Equipements de protection individuelle : pour quels dangers ?

Par Aurélia Ribeiro, publié le 11/06/2019

Les équipements de protection individuelle (EPI) vous permettent de vous prémunir de beaucoup de risques sur les chantiers : comme vous le savez, le BTP est un secteur particulièrement concerné par les accidents. Seulement savez-vous dans quels cas ils sont utilisés ? Et pour quels dangers ? Découvrez toute l’utilité des EPI dans notre article !


Besoin de plus de chantiers ? Testez notre service pour développer votre activité !


Les EPI : un équipement souvent indispensable sur les chantiers


Que vous soyez artisan auto-entrepreneur ou que vous disposiez d’une équipe d’employés, vous vous devez de vous protéger, vos salariés compris, contre les risques liés à l’exercice de votre activité. Le législateur vous impose, si vous êtes employeur, de mettre en place un Document Unique d’Evaluation des Risques (DUER), et de recenser les risques liées à votre activité pour chacun de vos employés. Vous devrez alors tout mettre en oeuvre pour les supprimer, à minima les limiter.

Le choix des EPI se fait en fonction des risques à prévenir et des conditions de travail. Ces dispositions sont notamment mises en oeuvre et définies par le Code du Ttravail, mais aussi par des directives européennes. Vous avez la possibilité de consulter votre médecin du travail pour convenir avec lui du matériel à utiliser.

💡 Bon à savoir : si vous n’arrivez pas malgré toutes les dispositions prises à garantir la sécurité, l’intégrité physique et la santé de votre équipe, alors vous vous devez de les équiper individuellement avec des EPI.

📌 Cet article pourrait vous intéresser : BTP : quelles démarches en cas d’accident du travail ?
 


N'attendez plus pour développer votre activité !


Pour quels dangers les employer ?


Ils sont classés en 3 catégories :

  • Catégorie 1 : dangers limités,

  • Catégorie 2 : protège contre les agressions graves du corps pouvant provoquer des lésions irréversibles,

  • Catégorie 3 : protège contre les dangers mortels

Avant d’entrer dans les détails, notez qu’il vous faut ABSOLUMENT investir dans du matériel de qualité, donc des équipements aux normes CE ou NF !

📌 Cet article pourrait vous intéresser : Sécurité : les bons gestes à adopter sur un chantier

Retrouvez dans ce tableau les exemples d’EPI utilisés sur les chantiers.


EPI


Dangers


Prix

Casque de chantier


Chutes d’objets

Chutes


3 à 15 €


Lunettes de protection

Surlunettes

Masque

Étincelles

Projections de particules, de solvants


7 à 60 €


Protections auditives : bouchons d’oreille, casque anti-bruit


Perte d’audition


5 à 100 €


Masque de protection


Vapeurs toxiques

Fines particules

5 à 400 €


Gants de protection : en PVC, nitrile, néoprène, anti-coupure, pour la soudure


Objets qui peuvent blesser, couper

Agents chimiques


5 à 40 €

Chaussures de sécurité


Chutes d’objets

Objets qui peuvent blesser, couper


50 à 150 €

Harnais

Vêtements de protection :

pantalon de protection,

veste haute visibilité

Chutes

Objets qui peuvent blesser, couper

Visibilité en cas de danger


35 à 400 €

25 à 200 €

20 à 300 €


Nous vous mettons en contact avec des particuliers aux projets sérieux.


Les équipements de protection individuelle vous permettent de vous prémunir de plusieurs dangers sur les chantiers, tels que

Sachez qu'il existe également des équipements de protection collective (EPC), tels que les échafaudages de chantier, qui sont prioritaires sur les EPI. Dans le cas où les EPC sont insuffisants à assurer la sécurité, des EPI sont fournis.

Exemples de fournisseurs d’EPI


Voici quelques exemples de fournisseurs d’EPI si vous souhaitez vous équiper dès que possible :


Le Conseil du Pro : chefs d'entreprises du bâtiment, ne négligez pas la sécurité !


Retenez bien que votre responsabilité de chef d’entreprise sera recherchée en cas d’accident de travail d’un de vos employés. Vous êtes responsable de vos employés et devez être exemplaire. Si vous n’êtes pas dans les clous, vous allez au mieux mettre la main à la poche et entrer dans des procédures pénales, au pire couler votre entreprise.

Ne soyez pas joueur dans ce domaine, mieux vaut débourser pour protéger avec un équipement adapté (souvent peu onéreux) plutôt que de dilapider l’argent de votre société et les potentiels emplois qui vont avec.

Pensez également au Plan Particulier de Sécurité et de Protection de la Santé s’il y a plusieurs ouvriers sur le chantier !


Plusieurs milliers de professionnels nous font déjà confiance, pourquoi pas vous ?


Dans la même rubrique

Derniers articles publiés