Bruit sur les chantiers BTP : 5 conseils pour baisser les décibels

Par Philippine Jegousse, publié le 11/07/2019

Sur un chantier BTP, le bruit est omniprésent et souvent traumatisant pour vos tympans : marteau-piqueur, perceuse, scie... Par ailleurs, si l'exposition à des sons élevés est quotidienne, vous courrez un vrai risque de baisse, voire de perte d'audition. Découvrez nos 5 conseils pour vous protéger efficacement ! 


Gagnez du temps sur votre recherche de chantiers avec Habitatpresto !


1. Comprendre l'impact du bruit sur votre santé 

La baisse ainsi que la perte d’audition peuvent entraîner des conséquences irréversibles sur votre vie pro et perso :

  • Fatigue, nervosité, stress,
  • Problème de communication au sein de l’équipe 
  • Perturbation de la vigilance et troubles de la concentration 
  • Perturbation du sommeil
  • Vertiges / perte d’équilibre 
  • Troubles cardio-vasculaires
  • Hypertension 

"A partir de 80 décibels le bruit peut engendrer des dommages irréversibles sur votre audition."

Au delà de 80 dB(A) (exposition moyenne à 80 décibels sur une période de 8h), l'employeur doit mettre en place des actions de prévention, réduction voire suppression du bruit.


Développez votre activité du bâtiment avec Habitatpresto pro, notre service d'apport de chantiers 100% qualifiés.


💡 Le saviez-vous ?

Le facteur de risque «bruit» fait partie du Compte Professionnel de Prévention (C2P)

A ce titre, le chef d’entreprise doit évaluer le niveau de bruit perçu par le salarié avec les protections auditives pour déterminer s’il est exposé au delà des seuils réglementaires.


2. Déterminer si vos outils sont bruyants

L'exposition au bruit va être différente selon le type d'activité que vous exercez.



Pas le temps de prospecter ? Habitatpresto vous trouve des clients à la porte de chez vous !


💡 Bon à savoir

Le patron de l'entreprise doit établir un document unique qui identifie les sources de bruits, les mesure et liste les actions à mettre en place pour réduire et/ou supprimer le bruit.



3. Utiliser des équipements de protection individuelle (EPI)

C'est le minimum syndical.

Les équipements qui permettent de lutter efficacement contre le bruit sont :

  • le casque ou le serre-tête
  • les bouchons d'oreilles de type Boule Quies

📌 Vous aimerez aussi cet article : Les équipements de protection collective BTP


A la recherche de nouveaux clients ? Habitatpresto vous envoie des demandes de chantiers rentables !


4. Réduire le bruit à la source

Cela passe par un outillage adapté. Privilégiez les équipements :

  • comportant le marquage CE,
  • les moins bruyants possibles.

Pensez également à aménager votre chantier en conséquence :

  • isoler l’activité la plus bruyante en laissant un périmètre ou en plaçant des parois mobiles isolantes,
  • indiquer avec des pictogrammes les zones bruyantes où le port de protections auditives est obligatoire.


5. Limiter la durée de l'exposition

Si les bruits restent très élevés, il faut limiter la durée d'exposition des travailleurs :

  • Réaliser les tâches les plus bruyantes lorsqu’il y a le moins de monde 
  • Aménager des pauses ou alterner les tâches afin de limiter l’exposition 
  • Porter les protections auditives tout au long de la journée
  • Former et sensibiliser les salariés sur les zones ou postes à risque

Avec Habitatpresto pro, recevez des demandes sérieuses de chantiers dans votre spécialité 


👷 Le Conseil du Pro : le Diable se cache dans les détails !

Le bruit ne concerne pas seulement la personne qui effectue la tâche bruyante mais aussi les autres salariés autour.

Il existe des tests très simples pour vérifier si le bruit est trop élevé pour les travailleurs environnants :

  • A moins de 1 mètre, deux personnes ne peuvent se comprendre qu’en élevant la voix.
  • A 2 mètres de distance, deux personnes sont contraintes de criepour se comprendre

📌 Découvrez tous nos conseils pour protéger votre santé sur les chantiers : 


Habitatpresto pro sélectionne les meilleures demandes de chantiers pour vous aider à développer votre activité


Références :

Mémo Sécurité - Bruit, 21 janvier 2019, Prévention BTP


Dans la même rubrique

Derniers articles publiés