Pelle de chantier : laquelle choisir pour quel usage ? Conseils

Philippine Jegousse - Le 08/06/2021

Les pelles de chantier font partie des engins de chantier les plus utilisés pour des travaux de terrassement. Il en existe différents types : pelleteuse, pelle sur chenilles, pelle chargeuse, etc. Quel équipement choisir pour quels types de travaux ? Habitatpresto Pro vous dit tout !


Le bouche à oreille est utile mais pas toujours suffisant... Nous vous proposons des chantiers à deux pas de chez vous !


Sommaire :

La pelleteuse ou pelle sur pneus pour creuser, reboucher, lisser

La pelleteuse permet de creuser des sols. Mobile, elle peut se déplacer facilement et rapidement grâce à ses roues. Elle dispose d’un bras muni d’un godet. Attachée à une cabine rotative, elle permet un déploiement sur 180°C.

Les pelleteuses servent avant tout sur des travaux de voirie et réseaux divers (VRD) qui imposent la mise en place de tranchées (le raccordement au gaz ou l’assainissement, par exemple).

pelle sur pneus chantier

La pelle sur pneus est appréciée pour sa grande polyvalence

Ces engins de chantier sont parfois équipés d’une lame niveleuse. Cet élément permet de reboucher les trous ou sert à lisser les terrains. Cela est très utile pour assurer un terrassement plat.

On peut aussi fixer au bout du bras articulé une benne preneuse, une pince permettant d’excaver les gravats. C’est donc un outil très polyvalent.

La pelle excavatrice ou pelle sur chenilles pour creuser en profondeur et extraire des matériaux

Les pelles excavatrices permettent de mener des travaux lourds. On les utilise dans les endroits avec beaucoup de reliefs ou des décombres. Plus stables grâce à ses chenilles, elles peuvent creuser profondément et retirer une grande quantité de matériaux lourds.

pelle excavatrice chantier

La pelle excavatrice est un engin qui passe partout grâce à ses chenilles

Parmi les pelles à chenilles, on distinguera : 

  • les modèles classiques, avec un bras articulé et un godet de curage permettant de déblayer le sol et de le creuser ;
  • la pelle mécanique bras long, dont le bras articulé est plus ample, permettant de creuser derrière un cours d’eau ;
  • la dragline, "un engin de terrassement qui racle le terrain" selon la définition du dictionnaire Le Robert. Elle procède à l’excavation grâce à un système de levage et non avec un bras mobile. Peu mobile, on la retrouve dans les travaux de génie civil.

📌
Cet article peut aussi vous intéresser :
Equipements de chantier : les 6 indispensables pour les travaux

La pelle chargeuse ou tractopelle pour creuser et retirer les décombres

Cet engin permet autant de creuser, que de charger les décombres. Il est équipé d’un godet frontal et d’un vérin pour le levage. Cela en fait donc un appareil très complet. Facile à manier, la pelle chargeuse ou tractopelle avance sur pneus ce qui lui confère une mobilité rapide sur l’ensemble du chantier.

tractopelle

Un tractopelle est un engin facile à prendre en main

On s’en sert dans les travaux de démolition ou à la fin d’un chantier de construction pour retirer les décombres.

La mini-pelle ou mini-pelleteuse pour terrasser et aplanir

La mini-pelle est une pelle hydraulique de petite taille. Montée sur pneus ou sur chenilles, elle est avant tout utilisée pour les chantiers menés chez des particuliers ou les projets de dimensions peu importantes. On la retrouvera dans les travaux de terrassement et d’aplanissement du terrain.  Ces petits engins restent à la portée de tous. Ils n’impliquent aucun permis de conduire spécifique ni CACES.

mini-pelle chenilles

Les mini-pelles sont très mobiles et maniables 

📌 
Vous aimerez aussi cet article :
Indemnités de trajet BTP : les montants selon le nombre de kilomètres

Pelle de chantier : vaut-il mieux l’acheter ou la louer ? 

Une pelle de chantier peut valoir extrêmement cher. C’est pourquoi, il est souvent plus économique de louer les engins de terrassement. Des sociétés se sont spécialisées dans la location de matériel de chantier.

Vous pourrez trouver ainsi le modèle qui correspond le plus à vos futurs travaux et à la topographie du site à bâtir ou démolir. Avant d’arrêter votre choix, pensez à regarder la fiche technique de chaque engin de chantier ainsi que la consommation de carburant

Une formation CACES vivement recommandée

À l’exception des mini-pelles, il est vivement conseillé d’obtenir un Certificat d’aptitude à la conduite en sécurité (CACES) pour conduire ces engins de chantier en toute sécurité. En général, l’ouvrier possède aussi un CAP conducteur d’engins.

💡
Bon à savoir :
Avant d’envoyer vos salariés sur le chantier, assurez-vous que leur formation CACES est toujours valide. Pour des pelles hydrauliques, la durée de validité est portée à 10 ans.


A la recherche de nouveaux clients ? Testez notre service dès maintenant !


👷 Le Conseil du Pro : pensez à bien assurer vos engins !

Pour vos travaux, les engins de travaux publics sont souvent obligatoires. Or, ils sont onéreux. C’est pourquoi, il faudra penser à les faire assurer au titre de l’assurance tous risques chantier (TRC). Ainsi, en cas d’accidents ou de dommages sur votre bulldozer, sur une grue ou un véhicule utilitaire, vous serez indemnisé par l’assurance.

Références :


Dans la même rubrique

Derniers articles publiés