Confidentialité

Qu'est-ce qu'un escompte & quels avantages pour le BTP ?

Qu'est-ce qu'un escompte & quels avantages pour le BTP ?

Aurélia Ribeiro - Le 03/03/2021

Chefs d’entreprise BTP, votre trésorerie est en difficulté… Vous travaillez sur beaucoup de chantiers, mais certains clients tardent souvent à vous régler… Pas de panique, il existe une solution ! Qu'est-ce qu'une opération d'escompte ? Il s’agit d’une technique financière qui vous permet de renflouer votre trésorerie grâce à votre établissement bancaire, ou d’accorder une remise sur facture aux clients qui vous règlent avant l’échéance. Fonctionnement de l’escompte, avantages et méthode de calcul, vous saurez tout !


Besoin de plus de chantiers ? Testez notre service pour développer votre activité !


Qu'est-ce qu'une opération d'escompte ?


Dans le BTP, les retards de paiement de la part des clients sont courants. Malheureusement, chaque mois, vous devez régler vos charges et vos cotisations à dates fixes. Ce décalage de trésorerie entraîne donc des difficultés pour votre entreprise. L’opération d’escompte apparaît alors comme une solution...


2 types d’escomptes

Il existe deux types d’escomptes possibles pour votre entreprise BTP :


L’escompte bancaire

Il consiste à céder l’effet de commerce à votre banque. En échange, cette dernière vous octroie une avance immédiate de trésorerie pour la renflouer du montant de l’effet de commerce.


Par exemple :

Vous réalisez un chantier chez un client particulier pour une somme X. Vous devenez le créancier et le particulier devient le débiteur.

A la réception des travaux, le client particulier doit vous régler la facture finale (traite) sous 30 jours. Vous aurez donc un décalage de trésorerie puisque vous n'encaissez l’argent que dans 30 jours. C’est alors que vous escomptez la traite correspondant au montant de la facture du client auprès de votre banque. La banque vous verse la somme X immédiatement en échange de frais comme un crédit à court terme.


L’escompte commercial

A la réception des travaux, vous soumettez la facture finale à votre client particulier. Il doit régler la somme X dans les 30 jours. S’il décide de régler la note avant l’échéance ou au comptant, vous lui attribuez une remise (préalablement mentionnée sur la facture).


Quelle est la différence entre l'escompte et l'encaissement ?

Attention à ne pas confondre l’encaissement et l’escompte…

  • L’encaissement permet de toucher l’argent de la banque après la date d’échéance convenue avec le client.
  • Tandis que l’escompte permet de toucher l’argent de la banque immédiatement sans attendre l’échéance de la facture du client.

A la recherche de nouveaux clients ? Habitatpresto vous envoie des demandes de chantiers rentables !


5 avantages de l'escompte pour votre entreprise BTP


L’escompte est une solution qui peut grandement aider votre entreprise en cas de difficultés financières. Les avantages sont les suivants :

  1. Obtenir des liquidités rapidement,

  2. Renflouer sa trésorerie sans attendre le paiement des factures clients,

  3. Payer plus vite vos charges, vos cotisations, vos fournisseurs,

  4. Éviter de vous retrouver en recouvrement,

  5. Une solution moins coûteuse que de faire des crédits, ou de prendre sur le découvert autorisé du compte de l’entreprise.


Comment calculer un escompte de 2 % ?


Votre client a décidé de vous payer avant l’échéance pour profiter de sa remise à 2 % ?

Calculer le montant de l'escompte à 2 % n’est pas compliqué. Il vous suffit d’appliquer la méthode de calcul suivante :

  • Escompte à 2 % = 2 % du montant HT
  • Montant de l’escompte HT + montant de la TVA sur escompte = montant TTC de l’escompte à déduire sur la facture initiale.
  • Montant total TTC - montant TTC de l’escompte = nouveau montant de la facture client


👉

Par exemple pour une facture client à 20.000 € HT et 24.000 € TTC (TVA à 20 %)  :

2 % de 20.000 € = 400 €

400 € HT + TVA 20 % (soit 80 €)  = 480 €

24.000 € - 480 € = 23.520 TTC


Comment comptabiliser l'escompte sur facture ?

Sur la facture du client, l’escompte commercial accordé doit être enregistré sous le compte 665. La TVA doit y être indiquée séparément sous le compte 44566.


👷 Le Conseil du Pro : appliquez des pénalités !


Pour dissuader certains clients de vous régler au-delà de l’échéance initialement prévue, n’hésitez pas à appliquer des pénalités de retard. Leur application et le montant devront obligatoirement être mentionnés sur la facture. Les pénalités pourront aller jusqu’à 5 % du montant !


N'attendez plus pour développer votre activité !


Références :

  1. "Connaître le fonctionnement de l’escompte dans le bâtiment", Obat
  2. "Escompte : définition simple et calcul", Le Journal du Net, màj le 7 juillet 2020
  3. Sandra Schmidt, "Comptabiliser les escomptes", Compta Online, màj le 27 octobre 2017

Dans la même rubrique

Derniers articles publiés