Confidentialité

Drainage du terrain et des fondations : tout savoir

Drainage du terrain et des fondations : tout savoir

Drainage du terrain et des fondations : tout savoir

Drainer les fondations d'une maison est important pour prévenir la stagnation des eaux de pluie au niveau des fondations et éviter la remontée par capillarité de l'humidité dans les murs. Dans quel cas faut-il recourir à un drainage ? Quelle est la différence entre un drainage par l'extérieur et un drainage par l'intérieur ?

Autres articles qui peuvent vous intéresser : prix toiture, aménagement des combles

 

Pourquoi drainer ?

 

Le drainage est un système de collecte et d'évacuation des eaux issues du ruissellement des pluies qui risquent de stagner au niveau des parois des parties enterrées de la maison (fondations et soubassements).

Si votre maison a été construite sans fondations (c'est le cas des maisons construites avant le 20ème siècle et de certaines bâtisses jusqu'au milieu du 20ème siècle), l'humidité venue du sol va remonter par capillarité le long des murs.

Pour peu que l'isolation au niveau des murs ait été refaite, l'excès d'humidité ne va pas pouvoir s'évacuer et risque de causer des dégâts (développement de moisissures, décollement du papier peint) et d'abîmer prématurément la structure en s'infiltrant dans le bâti.

Le drainage des fondations est également préconisé si votre maison a été construite sur un terrain en forte pente et/ou si votre terrain est de type argileux ou limoneux, donc faiblement perméable. En savoir plus sur le DTU drainage 20.1.

Il existe deux types de drainage :

  • le drainage par l'extérieur,
  • le drainage par l'intérieur.

Le drainage fait partie des travaux de gros-oeuvre qui doivent impérativement être réalisés par un professionnel, sous peine de constituer une menace pour la stabilité du terrain. Ce dernier va établir un diagnostic pour déterminer le type de drainage ainsi que la profondeur et le dimensionnement des drains. 

 

Le drainage par l'extérieur 

 

Ce type de drainage est également appelé "drainage périphérique".

Le drainage éloigné d'un ou deux mètres est parfaitement adapté aux maisons anciennes et aux sols argileux. Il est cependant formellement déconseillé en cas de nappe phréatique.

Des tranchées de 10 à 20 cm de profondeur sont creusées à un mètre de regard du bâtiment avec la pose d'un géotextile au fond. Les tranchées sont ensuite remplies de matériaux filtrants, puis des drains sont posés. Les drains peuvent être en terre cuite, en PVC rigides et perforés ou en béton poreux.

Attention : les drains agricoles en PVC souple sont à bannir car inadaptés au drainage des maisons !

Drainage maison

La conception de maisons avant-guerre est radicalement différente de celle d'aujourd'hui. Une attention majeure était portée sur la respirabilité des matériaux et le confort ressenti à l'intérieur.

A l'inverse, aujourd'hui les maîtres mots d'une maison dite passive sont l'étanchéité et l'isolation avec des températures idéales conseillés (19°C dans les pièces de vie, 21 à 22°C dans une salle de bain). Seulement, qu'en est-il de la rénovation ? Suffit-il de placer une couche d'isolant de 10 cm pour se sentir bien chez soi ?

C'est pourquoi, suite à la mise en place d'un drainage autour d'une maison assez ancienne, nous vous recommandons de privilégier des enduits, isolants et revêtements de sol respirants tels que la chaux aérienne mélangée à du sable par exemple et d'opter pour une ventilation performante.

Attention : dans le cas de la rénovation d'une maison ancienne dépourvue de fondations, un drainage au ras du mur risque de fragiliser le sol enserrant les murs et mettre à mal sur le long terme la stabilité de la bâtisse.

 

Le drainage par l'intérieur 

 

Le drainage par l'intérieur d'une maison est plutôt indiqué quand le drainage par l'extérieur n'est pas envisageable, comme c'est le cas des maisons mitoyennes.

Des tranchées sont creusées de 40 à 60 cm de profondeur, puis des drains sont généralement installés le long des fondations. L'eau collectée est ensuite évacuée vers le réseau public. Cette technique est possible, même si le sol de votre terrain est situé plus bas que le réseau public.

L'installation d'un puisard a son utilité lorsque le sol est trop imperméable pour recueillir l'eau ou si le volume d'eau collecté est trop important. Une pompe placée au fond du puisard permet son évacuation. Quelle que soit la technique choisie, le drainage va permettre d'assainir le sol et les murs de votre maison pour un gain de confort non négligeable !

Part Toiture / Couverture
La Rédaction Habitatpresto

La Rédaction Habitatpresto

Equipe de rédaction

La rédaction d’Habitatpresto regroupe des passionnés de travaux, de DIY et de décoration.

Rehausser et modifier une pente de toiture : tout savoir

Découvrez quel est le coût pour rehausser une toiture de maison et comment faire une modification de la pente de toiture pour agrandir la surface de l...

Lire la suite

Neige : 4 risques pour ma maison et ma toiture

La neige tombée reste accumulée sur votre toit. Attention, elle peut présenter un vrai risque pour votre maison et votre toiture !

Lire la suite

Gouttière bouchée : comment la désobstruer facilement ?

Quelques méthodes pour désobstruer facilement votre gouttière bouchée.

Lire la suite

Balcon qui fuit : solutions pour améliorer l'étanchéité

Que faire lorsque votre balcon présente une fuite ? Quelles sont les différentes solutions qui s'offrent à vous ?

Lire la suite

Pourquoi ma gouttière déborde et comment mieux évacuer l'eau ?

Votre gouttière est bouchée ? Voici quelques astuces pour évacuer l’eau quand votre gouttière déborde.

Lire la suite

Prix toiture : quel budget prévoir pour refaire / réparer le toit ?

Le prix d'une toiture neuve se situe en moyenne entre 180 et 250 € le m2. On vous aide à prévoir le budget pour vos travaux !

Lire la suite