Peut-on installer des toilettes sèches en intérieur ?

Dans cet article :

    Aujourd’hui, la plupart des toilettes sont équipées d’une chasse d’eau, permettant l’évacuation des petites et grosses commissions. Un système qui consomme en moyenne 9 litres d’eau en moyenne, lors de chaque passage aux toilettes, pour l’évacuation des déchets organiques. Une eau potable, dans la majorité des cas. Certains ont décidé de réduire leur impact environnemental en utilisant des toilettes sèches. Celles-ci ne sont plus installées dans une cabane au fond du jardin ! HabitatPresto vous en dit plus sur leur installation en intérieur.  

    Principe des toilettes sèches 

    Au contraire des toilettes classiques, les toilettes sèches fonctionnent sans eau. Elles y ressemblent et s’utilisent de la même manière. Mais cette fois, pas de chasse d’eau à tirer. Ce qui se trouve dans le réceptacle est recouvert de déchets végétaux, comme des copeaux de bois ou de la sciure par exemple, qui absorbent les liquides et évitent odeurs ou fermentation. Seule obligation : vider régulièrement ses toilettes sèches. Utiliser des toilettes sèches ou classiques est pareil. Les deux installations se ressemblent : cuvette et abattant peuvent être présents.

    Toutes les toilettes sèches ne fonctionnent pas de la même manière. Certains modèles pourraient être plus adaptés à votre environnement ou mode de vie, mais aussi à l’utilisation des toilettes (régulière ou non).

    La toilette sèche à litière 

    Il s’agit du modèle le plus connu. Comme évoqué juste au-dessus, les déjections sont récoltées dans un bac, un seau ou une cuve et sont à recouvrir, à chaque utilisation, de déchets d’origine végétale : la litière. La construction de toilettes à litière est simple et peut être réalisée par vous-même. Une fois plein, le récipient peut être ajouté à un tas de compost.

    Les toilettes sèches à séparation

    Là, les matières fécales et les urines sont séparées, de manière automatique ou mécanique. L’urine peut ainsi être réutilisée (comme fertilisant par exemple) ou évacuée vers les eaux grises. Comme avec les toilettes à litière, les matières fécales peuvent être compostées avec le papier-toilette. Si la vidange est moins régulière avec ce modèle, le prix est plus important. Des toilettes sèches à lombricompostage existent également avec des vers ajoutés dans la cuve réservée aux fèces.


    Un professionnel vous indiquera les WC les plus adaptés en intérieur !


    Installer des toilettes sèches en intérieur : opter pour un modèle à séparation 

    Les toilettes sèches souffrent encore d’une mauvaise image et paraissent peu hygiéniques. Pourtant, plusieurs bonnes raisons peuvent pousser à l’installation de toilettes sèches à l’intérieur : 

    En intérieur, les toilettes sèches à séparation sont particulièrement recommandées. Notez qu’il faut uniquement les utiliser en position assise, pour permettre la séparation des urines et des selles. L’avantage est que ce modèle ressemble de près aux toilettes à eau classiques. 

    En outre, les vidanges sont beaucoup moins régulières. Il faut les faire après plusieurs mois ou années d’utilisation, contre quelques jours/semaines pour des toilettes à litière.

    Le système de ventilation est également un élément important à prendre en compte : il peut être mis en place dès la chambre de compostage, relié directement à l’extérieur pour assurer une bonne aération.

    Des toilettes sèches en intérieur semblables aux cabinets de toilette classiques (source : Pinterest)

    Référence : Lécopot

    😉 Le Conseil Habitatpresto : Attention à la pollution des nappes phréatiques !

    Il est possible de composter les déchets récupérés ou de les enterrer. Dans ce second cas, attention : pour éviter la pollution des eaux, ne pas les enterrer trop près d’un cours d’eau ni trop profond, pour ne pas contaminer les nappes phréatiques. 

    Plomberie Salle de bain
    La Rédaction Habitatpresto

    La Rédaction Habitatpresto

    Equipe de rédaction

    La rédaction d’Habitatpresto regroupe des passionnés de travaux, de DIY et de décoration.

    Calcaire dans la salle de bains : 6 astuces pour en venir à bout

    Robinet, porte de douche, joints..., le tartre est partout ! Découvrez comment enlever le calcaire dans la salle de bains grâce à nos 6 astuces !

    Lire la suite

    Baignoire qui fuit : causes & solutions pour stopper l'inondation

    Vous pensiez vous faire couler un bon bain après une longue journée de travail… Mais surprise, il y a une fuite d’eau qui émane de la baignoire ! Caus...

    Lire la suite

    Le prix des différents types de WC : bien choisir ses toilettes

    Comment choisir ses WC ? WC suspendus, WC lavants, WC à poser, toilettes sèches ou WC broyeur ? Découvrez le comparatif prix !

    Lire la suite
     

    Confidentialité