Prime énergie : les 5 avantages des CEE pour les artisans

Par Philippine Jegousse, publié le 20/03/2019


La prime énergie fait partie des aides à la rénovation énergétique mises en place par l’Etat. Connue également sous le nom de Certificats d’Economies d’Energie (CEE), la prime énergie est un levier formidable pour trouver plus facilement des chantiers. Attention, seuls les artisans labellisés RGE peuvent l’obtenir. Découvrez les 5 avantages et les infos pratiques pour obtenir des CEE pour les travaux que vous réalisez !



Prime énergie : comment ça marche ?

La prime énergie est une aide mise en place par l’Etat dans le cadre de la loi POPE du 13 juillet 2005 (Loi de Programmation fixant les Orientations de la Politique Énergétique). 

Cette loi oblige les fournisseurs d’énergie (les obligés) à réaliser des économies d’énergie par le biais de leurs clients (les non-obligés). Sont concernés Engie, EDF et Total, par exemple.

Ces obligés ont 3 ans pour atteindre des objectifs de réduction de la consommation d’énergie, exprimés en TWh (milliard de kWh), sous peine de lourdes sanctions financières. Pour ce faire, ils peuvent :

  1. réaliser des travaux d’économies d’énergie sur leurs installations,
  2. payer une surtaxe à l’Etat (2 centimes d’euro/kWh),
  3. inciter leurs clients à réaliser des travaux d’efficacité énergétique (ex : isolation, remplacement des fenêtres, changement de chaudière etc.),
  4. conseiller leurs clients dans leurs projets de rénovation (gestion de projet, diagnostics énergétiques etc.),
  5. acheter des CEE auprès des non-obligés.

A titre de preuve des gains énergétiques réalisés, les obligés doivent récupérer des certificats CEE auprès de leurs clients (particuliers et entreprises du bâtiment) et d’acteurs appelés les éligibles (l’Anah et les collectivités par exemple ).


Cycle de fonctionnement des Certificats d'Economies d'Energie

Schéma extrait du guide de l'ADEME " Guide CEE pour les Entreprises"


En tant que professionnel du bâtiment, vous êtes au coeur du dispositif de la prime énergie :

  1. Vous montez un dossier CEE pour des travaux éligibles à la prime énergie, à réaliser chez un client, 
  2. Une fois les travaux réalisés, vous obtenez un certificat CEE
  3. Vous vendez le certificat CEE au fournisseur d’énergie en échange d’une compensation financière

C’est pourquoi il est très important de comparer en amont du chantier les différentes offres des fournisseurs d’énergie pour choisir la plus avantageuse financièrement.

👉  Pour obtenir la prime énergie, il faut posséder le label RGE :  Certification RGE : comment l'obtenir




Les 5 avantages des Certificats d’Economies d’Energie (CEE)

Proposer la prime énergie à vos clients, c’est vous démarquer de la concurrence et augmenter vos opportunités de décrocher de nouveaux chantiers :

  1. Vous pouvez proposer la prime énergie à de nombreux clients (propriétaires, locataires, bailleurs, habitation principale et secondaire), ce qui n’est pas le cas du crédit d’impôt CITE.
  2. Vous diminuez le coût des travaux pour votre clients.
  3. Vous évaluez clairement la quantité d’énergie économisée grâce aux travaux.
  4. Vous êtes référencé sur les annuaires d’entreprises proposant la prime à leurs clients.
  5. Vous participez à la transition énergétique de la France et vous faites du bien à la Planète.


Trouvez facilement de nouveaux chantiers dans votre région


👷 Le Conseil du Pro

Aucune offre de prime énergie ne ressemble à une autre ! Pour choisir la plus avantageuse financièrement pour votre entreprise, n’hésitez pas à utiliser des comparateurs de prime énergie sur Internet.


Références :



Dans la même rubrique

Derniers articles publiés