Equipements de chantiers : les 7 indispensables pour les travaux

La Rédaction Habitatpresto - Le 20/07/2022
Dans cet article :

    Sur les chantiers du BTP, pendant l'été, les employeurs sont tenus d'être ultra équipés contre les grosses chaleurs. Mettre à la disposition des travailleurs 3 litres d’eau, au moins, par jour et par travailleur. Tendre des toiles d'ombrage afin que vos ouvriers ne travaillent pas en plein soleil est important ! Chefs d’entreprise BTP, vous devez garantir le bon déroulement des chantiers pour que vos clients soient satisfaits. Cela passe avant tout par la sécurité et le bien-être des ouvriers, du matériel opérationnel et le respect de la réglementation. Quels sont les équipements de chantiers indispensables ? Cabane de chantier, groupe électrogène, signalisation..., voici les incontournables pour les travaux !


    À la recherche de nouveaux clients ? Habitatpresto Pro vous envoie des demandes de chantiers !


    7 équipements de chantiers pour réussir vos travaux

    Pour qu’un chantier se passe bien, que votre client soit satisfait et que votre entreprise du bâtiment conserve sa notoriété, la sécurité, le bien-être des salariés et disposer du matériel adéquat sont notamment indispensables.

    1. Le bungalow de chantier : un espace privé pour les ouvriers

    Sur un chantier important (avec plusieurs ouvriers) et de longue durée, il est recommandé d’installer une cabane de chantier. Si vous l’installez sur le terrain privé d’un client par exemple, aucune autorisation n’est nécessaire. Néanmoins, si vous voulez placer un bungalow sur le domaine public (chaussée, trottoir...), un permis de stationnement délivré par la mairie est requis.

    Quoi qu’il en soit, cette installation participe au bien-être des employés qui exécutent les travaux. Il existe plusieurs types de bungalows, bien souvent dans des containers aménagés :

    • Le bureau : idéal pour un espace de réunion à l’abri de la chaleur et du froid, ou pour les temps de pause,
    • Le vestiaire : les ouvriers peuvent se changer en début et fin de journée et mettre en sécurité leurs biens personnels,
    • Le sanitaire : indispensable pour les ouvriers qui travaillent sur un chantier de construction de maison par exemple, ne prévoyant aucun point d’eau ou WC,
    • Un lieu climatisé pour prendre sa pause et manger son repas. Qu'il fasse trop chaud ou trop froid, un container climatisé sera le bienvenu pour les gros chantiers, afin que les ouvriers puissent se restaurer et prendre une pause au sec ou au frais en été afin de pouvoir continuer à travailler.


    2. Le groupe électrogène : pour travailler dans de bonnes conditions

    Si le chantier n’est pas encore équipé d’un réseau électrique, le groupe électrogène est nécessaire. Que ce soit pour faire fonctionner les engins, les outils électriques ou pour brancher des éclairages de chantier à la tombée de la nuit, il permet aux employés de travailler dans de bonnes conditions.


    3. La signalisation de la zone : un chantier sécurisé

    Chaque zone de chantier doit être parfaitement délimitée pour des questions de sécurité :

    • Éviter aux riverains de pénétrer dans la zone,
    • Interdire un accès,
    • Éviter les accidents avec des projections de débris sur une zone de travaux,
    • Protéger le chantier des vols en pleine nuit par exemple.

    Les barrières, les palissades ou les grilles doivent donc être installées.


    4. Le panneau d’affichage : pour être en règle

    Si vous réalisez des travaux de construction ou de démolition chez un client, ce dernier a obtenu un permis de construire auprès de sa mairie. Dès le démarrage du chantier, vous devez afficher sur un panneau, un extrait de cette autorisation à l’entrée de la zone de travaux, en mentionnant les éléments suivants :

    • Nom,
    • Raison sociale,
    • La date de délivrance du permis et son numéro,
    • La nature du projet, surface et la superficie du terrain,
    • L'adresse de la mairie où le dossier peut être consulté,
    • Le nom de l'architecte auteur du projet architectural,
    • Les droits de recours des tiers.


    5. Les équipements de protection : pour protéger les ouvriers

    Pour limiter les risques d’accident, vous devez fournir à vos ouvriers des équipements de protection individuelle (EPI) :

    Certains chantiers importants nécessitent également la présence d’équipements de protection collective. Ils sont indispensables pour limiter les incidents qui pourraient être causés par une chute en hauteur (pour les ouvriers perchés sur un échafaudage ou les couvreurs travaillant sur un toit), une glissade sur le sol, un incendie...

    Prévoyez la mise en place :

    • D’un garde-corps,
    • D’un filet anti-chute,
    • De tapis antidérapants,
    • D’un extincteur mobile


    6. Les engins et le matériel : pour éviter les retards

    Pour réaliser certains types de travaux, des engins spécifiques et opérationnels sont indispensables. Ils permettent aux employés d’avancer rapidement et d’éviter les retards de chantiers.

    7. Des toiles d'ombrage

    Le "must have " sur un chantier en été est une toile d'ombrage. Tendre une toile d'ombrage au-dessus de la zone d'activité de vos ouvriers, ne prend que 15 minutes. Une toile d'ombrage permettra à vos ouvriers de travailler à l'ombre, bien plus longtemps, et plus efficacement qu'au soleil. Et surtout, vous éviterez les trop fréquents accidents du travail liés aux insolations et à la déshydratation !


    👷 Le Conseil du Pro : préparez une check-list !

    Pour ne rien oublier, vous pouvez élaborer un document sous forme de liste avec les indispensables sur les chantiers. Et surtout, n'oubliez pas, en été : au moins 3 litres d'eau potable par ouvrier et par jour !


    Gagnez du temps : notre service clients valide les chantiers auprès des particuliers !


    Références :

    • "Les indispensables pour équiper son chantier", Tracktor
    • "Canicule : quelles sont les obligations de l'employeur ?", economie.gouv.fr

    Dans la même rubrique

    Derniers articles publiés

     

    Confidentialité