à barres. 

    Ces revêtements de protection vous permettront de protéger votre piscine contre les impuretés que transportent le vent, mais aussi les pluies acides ou polluées qui peuvent altérer la qualité de l’eau

    4. Anticipez la formation d’algues 

    Il fait très chaud et l’orage se fait sentir ? Si vous comptez recouvrir votre piscine d’une bâche malgré la température élevée, mettez un algicide dans l’eau pour prévenir la prolifération d’algues sous le volet. 


    Des algues dans la piscine ? Un professionnel pourra vous aider à retrouver une eau translucide !


    Le saviez- vous ? L'orientation de votre piscine est importante

    Au moment de la construction de votre piscine, tenez compte des vents. En effet, lorsqu’il souffle en sens contraire des buses, il peut entraîner l’arrêt du système de filtration. Faites en sorte que l’emplacement de votre piscine soit orienté dans le sens des vents de votre région.

    Les 3 réflexes à adopter après l’orage

    L’orage a débarqué sans crier gare et vous n’avez pas eu le temps de protéger votre piscine en amont ? Pas de panique, une fois la tempête passée, voici plusieurs bons réflexes à adopter pour réhabiliter votre bassin

    1. Mesurez le pH de l’eau de votre piscine 

    L’eau de pluie est généralement plus acide que celle présente dans les piscines (pH 5 ou 6 contre 7 ou 7,5). A son contact, l’alcalinité de votre bassin en sera altérée. Or un pH trop acide rend la baignade irritante et inconfortable, et peut endommager le matériel. 

    Avant de vous baigner de nouveau , assurez-vous que le pH soit basique à l’aide d’un appareil de mesure : 

    • un testeur colorimétrique, 
    • un pH-mètre électronique 
    • un régulateur automatique.

    Si le niveau d’acidité est en-dessous de 7, il vous faudra utiliser des produits correcteurs de pH pour rééquilibrer le niveau d’acidité de l’eau. Parmi eux, "pH plus", un traitement pour augmenter le pH. On le trouve sous forme liquide ou en poudre. Comptez environ 25 € pour 5 litres. 

    🌧️ Bon à savoir : 
    Dans le nord de la France, les pluies sont plus acides que dans le bassin méditerranéen et sur la côte Atlantique.

    2. Vérifiez la température 

    Si votre bassin est resté à l’air libre, sans couverture de protection, il est fort probable que la température de l’eau ait chuté. A l’inverse, sous la protection, l’eau sera probablement toujours aussi chaude, voire plus. Or, le moindre changement de température peut affecter la qualité de l'eau.

    3. Nettoyez avec un « traitement choc » 

    Avec le vent, il est fréquent de retrouver des impuretés dans l’eau de nos piscines

    • poussières, 
    • feuilles mortes, 
    • insectes,
    •  ainsi que des germes ou des bactéries qui favorisent l’apparition d’algues et font verdir votre bassin. 

    Il n’est pas question de vous baigner dans ces conditions. Commencez par nettoyer la piscine. Avec une épuisette, vous pouvez commencer par enlever les impuretés visibles. Brossez également les parois et le fond de la piscine avec un balai aspirateur. Afin d’éviter que les dépôts ne bloquent les filtres d’évacuation, pensez à les nettoyer en profondeur également. 

    Une fois cette première étape réalisée, passez au traitement choc, un traitement de fond à base de chlore, de brome ou d’oxygène actif. On l’applique en granulés ou pastilles dans les skimmers, et au bout d’une heure, l’eau de votre piscine doit contenir au moins 1 milligramme de chlore par litre et redevenir transparente.  Alors versez le peroxyde d’hydrogène au niveau des buses de refoulement. Laissez agir 2 jours pour reprenez les mesures de votre piscine. 

    Pour un nettoyage en profondeur, surtout en présence d’algues, ajoutez un floculant. Ce type de produit permet d’améliorer la qualité de filtration et d’éviter l’agglomération de dépôt. Déposez-le dans le panier du skimmer et laissez agir deux jours en continu. 

    Orages : quels sont les risques pour ma piscine ?

    Comme évoqué plus haut, les orages causent de nombreux dégâts pour les propriétaires de piscines. 

    L’eau de ma piscine n’est pas saine 

    L’eau de pluie polluée, mais aussi le vent et les déchets qu’il transporte sont autant d’éléments qui nuisent à la qualité de l’eau de votre piscine. Un pH plus acide, ou la présence de bactéries peut rendre l’eau trouble ou verdâtre et irritante pour votre peau. Cela peut aussi endommager le matériel de votre bassin. 

    💡 Cet article pourrait vous intéresser :
    Liner de piscine : les 7 problèmes que vous pouvez rencontrer

    Le temps de filtration est plus long 

    Avec les variations de températures, vos appareils de filtration sont affectés et deviennent plus lents. Ceci a un impact direct sur la qualité de l’eau car les saletés s’accumulent petit à petit au risque de boucher les conduits d’évacuation

    Mon volet de piscine est endommagé 

    Dans certains cas, les orages s’accompagnent de pluie de grêle très violente. Si vous avez couvert votre piscine, les grêlons peuvent endommager les lattes du volet roulant, trouer la bâche, déformer la couverture et même briser un abri de piscine. Si vous faites face à ce type de situation, vérifiez que votre contrat d’assurance couvre les dommages liés à la grêle. 


    Votre volet de piscine est cassé ? Faites appel à un pro pour le réparer !


    Ma piscine déborde

    Si votre piscine n’est pas couverte en cas d’un épisode de pluie, d’orage, ou de chute de grêle, le niveau de l’eau va automatiquement augmenter au risque de déborder. Si votre plage de piscine est en bois, protégez-la avec un produit spécialisé contre l’humidité. 


    😉 Le Conseil Habitatpresto : faites appel à un pro pour l'entretien

    Contre l’orage et tout type d’intempéries, il est conseillé d’entretenir votre piscine de façon régulière. Cela implique de contrôler au moins une fois par semaine l’équilibre de l’eau, d’ajuster le temps de filtration et de nettoyer les parois du bassin. Vous pouvez faire appel à un professionnel pour assurer l’entretien


    Retrouvez tous nos articles sur la piscine dans notre dossier spécial.

    Part Piscine
    La Rédaction Habitatpresto

    La Rédaction Habitatpresto

    Equipe de rédaction

    La rédaction d’Habitatpresto regroupe des passionnés de travaux, de DIY et de décoration.

    Pompe à chaleur piscine : chauffez l'eau & protégez la planète

    Pour chauffer l'eau de piscine, il y a la solution pompe à chaleur. Economique, elle permet de réchauffer l'eau avec une énergie gratuite.

    Lire la suite

    Comment entretenir et réparer un volet de piscine ? Nos conseils

    Comment nettoyer et entretenir un volet de piscine ? Peut-on le réparer soi-même ? Entretien, réparation..., on vous dit tout !

    Lire la suite

    Pourquoi l'eau de ma piscine mousse & comment l'éviter ?

    Une eau qui mousse dans votre piscine ou spa peut être due à un excès de produit anti-algues ou aux déchets organiques présents dans l’eau.

    Lire la suite

    Quel est le prix d'un abri de piscine ? Voici le budget à prévoir

    Choisissez votre abri de piscine grâce à cet article comparatif : prix, utilisation, forme, type, période, vous ne manquerez aucune info !

    Lire la suite

    5 idées pour aménager et décorer les abords de votre piscine

    Aménagez les abords de votre piscine à l'approche de l'été. Tête à l'ombre et pieds dans l'eau, voici 5 suggestions pour vous aider à trouver l'inspir...

    Lire la suite

    Sécheresse : quels sont les 9 risques pour votre maison ?

    Durant l'été, l'eau s'évapore bien plus rapidement... Et cela peut avoir de graves conséquences pour votre habitation ! Découvrez les risques ici.

    Lire la suite
     

    Confidentialité