Poulailler : tout savoir pour le construire et l'aménager

Dans cet article :

    Vous avez décidé de vous lancer dans l'élevage de poules ? Excellente idée, vous pourrez ainsi déguster des œufs frais chaque jour. Seulement, vous ne connaissez rien à l'aviculture et mille questions vous viennent en tête : où installer le poulailler, combien de poules acheter, quel type de bois choisir pour la construction de votre poulailler ? Où placer le perchoir ? Pas de panique nous répondons à toutes vos questions !

    Retrouvez les différentes étapes pour démarrer votre projet rapidement.

    SOMMAIRE :

     

    3 questions à se poser avant de construire un poulailler

     

    Avant de vous lancer tête baissé dans ce beau projet, posez-vous les bonnes questions pour cerner vos besoins et votre capacité à prendre soin d'une petite tribu de poules :
     

    1. Où installer mon poulailler ?

    Choisissez le meilleur emplacement dans votre jardin pour vos futures cocottes. Pour leur bien-être, choisissez un endroit à l’abri du soleil et du vent mais tout de même à la lumière.
     

    2. Quelle race de poules choisir : poules pondeuses ou d’ornement ?

    Savez-vous quelle race de poule vous souhaitez ? Plutôt des poules pondeuses pour avoir de bons œufs frais chaque matin ? Ou des poules qui égayeront votre jardin et apporteront le plaisir à vos enfants d’avoir un petit animal ? Sachez qu’avoir un poulailler dans votre jardin vous fait entrer dans une démarche écologique puisque ces petits volatiles sont idéals pour recycler naturellement vos déchets organiques.
     

    races de poules

    Les différentes races de poules cohabitent très bien ensembles

    3. Combien de poules acheter pour démarrer mon poulailler ?

    Une fois la race choisie, posez-vous la question du nombre de poules que vous voulez ? Et oui, en fonction de la réponse vous pouvez alors commencer à imaginer leur future demeure. En effet, il faudra compter entre 1m² et 2m² de poulailler par poule et ajouter à cela un enclos extérieur grillagé afin qu’elles puissent gambader et picorer lorsqu’elles le souhaitent.


    Bon à savoirenlightened 
     Gardez en tête qu’un poulailler n’est jamais trop grand, les poules vont manger, dormir et pondre à l’intérieur. Le confort de la structure doit être optimal, vous évitez ainsi tout développement de stress, de maladies ou de parasites


    Quels matériaux utiliser pour construire mon poulailler ?

     

    Maintenant que vous avez décidé de l’emplacement et de la taille de votre poulailler, arrêtons-nous sur les différents types de matériaux possibles. Vous aurez le choix entre : 

    • le bois 
    • le béton   
    • le parpaing
     

    Bois

    Béton - parpaing

    Economique
    +++
    +
    Isolant
    +++
    +
    Durabilité
    +
    +++
    Résiste aux intempéries
    +
    +++
    Résiste aux prédateurs
    +
    +++

     

    Poulailler en bois

    Le bois sera certainement le matériau le plus économique, vous pourrez l’acheter directement ou même le récupérer auprès de votre entourage comme des palettes par exemple. Il fera un excellent isolant pour permettre à vos poules de passer l’hiver au chaud. Mais quel type de bois utiliser pour un poulailler ? Nous vous conseillons le robinier, le pin ou encore le sapin. Choisissez en tout cas un bois made in France et imputrescible, condition sine qua none pour un poulailler sain.

    Poulailler en bois

    Poulailler en bois


    Poulailler en béton ou parpaings

    Si vous optez pour une construction en béton ou en parpaings, votre poulailler aura une plus longue durée de vie et protégera mieux vos poulettes des intempéries et d’éventuels prédateurs. Dans ce cas, vous devez optez pour une charpente en bois avec un toit en tuiles, ardoise ou en plaques ondulées. Il pourra être isolé par de la laine de verre ce qui évitera l’invasion de parasites. La dalle au sol sera d’au moins 50 cm pour bien protéger vos petits animaux. 


    Le bricolage n'est pas votre fort ? Laissez-faire les pros !



    Dans tous les cas, votre poulailler doit répondre à plusieurs critères primordiaux :

    • Etre aéré 
    • Etre ventilé
    • Etre au sec

    Nous vous préconisons de permettre un accès pratique au poulailler afin de pouvoir le nettoyer facilement et régulièrement et de prévoir des ouvertures. Pourquoi est-il conseillé de faire un poulailler en hauteur ? Pour la simple et bonne raison que les poules se sentent plus en sécurité et elles sont plus à l'abri de l'humidité.


    Comment aménager un poulailler ?

     

    Bien aménager l’intérieur du poulailler sera primordial pour aider vos nouvelles amies à se sentir chez elles. Les besoins primaires des poules sont de boire, manger, dormir et pondre.  Pour leur confort, leur nouvelle maison devra donc disposer d’un perchoir, de pondoirs, d’une mangeoire et d’un abreuvoir.
     

    1. Où placer le perchoir et quelles dimensions privilégier ? 

    Il est indispensable pour que les poules puissent bien dormir. Par instinct, elles se mettent en hauteur afin d’être à l’abri des prédateurs et de l’humidité. Comptez 20 cm de perchoir pour une petite poule, 25 cm par poule de taille moyenne et 33 cm par poule de grande taille. Il doit être placé entre 30 cm et 50 cm du sol pour une grande poule et plus haut pour les petites poules
     

    2. Quelle dimension pour un pondoir ?

    Le pondoir permet à vos nouvelles habitantes de pondre et de couver en toute tranquillité. Il doit être facilement accessible afin de ne pas entrer dans le poulailler pour récupérer les œufs. Il doit être placé idéalement au-dessus du sol mais à une hauteur inférieure de celui du perchoir. Sa dimension moyenne est de 30 cm x 40 cm sur 30 cm de hauteur.

    oeufs poules

    Plus besoin d'acheter des oeufs sur-traités, il n'y a plus qu'à les récolter !
     

    3. Mangeoire, quelle dimension ?

    Pour bien choisir la taille de la mangeoire de vos poules, encore une fois le nombre de cocottes et la race est essentielle pour identifier leurs besoins journaliers en nourriture.
     

    4. Où installer l'abreuvoir ?

    L’abreuvoir quant à lui, pourra être placé à l’extérieur afin de limiter l’humidité à l’intérieur du poulailler.
     

    poulailler


    Vous aimerez aussi cet article : 

    10 poulaillers insolites, ou l'art de fabriquer un poulailler pour pas cher


    Comment isoler le poulailler ?
     

    Pour protéger vos poules du froid, il faut penser à isoler votre poulailler. Pour cela, doublez les parois avec des plaques de polystyrène ou encore de papier bulle et recouvrez le poulailler d'une grande bâche. Attention, il faut toutefois que l'air continue à passer à minima pour le confort de vos poules.
     

    😉 Le Conseil Habitatpresto : confiez la fabrication du poulailler à un pro 

    Avec tous ces conseils, vous ne faites désormais plus parti des aviculteurs du dimanche et êtes dans de bonnes conditions pour démarrer votre projet. Et si toutefois, vous vous sentez dépassé par cette construction qui vous semble très compliquée pour vos talents de bricoleur, demandez un devis gratuit auprès de nos professionnels de la menuiserie et de l’aménagement du jardin.

     


    Références (livres) :

    • Mes premières poules, mode d’emploi, de Franck Schmitt, Cécile Schmitt
    • Construire un poulailler, 12 modèles à réaliser soi-même, de Herve Husson
    • Petite encyclopédie de la poule et du poulailler, de Michel Audureau
    Aménagement du jardin Part
    Aurélia Ribeiro

    Aurélia Ribeiro

    Rédactrice web Habitatpresto

    Aurélia, rédactrice web SEO pour Habitatpresto et fille d’artisan. Je rédige des articles pour Habitatpresto depuis 2018. J'aime vous transmettre toutes mes astuces pour vos projets de déco et de rénovation intérieure, mais également vous apporter une solution concrète face à un problème rencontré dans votre quotidien : un douche qui fuit, une chaudière qui se met en sécurité, etc.

    Jardiner en février 2023 : que faire au jardin et au potager ?

    Février marque l'avant-dernier mois de l'hiver. Il fait encore froid, mais vous pouvez commencer à préparer votre jardin et votre potager pour le prin...

    Lire la suite

    Comment protéger un récupérateur d'eau du gel ? 10 solutions

    Le collecteur d'eau est un super atout pour arroser l'été. À l'arrivée des températures négatives, comment peut-on le protéger du gel : 10 astuces.

    Lire la suite

    Réussir son compost : voici toutes les astuces des jardiniers

    Faire un bon compost ne s’improvise pas ! Voici toutes les astuces de jardinier pour réussir votre compost à la maison !

    Lire la suite

    11 arbres et arbustes qui résistent bien face aux tempêtes

    Si vous vivez dans une région sujette aux tempêtes, arborer votre jardin n’est pas évident. Voici les arbres et arbustes qui résistent aux vents viole...

    Lire la suite

    Taxe abri de jardin 2023 : elle a augmenté de 8 % au 1er janvier

    Le montant de la taxe abri de jardin 2023 s'élève à 886 € le m² en province et à 1 004 € le m² en Ile-de-France. Voici les aménagements soumis à cette...

    Lire la suite

    Élagage : quand tailler les arbres fruitiers ?

    Quand tailler vos pommiers, cerisiers, pruniers, abricotiers... Nous vous indiquons tout, par saison et par type d'arbre fruitiers !

    Lire la suite

    Commentaires

     

    Confidentialité