Aides aux travaux : informez vos clients pour signer plus de chantiers !

Publié le 12/03/2018

Vous le savez, il existe de nombreuses aides travaux permettant de faire baisser la note finale pour le particulier mais connaissez-vous bien ces aides travaux ? En informant vos futurs clients sur les aides auxquelles ils ont droit, et surtout sur les économies réalisées vous pourriez signer davantage de chantiers ! Voici ce que vous devez savoir pour bien informer vos clients… et les aider à se décider !

Faire des travaux c’est un budget, et vous l’aurez sûrement constaté de nombreux clients avancent l’argument du « budget trop serré », et préfèrent reporter leur projet à plus tard. Et si pour faire pencher la balance en votre faveur vous insistiez sur les aides travaux versées par l’Etat ?

4 aides travaux à rappeler à vos clients pour les décider

Prendre conscience du budget travaux minoré, une fois les aides versées peut débloquer bien des situations… Voici tout ce que vous devez savoir sur ces aides.

1. Le CITE, le crédit d’impôts : 30 % sur la facture finale !

Le crédit d’impôts permet aux particuliers d’économiser 30 % des dépenses éligibles, voilà qui réduit considérablement la facture ! Pour qu’ils puissent bénéficier de ce crédit d’impôts vous devez être certifié RGE.

Economies d’énergie, isolation thermique, équipements de production d’énergie utilisant une source d’énergie renouvelable entrent dans le cadre du CITE.

 

Source : service-public



Attention : 

Certaines dépenses engagées en 2018 ne donne droit qu’à un taux réduit de 15% de crédit d’impôts (chaudière, fenêtres, volets)



2. Les aides de l’ANAH : jusqu’à 80% du montant des travaux !

Le programme « Habiter mieux » de l’ANAH permet aux particuliers de financer une grande partie de leurs travaux. Si le particulier est le propriétaire occupant il peut prétendre jusqu’à 80 % du montant des travaux, et jusqu’à 25% s’il est propriétaire bailleur à condition de respecter certaines conditions de ressources.

3. Les aides régionales

Les régions participent également à la subvention de certains travaux, en finançant une partie des travaux ou en proposant des crédit travaux très intéressant. La Bretagne finance par exemple de 750 à 80 .000 € pour des travaux lourds sur des logements jugés indignes. Retrouvez le tableau récapitulatif des aides travaux par région.

4. Le pacte énergie solidarité

Lancé par le ministère de l’écologie le pacte énergie solidarité permet de faire isoler ses combles par un professionnel pour 1 € les premiers m2, sous condition de ressources.


Vous aimerez aussi cet article :

Comment faire signer un devis à vos clients en 24 h?


👷 Astuce de pro : insistez sur le CITE

Voilà, vous connaissez maintenant la majorité des aides travaux destinées aux particuliers, insister sur ce point peut permettre au particulier de prendre sa décision. Appuyez surtout sur le CITE, remanié en 2018, les fenêtres, portes et volets seront peu à peu exclus du CITE, cela peut vous permettre de signer un chantier rapidement, puisqu’il faut que ces travaux soient effectués avant juillet.

Au 1er janvier leur financement étant passé de 30 à 15%, puis sera définitivement supprimé à compter du 1er juillet 2018.


Dans la même rubrique

Derniers articles publiés