Trouvez les meilleurs conseils pour vos travaux
DEVIS GRATUITS

Combien coûte un système d'assainissement individuel ?

Si votre futur maison ne fait pas partie du réseau d'assainissement collectif, il vous faut installer un système d'assainissement individuel... Quels sont les coûts à prévoir ? Voici tout ce que vous devez savoir !
Le , par Anne-Sophie
assainissement individuel prix

Vous avez pour projet de faire construire ou d’acheter une maison individuelle un peu en retrait sans assainissement collectif ? Pas le choix, vous devez prévoir le budget pour mettre en place un système d’assainissement autonome. Mais combien cela va-t-il vous coûter ? On vous laisse le découvrir


Ca y est vous vous retirez enfin au calme à la campagne ! A présent il faut penser à l’assainissement des eaux. Mais voilà, votre futur terrain se situe sur une zone hors du système de tout-à-l’égout. Sans réseau collectif, vous êtes dans l’obligation d’installer un système d'assainissement individuel (ou aussi appelé assainissement non collectif) pour traiter les eaux usées. 

 


Installer un système d’assainissement individuel
 

L’eau potable et l’eau de pluie que vous allez utiliser dans votre habitation doivent obligatoirement être épurées. Pourquoi ? Pour ne pas polluer et endommager l’environnement sur le long terme, mais aussi pour ne pas mettre en danger la faune et notre propre santé. Vous avez le choix entre 2 types de systèmes d’assainissement individuel :

Une étude du sol et une étude de la filière peuvent être exigées par le Service Public d'Assainissement Non Collectif (SPANC). Ces études prennent en considération divers paramètres pour déterminer la méthode d'assainissement adaptée à votre habitation.
 


Le traitement des eaux par un dispositif d'assainissement individuel s’effectue en 3 étapes
 

  1. Prétraitement (élimination des particules, matières solides ou graisses)
  2. Traitement (élimination de la pollution restante)
  3. Evacuation (dispersion dans le sous-sol) 
     

Le prétraitement et le traitement constituent une seule et même étape dans le cas de certains dispositifs comme les micros-stations.

Avant de faire appel à un professionnel pour l’installation du système, pensez à le faire valider par le SPANC qui suit votre projet d'assainissement individuel de bout en bout. Le SPANC a pour mission de vous livrer des conseils, de vous accompagner dans la mise en place du système et de contrôler périodiquement -tous les 2 ans- le bon fonctionnement et l’entretien de l’installation. 
 

assainissement individuel prix

copyright © Fotolia
 

 

Assainissement individuel : combien ça coûte ? 
 

Le coût de l’installation d’un système d’assainissement individuel est relativement élevé. En effet, il ne faut pas seulement tenir compte du coût du matériel, mais aussi des études préliminaires nécessaires avant la mise en place du dispositif (étude de réalisation du système d’assainissement, étude des sols,...).

En revanche, comme pour beaucoup de types de travaux vous pouvez bénéficier d’aides financières, pour vos travaux d’assainissement. Il existe également d’autres moyens de limiter vos dépenses, vous pouvez par exemple appliquer nos astuces pour faire des économies sur l’eau !

Le prix d’un système d’assainissement individuel varie également selon le modèle, la qualité et la taille du matériel utilisé. 
 


enlightenedBon à savoir 

 Un matériel au format plus compact nécessitera peu de travaux et donc vous coûtera moins cher.


 
Fosse toutes eaux
 
Micro-station d'épuration

Prix achat + pose
 
4.500 à 15.000 euros

Étude de réalisation

600 à 800 euros

Étude de sol 
& étude de la filière

800 à 2.000 euros

Contrôle de conformité
& contrôle de bon achèvement

Jusqu'à 200 euros pour chacun des contrôles

Fonctionnement

environ 150 euros / an

Entretien

100 à 200 euros / an

Vidange

200 à 300 euros tous les 2 à 4 ans


En moyenne, comptez 5.000 à 12.000 euros au total pour une installation d’assainissement.

 


Le Conseil Habitatpresto : un bon investissement = plus d’économies


Pour faire le bon choix, estimez le coût global de votre système sur toute sa durée de vie. Un dispositif plus cher à l’achat mais qui consomme moins d’électricité peut vous faire faire de belles économies sur le long terme ! Envie de faire encore plus d’économies ? Découvrez nos 10 astuces pour négocier votre devis !
 

Article précédent
Article suivant
Habitatpresto

Voir les autres articles

Inscription Newsletter