Carrelage de salle de bains : 5 erreurs à éviter pour la pose

Carrelage de salle de bains : 5 erreurs à éviter pour la pose

Aurélia Ribeiro -

Vous comptez très prochainement rénover ou installer un beau carrelage dans votre salle de bains ? L’idée est bonne, mais attention ! Comment poser un carrelage de salle de bains ? Cette pièce n’est pas comme les autres car l’eau fait bel et bien partie du décor. Voici 5 erreurs à éviter pour votre carrelage de salle de bains, on vous aura prévenu !

Poser un carrelage mural ou au sol de votre pièce détente préférée n'est pas une mince affaire. Alors pour éviter les erreurs de débutant, et devoir tout refaire après quelques semaines, prenez-en note de nos conseils et recommandations si vous voulez vous lancer seul.


Bénéficiez de la garantie décennale avec un professionnel !


5 erreurs à éviter pour la pose de votre carrelage de salle de bains


Le choix des matériaux est une phase importante dans l’agencement de votre salle de bains et votre budget rénovation peut ainsi varier du simple au triple, en fonction de ce que vous recherchez. Il est d'ailleurs encore temps de consulter notre article sur les tendances de salle de bains pour trouver l'inspiration.


1. Choisir un carrelage low-cost

C’est une logique à oublier de suite ! En effet, il peut paraître tentant de rapporter une palette de carrelage bon marché d’aspect honorable. Mais attention à la suite. Il est fort probable que ce carrelage refoulé des usines ait une durée de vie limité et qu'il vous fasse perdre beaucoup de temps au niveau des coupes.

Veillez à toujours choisir votre carrelage en fonction de la norme UPEC. Chacune de ces lettres suivies d’un chiffre allant de 1 à 4 (4 déterminant la meilleure résistance) vous assure une qualité de fabrication à toute épreuve.

Usure

indice allant de 2 à 4

Poinçonnement

indice allant de 2 à 4s (résistance face aux rayures)

Eau

indice allant de 1 à 3 (fréquence de la présence d’eau)

Chimique

indice allant de 0 à 2

 

2. Minimiser le danger face à un sol mouillé

Si vous ne prenez pas la mesure du danger dans la salle de bains, sachez tout de même que très vite, vous pouvez éclabousser le sol, ne serait-ce qu’en sortant de votre douche italienne. Une chute est si vite arrivée ! Il serait dommage de ne pas considérer ce critère au moment du choix de votre carrelage. Le classement adhérence ABC est donc l’indice à surveiller. L’adhérence sera moyenne en A, élevée en B et à toute épreuve en C.
 

3. Utiliser la mauvaise colle

Le choix de la colle qui va maintenir solidement vos carreaux au sol ou vos carreaux muraux, ne doit pas non plus être négligé. Certes, il s’agit d’un élément qui n’est pas visible et qui peut sembler secondaire mais si la colle que vous choisissez n’est pas adaptée, vous risquez de faire proliférer les moisissures, potentiellement des décollement prématurés de vos carreaux. L'horreur !

Privilégiez une colle durcissant par réaction chimique, constituée de résine époxyde. Elle a pour caractéristique principale d’être étanche et non poreuse. Le must en salle de bains comme en extérieur.
 

4. Jointer juste après avoir collé votre carrelage

Grave erreur ! Il convient, comme pour toutes les colles de laisser passer un délai compris entre 36 et 48 heures pour que la colle durcisse et l’humidité résiduelle ne condense pas sous les joints. Le séchage est primordial.
 

5. Utiliser de la faïence au sol

La faïence est en effet d’un beau rendu et elle demeure esthétique. Cependant, la faïence n’est protégée qu’en surface puisque le carreau est trempé. Il est donc protégé en surface mais pas dans la masse. Ainsi, très rapidement, des signes d’usures vont faire leur apparition et très vite, vos carreaux vont se dégrader à petit feu. En revanche, il n’est pas interdit de poser la faïence au mur. C’est d’ailleurs son usage conseillé ! Pour le sol, privilégiez, le grès cérame, ou par exemple la céramique pour un carrelage de salle de bains.

 

wink Le Conseil Habitatpresto : optez pour des petits croisillons !


Pour une belle finition, investissez dans des petits croisillons plastifiés (quelques dizaines d'euros par lot) pour les intégrer dans chaque interstices entre vos carreaux. Vous vous assurez ainsi de poser votre carrelage convenablement et vous laisser suffisamment d’espace pour couler vos joints en touche finale !

Si vous ne vous sentez pas de faire vous-même, n'hésitez pas à faire appel à un carreleur. Nous vous conseillons de faire réaliser plusieurs devis avant d'arrêter votre choix.


Les prix peuvent considérablement varier d'un artisan à un autre


Références : Leroy Merlin & Espace Aubade


Carrelage et Faïence Part Revêtement Revêtement sol

05/03/2021

Jardin : 5 idées déco pas chères pour rendre jaloux les voisins

Envie de sublimer vos extérieurs pour le printemps sans trop dépenser ? Voici nos 5 idées déco pas chères pour le jardin !

Lire la suite

05/03/2021

Mulching : une technique de tonte de pelouse made in England

Découvrez le mulching ! Cette technique de tonte de pelouse made in England vous permettra d’avoir le beau gazon dont vous avez toujours rêvé !

Lire la suite

04/03/2021

Carrelage grès cérame : toutes les infos pour bien le choisir

Envie de poser un carrelage grès cérame chez vous ou sur votre terrasse ? Découvrez tout ce qu’il faut savoir pour bien choisir votre futur revêtement...

Lire la suite

04/03/2021

Prix douche italienne : découvrez le coût réel de son installation

yVous rêvez d'une douche à l'italienne pour votre salle de bain, mais quel budget compter ? Quel est le prix d'installation d'une douche à l'italienne...

Lire la suite

04/03/2021

Store banne : 5 conseils pour bien le choisir

Découvrez les 5 conseils indispensables pour choisir votre store banne de terrasse ou de balcon, électrique, motorisé ou manuel.

Lire la suite

04/03/2021

Cuisine moderne : 5 idées de belles cuisines à copier chez vous

Envie de changer votre vieille cuisine ? Laissez-vous tenter par ces modèles de cuisines modernes pour inspirer votre projet !

Lire la suite