Révision de vos prix en 2019 : 4 points à observer

Par Aurélia Ribeiro, publié le 11/02/2019

Votre entreprise a connu un bilan moins positif qu'espéré ? Plusieurs facteurs peuvent en être la cause... Mais avez-vous envisagé une révision de vos prix ? Vos tarifs sont peut-être plus élevés que la moyenne du marché alors qu'aucun particulier ne trouve une plus-value à vos prestations... Dans ce cas, il faudrait revoir vos prix à la baisse. Ou alors, l'augmentation générale des prix des matériaux ou des autres professionnels se répercute sur la rentabilité de votre activité. Mener une révision des prix à la hausse apparaîtra alors comme justifié et judicieux. 

Assurez-vous de tenir compte de l'inflation des prix des matériaux, d’atteindre votre seuil de rentabilité, puis songez aux gains que vous visez, et enfin étudiez la concurrence. Pour réviser vos prix en 2019 correctement, lisez notre article !

4 actions à mener pour une bonne révision de vos prix en 2019


Voici les 4 points à retenir pour revoir vos prix correctement. Inflation, rentabilité, gains, concurrents : découvrez comment ils vous aident à réaliser un bon calcul de la révision de vos prix en 2019.


1. Prenez en compte l’inflation du prix des matériaux


Premier critère essentiel dans la révision de vos prix : le tarif des matériaux. En effet, si le prix des matériaux augmente, vous vous verrez forcé de répercuter cette hausse sur le coût de vos prestations si vous voulez maintenir la rentabilité de votre activité.


Bon à savoir 💡

Les matériaux connaissent généralement une hausse des tarifs de 3 à 6 %. Mais notez qu’en 2019, le bâtiment est concerné par une augmentation des prix des matériaux plus forte que les années précédentes : de 8 à 15 % suivant les matériaux et les fournisseurs ! A titre indicatif, le prix de la peinture augmente de 8 % et celui du ciment de 10 à 15 %.


Une telle augmentation des prix s’explique par un manque de certaines matières premières. Veillez donc à être fourni en matériaux en tout temps !

📌 Cet article pourrait vous intéresser : Comment faire passer une augmentation de tarifs ?


2. Surveillez votre rentabilité


Le deuxième point essentiel est de savoir à quel point vous êtes rentable. Si vous faites beaucoup de profit et que vous continuez à trouver des clients, tout va bien ! En revanche, si vous peinez à être rentable et qu’il vous est difficile de trouver des chantiers, il faudra envisager de réviser vos prix.

Mais comment réviser vos prix en 2019 ? Vous pouvez par exemple vous fier à votre bilan de l’année ! Vérifiez votre seuil de rentabilité, et à partir de là, adaptez vos prix en fonction.


💡 Bon à savoir

N’augmentez pas drastiquement vos prix au nom de la rentabilité ! Si vous augmentez vos tarifs, il faut proposer à vos clients de la qualité et du professionnalisme.



3. Réfléchissez aux gains que vous souhaitez


Dès lors que vous avez déterminé les sommes nécessaires pour atteindre votre seuil de rentabilité, vous pouvez réfléchir aux gains que vous souhaitez réaliser. En effet, c’est bien l’objectif que vous vous fixez pour vivre de votre métier et continuer à développer votre activité.

En pensant à ceci, vous pourrez ainsi déterminer le prix de vente que vous souhaitez :


Prix de vente = coût de revient + gain visé


Imaginons qu’une de vos interventions coûte 250 €. Si vous souhaitez pouvoir gagner 50 € sur chacune de vos prestations, le prix de vente sera de 300 €. A vous de voir maintenant si vous pensez pouvoir trouver des clients qui les acceptent.


💡A noter

Dans tous les cas, n’oubliez pas qu’il y a plusieurs indicateurs de pilotages d’entreprise essentiels pour maintenir votre activité hors du rouge !


4. Regardez les prix de vos concurrents


Après avoir répercuté la hausse des prix des matériaux sur vos prestations, vérifié votre seuil de rentabilité et déterminé une idée de prix pour vos interventions, un dernier critère se montre intéressant pour réviser vos prix en 2019 : les prix des concurrents !

En effet, il y a trois cas :

  • Si vos produits ou services sont similaires à ceux des concurrents, vous ne serez pas en mesure de proposer des tarifs très différents

  • Si vous proposez vos produits ou services à des tarifs plus élevés, vous devrez justifier vos prix au travers de la qualité des prestations et de votre professionnalisme.

  • Si vous proposez des prix moins élevés, vous risquez de n’atteindre ni votre seuil de rentabilité ni votre gain souhaité.

Ainsi, il est important de bien étudier les prix du marché et de savoir ce que vous pouvez vous permettre suivant ceux-ci.


📌 Cet article pourrait vous intéresser : Quelle relation entretenir avec ses concurrents directs ?

👷 Le Conseil du Pro : aidez-vous d’un cabinet d’experts-comptables


Si vous voulez vous assurer de connaître au mieux la situation de votre affaire mais aussi quel prix fixer pour vos interventions, n’hésitez pas à vous renseigner sur notre partenariat avec un cabinet d’expert-comptable !

Référence :

1. Pierre Facon, "Comment fixer le prix de vente d’un produit ou service ?", Le Coin des Entrepreneurs, le 22 septembre 2016

2. "Une hausse des prix des matériaux de construction", Bativox, le 5 décembre 2018


Dans la même rubrique

Derniers articles publiés