Inquiétude du BTP : les taux réduits de la TVA pourraient disparaître

Publié le 12/06/2018

C’est un choc pour le secteur du BTP en ce début de semaine. Le Ministre de l’Economie et des Finances, Bruno Lemaire, veut revoir les taux réduits de la TVA. Cela pourrait avoir un impact considérable sur le secteur du bâtiment. Quelles seraient les conséquences pour les artisans du BTP si la TVA augmente ?  Qui serait touché par la suppression du taux réduit de la TVA ? On vous donne les détails pour que vous restiez bien informés, bonne lecture !


Certains travaux dans un logement ouvrent à vos clients des droits d’application d’une TVA à 10 % et à 5,5 % pour les travaux d’amélioration énergétique. Le président de la Capeb (Confédération de l'Artisanat et des Petites Entreprises du Bâtiment) juge sa potentielle suppression « incompréhensible » notamment avec le Grand Plan d’Investissement mis en place par le Gouvernement, qui a pour principal objectif, la rénovation énergétique de 500.000 logements par an.


Augmentation du taux de la TVA : des conséquences considérables


Si la TVA à 10 % devait passer à 20% pour les travaux de rénovation classiques et la TVA à 5.5 % devait être relevée à 10 % pour les travaux de rénovation énergétique, la CAPEB estime que les conséquences seraient désastreuses à la fois pour les artisans mais aussi pour leurs clients.

1. Les ménages devant être incités à entreprendre des travaux y mettraient indéniablement un frein puisqu'ils verraient leur facture finale augmenter et réaliseraient beaucoup moins d’économies.

2. Quant aux artisans, une étude de la Fédération Française du Bâtiment (FFB) menée en 2016 annonce que si la TVA passait à 10  % et 20 %, le secteur perdrait 27.000 emplois alors qu’elle envisageait la création de 30.000 postes en 2018

« La remise en cause de cette aide aux ménages conduirait à geler le marché pendant de nombreux trimestres, avec un effet dévastateur dans les territoires les moins dynamiques », stipule Jacques Chanut, le président de la FFB.

3. On estime que le montant des travaux déclarés, réalisés par un professionnel, diminuerait considérablement puisque le travail au noir accompagné de ses risques deviendrait la solution palliative des deux partis.


👉 Vous aimerez aussi lire nos articles Travaux de rénovation énergétique : 3 mesures pour soutenir le BTP et TVA travaux de rénovation : quel taux appliquer sur vos chantiers


Bon à savoir 💡 

Depuis les années 2000, on estime que l’application de la TVA à taux réduit aurait engendré la création de 30.000 à 40.000 emplois directs. Mais si les taux devaient être relevés, c’est une perte de 27.000 professionnels du bâtiment qui en découlerait.



👷 Le Conseil du Pro : Informez rapidement vos clients !


Cette annonce peut rapidement geler le marché. Prévenez vos clients de ne pas perdre une minute de plus pour se lancer dans leurs projets, afin de faire entreprendre leurs travaux par des professionnels, temps que les taux actuels sont maintenus.




Dans la même rubrique

Derniers articles publiés