RGE : une formation insuffisante qui remet en cause les CEE

Aurélia Ribeiro - Le 14/05/2019

Vous êtes artisan RGE ? Attention, le label est très controversé. En cause ? Des fraudes qui se multiplient pour les Certificats d’Economie d’Energie et des travaux de performances énergétiques mal réalisés. La formation des professionnels est remise en cause, découvrez tous les détails dans l’article !


Besoin de plus de chantiers ? Nous vous proposons des offres de particuliers sérieux !


Une controverse grandissante autour des CEE

 

Fraudes et mauvaises réalisations qui décrédibilisent le dispositif


Les CEE permettent à des particuliers de recevoir une aide financière pour leurs travaux, sous condition qu’ils soient réalisés par un artisan RGE. Pourtant, beaucoup de professionnels certifiés réaliseraient mal les travaux. Les conformités aux performances énergétiques ne seraient pas respectées.

💡 Bon à savoir : l’Etat veut aussi renforcer l’inspection du travail du BTP.

Une formation RGE insuffisante

 

Un manque de rigueur dans l’obtention


Selon Marina Offel, porte-parole de Géo PLC, les conditions d’attribution du label RGE ne seraient pas assez strictes.


Vous êtes artisan RGE ? Beaucoup de particuliers sont à la recherche d'artisans aussi qualifiés !


On constate donc beaucoup de manquements autour des CEE, au niveau de la réalisation des travaux et également au niveau de l’honnêteté de certains artisans.

Zéro pratique


“C'est la formation RGE qui n'est pas forcément à la hauteur"

En effet, la formation est purement théorique : “trois journées passées devant un tableau noir” selon Marina Offel.

Elle prend en exemple un cas de “remplacement de chaudière biomasse à un euro qui nécessite d’être RGE Qualibois. L'artisan en question était qualifié pour cette intervention. Cependant, il a eu besoin d'une formation supplémentaire, n'ayant eu aucune formation pratique. Le RGE “doit être amélioré et contenir plus de terrain !” selon elle.

Un besoin de réforme

 

Le CEE problématique en Europe


On vous l’expliquait récemment : le label RGE en France ne correspond pas aux attentes de l’Union Européenne. Les exigences françaises seraient trop strictes ! Il est donc encore plus difficile d'aborder l'enjeu du RGE, avec des opinions totalement divergentes.


Ne prenez pas le risque de vous retrouver sans travail, et recevez régulièrement des offres !


💡 Bon à savoir : les autres pays européens connaissent également des problèmes face à ce dispositif : “manquements, petites fraudes, travaux mal effectués…” selon Marina Offel.

3 idées pour améliorer le dispositif RGE


Le Groupement des Professionnels des CEE a 3 propositions pour améliorer le dispositif des CEE :

  1. Revoir à la hausse les exigences du label

  2. Contrôler plus régulièrement

  3. Améliorer la communication autour des CEE

👷 Le Conseil du Pro : restez informé sur l’actualité !


Pour être au courant des dernières infos sur le RGE, mais aussi sur votre secteur de travail, suivez-nous sur notre page Facebook !

Référence :

1. “Rénovation : "La formation RGE n'est pas forcément à la hauteur"”, Batiactu, le 10 mai 2019


N'attendez plus pour développer votre activité et devenir un artisan reconnu !


Dans la même rubrique

Derniers articles publiés