Terrassement de jardin : tout savoir pour niveler votre terrain

Dans cet article :

    Le terrassement permet de préparer, aplanir et modeler le sol avant de faire construire une maison, une terrasse, une piscine ou d’aménager votre jardin. Quelles sont les étapes d'un terrassement ? Du bornage au remblaiement, le chantier ne compte pas moins de 7 étapes, que nous allons vous décrire dans cet article. À combien se chiffre un terrassement ? Il faut prévoir entre 30 et 60 € le m³ HT pour vos travaux de terrassement de jardin. Découvrez toutes les infos pratiques pour bien niveler votre terrain !

    Qu’est-ce que le terrassement ?

    Le terrassement est l'étape préalable à l'édification ou au renforcement d'un ouvrage (habitation, terrasse, piscine, allée, mais aussi route, autoroute, barrage, immeuble et autres chantiers d'envergure). 

    Il marque le début d’un chantier. La mise en œuvre d'un terrassement nécessite au préalable la réalisation d'un diagnostic pour évaluer le prix de chaque étape du terrassement.

    Il s’agit de l'ensemble des opérations permettant de préparer un terrain : travaux de fouilles, tranchées, enlèvement de la terre, transport des déchets et autres actions antérieures à une construction, un aménagement ou une transformation de votre espace extérieur. Ces travaux consistent à préparer le sol en creusant en profondeur et en déplaçant les quantités importantes de terre ou de roche pour mettre le sol à niveau.

    Un terrassement permet de créer : 

    • votre future piscine ; 
    • décaisser le sol de votre future terrasse ; 
    • aplanir et modeler le sol pour votre future construction ou l'aménagement de votre jardin (faire creuser un bassin pour les poissons).

    Le terrassement d'un terrain est une opération physique qui prend beaucoup de temps !


    Pourquoi terrasser ?

    Terrasser un terrain assure la pérennité de tout ouvrage construit dessus. Le terrassement permet d'adapter le terrain aux contraintes naturelles du sol, et aux besoins de la construction. 

    Avec un terrassement bien accompli, il est plus simple de monter les fondations et de mettre en place des canalisations, mais aussi d'amener l’eau, l’électricité, le gaz, le téléphone, Internet et le tout-à-l’égout.

    Si vous prévoyez la réalisation d'un terrassement, l'objectif principal est de prévenir les risques de tassement ou de glissement de terrain. Le terrassement facilite les travaux d’édification ou de renforcement qui suivent. Il demeure difficile de reprendre des travaux de terrassement une fois les fondations réalisées, c’est la raison pour laquelle il faut bien penser son projet et suivre scrupuleusement les différentes étapes.

    Terrassement jardin

    Le terrassement, étape indispensable avant la sortie de terre de votre maison

    Les 7 étapes d'un terrassement

    La construction de votre future maison est dans les starting-blocks et vous vous demandez quelles sont les étapes d'un terrassement ? Comment cela se passe ? Vous souhaitez préparer vous-même le sol de votre jardin pour accueillir la future terrasse et ne savez pas par où commencer ? 

    Le terrassement est composé de plusieurs étapes, qu'il est nécessaire de respecter. Certaines vous donneront du fil à retordre si vous souhaitez le faire vous-même, d'autres ne pourront être réalisées que par un pro, comme le bornage. Nous avons tous le souvenir d'un chantier qui n'en finit plus ou dont on ne voit pas le bout. Le terrassement d'un terrain peut vite devenir un travail de forçat lorsque l'on n'est pas équipé. Préparez-vous à transpirer et à avoir un jardin peu praticable quelque temps !

    Étapes du terrassement
    Durée estimée
    (en fonction du terrain)
    Réalisation

    1. Bornage du terrain

    Environ 2 heures
    Par un géomètre

    2. Extraction

    Quelques heures
    à quelques jours
    Par un pro
    ou vous même

    3. Évacuations des eaux 

    Quelques heures
    à plusieurs jours  
    Par un pro
    ou vous même

    4. Décaissement

    Quelques heures
    à plusieurs jours
    Par un pro
    ou vous même

    5. Viabilisation

    Quelques heures
    à quelques jours
    Par un pro
    ou vous même

    6. Pose d'un film géotextile

    Quelques heures
    Par un pro
    ou vous même

    7. Remblaiement

    Quelques heures
    à plusieurs jours
    Par un pro
    ou vous même

    Bénéficiez d'un gain de temps considérable grâce à l'expertise d'un terrassier !


    1. Le piquetage ou bornage du terrain

    Le piquetage est une étude de votre terrain afin de :

    • délimiter votre propriété,
    • faire correspondre votre sol à votre projet,
    • prévoir ou relever les endroits de passage des canalisations,
    • limiter les éventuels problèmes liés aux délimitations voisines.
    • vous permettre de clôturer votre terrain en étant sûr de votre propriété.

    Seul un expert géomètre est habilité à délimiter officiellement un terrain, en posant des bornes. Si votre projet de terrassement concerne un nouveau terrain, il est indispensable de faire appel à un géomètre si le bornage n'a pas été fait. Le bornage ne prend pas plus qu'une matinée habituellement et vous recevez dans la semaine les papiers officiels. Le prix d'un bornage est compris entre 500 et 1.500 € en moyenne avec les frais de notaire inclus.

    2. L’extraction

    Cette étape consiste à retirer de la terre et autres matériaux en trop et les déplacer avec des engins tels que la pelle mécanique et la décapeuse, ou le bulldozer et le chargeur. 

    Il vous est possible de faire cette opération, ou la confier à une entreprise spécialisée dans les travaux de terrassement ou dans les travaux publics, vous permettant de bénéficier de leur expertise et  gagner un temps considérable.

    3. L'évacuation des eaux

    Votre terrain doit être préparé pour permettre le ruissellement des eaux de pluies. Une pente de 5 % minimum est nécessaire afin d'évacuer les eaux de pluie. Il est possible également, que des drains et des regards doivent être posés selon la nature de votre terrain, sa localisation et l'état du sous-sol. A savoir que la profondeur d’enfouissement des canalisations est réglementée.

    4. Le décaissement et la préparation des voies et chemins

    Isolée ou non, votre future maison aura besoin d'accès, y-avez-vous pensé ? Pour accéder à la maison, mais aussi pour rentrer les voitures ou motos au garage ainsi que le chemin menant à la porte d'entrée. 

    Le décaissement, également appelé décapage, peut ensuite avoir lieu. Il s'agit de déblayer la terre sur la hauteur voulue et de déplacer la terre et les gravats, à l'aide de petits outils (pelle, pioche, brouette pour les petites surfaces) ou d'engins plus imposants comme les tractopelles, pelleteuses, bulldozer, camions et bennes (pour les surfaces plus importantes).

    Décaissement engins terrassement

    Le décaissement nécessite bien souvent l'intervention d'engins

    5. La viabilisation

    Cette étape concerne principalement la construction d’une maison individuelle. C’est une opération qui consiste à amener l’eau, l’électricité, le gaz, les câbles téléphoniques et Internet sur le terrain, mais aussi les tuyaux du tout-à-l’égout.

    6. La pose d'un film géotextile 

    Dans certains cas, un film géotextile est posé au sol afin de séparer la terre de la couche de remblai concassé. C'est le même type de film que l'on utilise sous les terrasses sur lit de sable. Il permet d'éviter la repousse de mauvaises herbes, racines et autres végétaux, tout en permettant l'évacuation des pluies.

    7. La dernière étape : le remblaiement

    Attention, il n'est pas toujours possible de remblayer, c'est par exemple le cas lorsque votre construction est concernée par un plan de prévention des inondations qui interdit le remblai. Le plan d'occupation des sols de votre commune ne l'autorise peut-être pas, renseignez-vous auprès de votre mairie. 

    Sachant que 1 m³ de terre remuée occupe plus de volume qu’une terre tassée, l'épaisseur du remblai sera majorée de 20 à 30 %.

    Cette épaisseur est différente en fonction de la destination du remblai

    • 10 cm de remblai pour une allée piétonne ;
    • 20 cm pour une allée carrossable (passage de voitures) ;
    • 30 cm pour une voie accessible aux camions.

    En règle générale, les couches d'un remblai sont composées d'une couche de grosses pierres, puis d'une couche de concassé, puis d'une finition en sable ou en gravillon.

    Pour finir, une dameuse permet de tasser la terre avant la pose du revêtement (graviers, bitume, pavés, béton coloré...) et de délimiter les accès à votre maison, que ce soit le chemin menant à la porte d'entrée ou celui permettant d'accéder à votre garage.

    Avant d’entamer les travaux, il faut savoir que beaucoup de terre sera déplacée. Il faut donc prévoir un emplacement assez important, et toujours libre, autour du terrain, afin de ne pas perturber le déroulement des travaux.

    📌
    Vous aimerez aussi cet article :
    Terrassement par aspiration : prix, avantages & travaux

    Quel est le prix d’un terrassement ?

    Le prix d’un terrassement se calcule au m² ou au m³ et varie selon :

    • les opérations à effectuer ;
    • la surface, le relief et l’emplacement du terrain ;
    • le type de sol ;
    • la profondeur à creuser ;
    • le recours ou non à de gros engins ;
    • l'évacuation des terres excédentaires et gravats, notamment les moyens utilisés et la quantité ;
    • les difficultés d'accès au chantier.

    Si vous faites appel à un terrassier et à une entreprise de terrassement, le matériel utilisé et le tarif de la main-d'œuvre peuvent aussi faire varier le coût des travaux, de même que la marge sur les matériaux. En général, le prix d’un terrassement se situe entre 30 et 60 le m³ HT.

    terrassement décaissement

    Un terrassement permet aussi de décaisser le sol d'une future terrasse

    Pour de petites surfaces et avec beaucoup d'huile de coude, il est possible de faire soi-même le décaissement, la pose du film géotextile et le remblaiement. Les autres étapes importantes nécessitent, dans la majorité des cas, l'intervention de professionnels du terrassement. Ce qui peut être fait en 3 jours manuellement (avec en prime des courbatures, au minimum) prendra 1 heure avec les engins et le savoir-faire appropriés !

    Le coût des travaux et les délais de réalisation peuvent varier d'un devis à l'autre. N’hésitez pas à comparer plusieurs devis !


    Entre le prix du matériel, de la location d'engins, le temps passé..., le chantier peut vous coûter cher !


    Quand planifier un chantier de terrassement ?

    Les saisons les plus propices pour réaliser des travaux de terrassement sont l'automne, mais aussi la période comprise entre la toute fin de l'hiver et le début de l'été. Et pour cause, pour voir le chantier avancer et arriver à son terme dans les temps, il est important de travailler dans des conditions optimales, soit en dehors des périodes de gel, de fortes pluies et de sécheresse. Les hommes et engins pourront ainsi s'affairer ou manoeuvrer en toute sécurité.

    😉 Le Conseil Habitatpresto : renseignez-vous sur la location d'engins !

    Sachez qu'il est possible de louer des engins de chantier avec chauffeur ! Nous vous conseillons de bien vous renseigner sur le prix de location des engins, comme par exemple une pelle ou un tractopelle. Comparer plusieurs devis devrait vous faciliter la tâche, si vraiment vous souhaitez terrasser vous-même votre terrain. Et ce, même s'il est fortement déconseillé de se lancer, seul, dans un tel chantier.


    Références : 

    Construction Maçonnerie Part
    Adrien Maridet

    Adrien Maridet

    Rédacteur web Habitatpresto

    Adrien, rédacteur web pour Habitatpresto. Fort de mon expérience de journaliste (un métier “passion” que j’ai eu la chance d’exercer pendant six ans), j’aime rechercher, recueillir, recouper et vulgariser l’information sur des sujets divers et variés. J’espère vous aider à travers mes conseils ou bons plans à trouver des réponses à vos questionnements autour de votre ou vos projets à venir.

    Prix d'un parpaing 20 x 20 x 50 cm : tous les coûts détaillés

    Le prix d'un parpaing de 20 x 20 x 50 cm est compris entre 0,75 € HT l'unité et 1,18 € HT. Il varie selon le niveau de résistance choisie.

    Lire la suite

    Quel est le prix d'un sac de ciment ?

    Le prix d'un sac de ciment oscille entre 10 € et 20 €, en moyenne. Qu'est-ce qui influe sur le prix d'un sac de ciment ?

    Lire la suite

    Couler une dalle béton : prix au m² & techniques pour réussir

    Vous devez couler une dalle béton pour vos travaux ? Découvrez le prix au m² pour préparer votre budget, et les techniques pour réussir !

    Lire la suite

    Prix toupie béton : tous les coûts détaillés pour votre chantier

    Votre chantier nécessite de couler de gros volumes de béton ? Le prix d'une livraison par une toupie de béton s'élève en moyenne entre 120 et 220 € le...

    Lire la suite

    Quel prix pour un mur en parpaing ? Voici un calcul des coûts

    Vous devez construire un mur en parpaing et vous souhaitez connaître le prix ? Comptez environ entre 93 et 206 € le m² pour ce projet !

    Lire la suite

    Les 3 types de fondations de maison à connaître

    Saviez-vous qu'il existe trois types différents de fondations de maison ? Découvrez les informations essentielles de chacun dans notre article !

    Lire la suite
     

    Confidentialité