Trouvez les meilleurs conseils pour vos travaux
DEVIS GRATUITS
Accueil Guide travaux
Assainissement collectif, semi-collectif et non collectif

Assainissement de maison : tout savoir

Vous faites construire ou rachetez une maison individuelle. Voici de quoi tout savoir sur l'assainissement collectif, semi-collectif ou individuel, le SPANC ou encore le prix de la mise en place d'un traitement d'épuration des eaux.
Le , par Aude
Assainissement maison individuelle, tout savoir

Vous aimez être tranquille et souhaitez donc acheter une maison ancienne, un peu éloignée, à moins qu’un terrain constructible ne vous fasse de l’œil ? Dans ce cas pas de voisin proche, mais également pas d’assainissement collectif : pas de tout à l’égout ! Sans tout à l'égout, il vous faut réaliser une installation d’assainissement non collectif, autonome. Vous vous demandez quelles sont les solutions d'assainissement possibles ? Quelles est la plus avantageuse ? Quel est le prix d'une solution d'assainissement ? Réponse à toutes vos questions !

Qu’est-ce que l’assainissement collectif, non collectif, semi-collectif ? Qu'est-ce qu'une fosse toutes eaux ? Quel est le prix d’une fosse septique ?  Qui est concerné par ces assainissements ? Qu'est-ce qu'un terrain viabilisé ? Qu'est-ce que le SPANC?

Pas facile d’y voir clair dans tous ces termes, obligations et réglementations, faisons le point ensemble !
 

Qu’est-ce que l’assainissement ?

Comme tout un chacun, vous consommez de l’eau potable en prenant votre douche, en utilisant les WC, en faisant la vaisselle, en lavant le linge … Cette eau ne peut être réintroduite dans la nature sans être traitée. En effet, savons, lessives, produits ménagers, font partie de la vie courante et sont présents dans toutes les maisons. 

Nous les utilisons quotidiennement et il est impossible de les rejeter dans la nature ! Toutes ces particules de produits ménagers et matières organiques doivent être traitées afin de ne pas constituer un danger pour la faune, la flore et les êtres humains. 

Crédit et Copyright Fotolia

 

Si vous êtes ici, c'est parce qu'un projet personnel vous amène à vous poser des questions sur les différents assainissements.Peut-être suite à un diagnostic assainissement, annexé au compromis de vente de votre future maison, qui indique que la maison est équipée d'une fosse septique alors que le village est au tout à l'égout ? A moins que les viabilisations du terrain que vous convoitez ne soient éloignées du bord de la route ? 

Quoi qu'il arrive, l'eau de pluie et l'eau potable utilisées par votre foyer ne peuvent être rejetées n'importe où ni n'importe comment. Il est nécessaire de raccorder vos tuyaux d'évacuation au réseau de collecte et de transport des eaux domestiques et dans le cas contraire, de faire installer un système d'assainissement individuel.

Faisons le point ensemble sur les différents traitements des eaux usées  que l'on distingue en trois catégories :

  • eaux grises : lessive, douche etc...,
  • eaux vannes : eaux des toilettes,
  • eau de pluie.

 

Les différents types d'assainissement : prix et caractéristiques 

Il existe trois solutions de traitement, dont voici le détail et le prix moyen : 

 

Solution

Caractéristiques

Prix moyens
 

Assainissement collectif

Appelé également tout à l'égout
Obligation de raccordement
 

500 à 5.000 euros *

Assainissement semi-collectif

Compose le réseau d'assainissement
d'un petit nombre d'habitations

1.000 à 5.000 euros *

Assainissement individuel

Installation par des professionnels
Une fosse récolte et pré-traite les eaux usées
Entretien régulier
Vidange tous les 3 à 4 ans environ

5.000 euros

 * Le prix du raccordement dépend du nombre de mètres entre la maison et le point de raccordement, de ce que vous pouvez faire vous-même et de la pente de votre terrain.

 

 

L'installation d'assainissement collectif 

Le tout à l'égout permet d'évacuer les eaux usées vers le réseau d'assainissement mis en place par une ville. Ces eaux sont acheminées vers une station d'épuration afin d'être traitées. Le raccordement au tout à l'égout est obligatoire lorsque vous faites construire ou que vous achetez une maison ancienne qui possède sa propre installation d'assainissement individuel alors que la ville est pourvue en réseau de tout à l'égout.

C'est pour cette raison qu'il est important de connaitre la situation d'un terrain : raccordable au tout à l'égout car le coût financier de l'opération peut être fortement alourdi.

Les maisons sont souvent construites au plus près des raccordements (on note l'emploi des termes : viabilisation en bord de route par exemple), afin de limiter les coûts de raccordement, souvent très chers. Plus la maison est proche de ces viabilisations, moins cela coûtera cher à raccorder. 

 

L'installation d'assainissement semi-collectif 

L'assainissement semi-collectif concerne les hameaux composés de quelques habitations et dont le nombre d'habitants ne nécessite pas la création d'une station d'épuration. Souvent raccordé à un système de traitement des eaux usées comme le lagunage, il est la solution idéale pour les complexes hôteliers isolés par exemple. 

 

L’installation d’assainissement non collectif (ANC)

Il est aussi appelé assainissement individuel et peut se faire de différentes manières. Ainsi si la maison ou le terrain n'est pas raccordé au réseau public de collecte des eaux usées (appelé aussi : tout à l'égout) et ne peut l'être, vous devrez faire installer un système de traitement des eaux usées. 

Votre installation d’assainissement individuel peut se faire à l'aide d'une fosse toutes eaux (fosse septique) ou à l'aide d'un dispositif agréé (lagunage, micro station d'épuration). Il est indispensable de faire appel à des professionnels, qui, après étude de votre logement ou futur logement, mais aussi de la nature du sol et de sa pente, vont pouvoir établir une proposition pour le traitement des eaux usées de votre habitation. 

Différents facteurs sont pris en compte : le nombre d'habitants, le nombre d'installations sanitaires, mais aussi la gestion des eaux pluviales (si vous envisagez de les utiliser pour les WC par exemple).

L'installation classique ANC est composée d'une fosse étanche, permettant de filtrer et décanter les matières. Les eaux usées sont ensuite traitées par dégradation biochimique en passant dans un sol naturel ou reconstitué permettant de filtrer la pollution. Notre article sur l'assainissement non collectif peut vous en apprendre plus, notamment les différentes solutions d'assainissement non collectif.

 

 

Quelles sont les aides financières pour financer l'assainissement de la maison ?

Il est possible de bénéficier d'aides et de conditions spécifiques :

  • TVA à 10% sous condition,
  • aides de l'Anah, sous condition,
  • prêt de la CAF ou d'une caisse de retraire,
  • Eco-prêt à taux zéro. 
     

La Rédaction vous conseille notre article sur les aides à la rénovation.

Le Conseil Habitatpresto 

Dans tous les cas, il est nécessaire de faire appel à des professionnels pour le traitement des eaux. La réglementation doit être respectée et des contrôles sont régulièrement mis en place pour vérifier de la bonne tenue d'un système d’assainissement non collectif ou semi-collectif. Il sera obligatoirement nécessaire de faire appel au SPANC, le Service Public d'Assainissement Non Collectif pour une installation individuelle

A savoir qu'il existe une redevance pour les logements reliés à une installation d'assainissement non collectif. 

Article précédent
Article suivant
Habitatpresto

Voir les autres articles

Inscription Newsletter