Confidentialité

Bâtiment : les 4 enjeux actuels vus par le président de la FFB

Bâtiment : les 4 enjeux actuels vus par le président de la FFB

Aurélia Ribeiro - Le 13/06/2019

Jacques Chanut, président de la Fédération Française du Bâtiment (FFB), exprime sa vision sur l’état actuel du secteur du bâtiment. Entre réforme de la formation, taxation des contrats courts, taux réduit de la TICPE et performance énergétique, le secteur du bâtiment est confronté à de nombreux enjeux. Plus de détails dans l’article !


Avec Habitatpresto Pro, vous recevez des vrais contacts qualifiés, qui correspondent à vos besoins !


Les 4 enjeux majeurs actuels pour le bâtiment


Certains sujets créent beaucoup de débats parmi les professionnels de la construction : Jacques Chanut exprime son avis sur chacun.

1. Réforme de la formation


La réforme de la formation crée des tensions dans le milieu du BTP. En effet, selon le président de la FFB, la création de l’Opérateur de Compétences (Opco) mettrait en danger l’apprentissage dans le secteur de la construction, suivant les dispositions finales mises en vigueur.

📌 Cet article pourrait vous intéresser : Réforme de l’apprentissage : les ambitions de l’Etat pour 2020

2. Taxation des contrats courts


Cette mesure pourrait mener les entreprises à avoir recours plus souvent au travail détaché, à l’intérim ou encore à des auto-entrepreneurs, au détriment des CDD.

⚠️ Important : la lutte contre les fraudes liées au travail détaché fait partie des 3 priorités de l’inspection du travail du BTP, soyez renseigné !


Vous rencontrez des difficultés pour remplir votre carnet de commandes ? Rejoignez-nous !


3. Suppression du taux réduit de la Taxe Intérieure de Consommation sur les Produits Énergétiques


Le président de la FFB se dit également inquiet de l’éventuelle suppression de la TICPE. Si cette mesure était validée, le coût pour le secteur du bâtiment s'élèverait à 70 millions d’euros. Les plus touchées seraient notamment les entreprises de démolition ou encore les entreprises spécialisées dans les petits travaux.

Ce fait révèle quelque chose de négatif pour le secteur : le secteur du bâtiment continue à subir plusieurs coupes budgétaires, alors qu’en même temps, les entreprises "ne gagnent pas d'argent".

4. Amélioration de la performance énergétique des logements


3 points sont abordés par Jacques Chanut sur ce sujet :

  • les Certificats d’Economie d’Energie qui sont “une forme de taxation des entreprises considérées comme polluantes” : le président de la FFB craint qu’il mène au désengagement de l’Etat sur le long terme,

  • l’amendement qui interdirait la location de passoires thermiques à partir de 2025 : Jacques Chanut fait remarquer qu’il faudrait plus inciter les français à agir, car actuellement, ils n’auraient pas assez de moyens à disposition pour engager des travaux,

  • la future Réglementation Environnementale 2020 : il y aurait un manque de retours d’expérience sur l’efficacité des nouvelles dispositions. Un recul de l’application de cette RE serait donc plus raisonnable.

👷 Le Conseil du Pro : restez au courant de l’actualité de votre secteur !


Pour ne rien manquer des futures mesures qui impacteront votre corps de métier, suivez-nous sur notre page Facebook Habitatpresto Pro !


Référence :

1. "Les entreprises de Bâtiment ont du travail, mais ne gagnent pas d'argent", Batiactu, le 12 juin 2019


Plus de 20 000 professionnels sont déjà satisfaits de notre service, n'attendez plus !



Dans la même rubrique

Derniers articles publiés