Comment creuser un puits chez soi ? Les 5 étapes décryptées

Dans cet article :

    Vous avez des besoins en eau potable, en irrigation ou en géothermie ? Nous avons la solution : creuser un puits chez soi permet d'accéder à de l'eau gratuite. Cependant, sa réalisation est très technique. Comment creuser un puits traditionnel ? Sécurisez le terrain, mettez la première buse, creusez..., voici les 5 étapes à suivre, ainsi que le prix et les autorisations nécessaires pour réaliser ce projet !

    Faire un puits dans son jardin : 5 étapes à suivre 

    Construire un puits revient à poser des buses en béton et à les emboîter les unes sur les autres le long du puits. Pour un tel chantier, il faut être au minimum 2 personnes. C'est un point essentiel pour ne pas dire indispensable.


    Creuser un puits dans son jardin est un travail de titan, sauf pour un foreur !


    1. Délimiter et sécuriser son terrain

    • Prévoyez la location d'un matériel spécifique pour manipuler les buses très imposantes : pince lève-buses sur chaîne et chèvre de levage (qu'on appelle aussi grue d'atelier). Les buses en béton mesurent un mètre de hauteur et peuvent peser jusqu'à 900 kg ;
       
    • Faites bien attention à vous : un équipement de sécurité est de rigueur, préparez une paire de gants, des chaussures de sécurité et une échelle très solide ;
       
    • Anticipez l'évacuation des gravats : optez pour des sacs à gravats résistants ou un tonneau de récupération.

    2. Mettre en place la première buse

    • Plantez un piquet central à l'endroit du puits ;
       
    • Accrochez un fil au piquet : sa longueur doit être égale au demi-diamètre d'une buse ;
       
    • Délimitez le cercle au sol où la première buse sera placée ;
       
    • Installez la première buse dans la cuvette formée ;
       
    • Veillez bien à ce que le sol soit parfaitement plan car c'est le socle du chantier ! Un niveau à bulle et une règle à maçon vous permettront de vérifier cela.

    Puits dans un jardin

    Toute une technique se cache derrière ce puits d'eau

    3. Creuser le puits

    • Placez-vous à l'intérieur de la buse,
       
    • Creusez la terre sur le bord de la buse en suivant le périmètre avec une pelle,
       
    • Creusez sous vos pieds en fonction de l'avancement de l'excavation,
       
    • Creusez régulièrement, tour après tour. Faites en sorte que la buse descende dans son axe et que tout soit parfaitement vertical,
       
    • Sortez du trou lorsque la première buse est en place,
       
    • Nettoyez et évacuez les gravats.

    4. Installer les secondes buses

    C'est le moment où la chèvre de levage entre en scène.

    • Accrochez la buse à la chèvre et déplacez le bras pour les placer les unes sur les autres de manière symétriques dans l'axe,
       
    • Descendez avec légèreté le bras de chèvre et superposez les buses avec subtilité,
       
    • Creusez avec une petite pelle le long du périmètre de la buse pour qu'elle descende régulièrement en gardant l'axe. Par la suite, continuez à creuser sous vos pieds,
       
    • Évacuez petit à petit les gravats au fur et à mesure de l'avancée et aidez-vous de la chèvre pour remonter le sac plein.

    💡
    Bon à savoir :
    Réalisez cette manœuvre buse après buse jusqu'à ce que l'eau arrive. L'étude de sol faite au début du projet vous permet d'anticiper l'arrivée d'eau. Notez que chaque buse dispose d'un côté mâle et femelle, qui s'emboîtent les unes aux autres.

    Puits artésien

    Un exemple de puits artésien bien creusé

    5. Réaliser les finitions

    • Placez un couvercle sur le puits par sécurité une fois rempli pour préserver la qualité de l'eau,
       
    • Personnalisez votre parement et mettez l'enduit de votre choix,
       
    • Installez une pompe pour puits.


    👉
    Pour rappel :
    Au cas où certaines étapes vous auraient échappé, jetez un œil à cette vidéo explicative du duo de "C'est pas sorcier" :

     

    Pourquoi creuser un puits d'eau ?

    Forer un puits dans votre jardin est une opportunité à saisir si vos besoins en eau sont importants (arroser régulièrement sa pelouse, ses massifs et son potager, laver son linge ou sa vaisselle...). C'est l'occasion pour vous de réaliser des économies sur vos factures d'eau en bénéficiant d'une eau gratuite et de qualité, accessible dès que vous en avez besoin.

    Creuser puits de jardin

    Creuser un puits est un chantier qui demande du temps et beaucoup d'énergie


    Un professionnel vous le confirmera : il est dangereux de creuser un puits sans s'y connaître !


    Les critères à prendre en compte avant de se lancer

    Avant de commencer votre projet, il est indispensable de réaliser une étude de sol pour savoir si la construction d'un puits dans votre jardin est possible :

    1. Trouvez le point d'eau idéal grâce à un sourcier ou à un hydrogéologue pour détecter la présence d'une source d'eau,
       
    2. Évaluez la profondeur de la source : l'eau doit se trouver en surface, en moyenne de 6 à 8 m de profondeur,
       
    3. Évaluez la quantité d'eau présente selon vos besoins,
       
    4. Choisissez le type de puits que vous souhaitez faire construire : puits à buses ou creusé, puits artésien ou foré.

    Le prix moyen à prévoir : selon le type de puits

    Le budget à prévoir pour le forage d'un puits s'élève en moyenne entre 2 000 et 8 000 €. Ce prix varie en fonction de plusieurs critères :

    • le type de puits et la technique de forage choisie ;
    • la profondeur du forage ;
    • la nature du terrain ;
    • le type de pompe (pas nécessaire dans le cas d'un puits artésien) ;
    • les frais annexes : évacuation des terres, remise en état du terrain, travaux d'électricité et de plomberie pour rendre possible l'alimentation de la pompe et celle en eau de la maison... ;
    • le matériel nécessaire ;
    • le coût de la main-d'œuvre.
    Types de puits
    Caractéristiques
    Prix moyen
    Puits à buses ou creusé
    - De faible profondeur (30 mètres au maximum), il capte les réserves d'eau (ou nappes phréatiques) proches de la surface et de faible volume, ainsi que les eaux pluviales.
    - Son débit dépend de la météo : le puits peut notamment se retrouver à sec lors des épisodes de grosses chaleurs.
    Entre 2 000 et 8 000 €
    Puits artésien
    - Sous pression et de meilleure qualité, l'eau est prélevée dans les couches dures et profondes du sous-sol (jusqu'à 70 mètres).
    - Pour ce type de puits, l'installation d'une pompe n'est pas nécessaire.
    - Son débit élevé lui permet de satisfaire les besoins en eau d'une famille tout au long de l'année.
    Entre 50 et 120 € le mètre linéaire foré


    Quelles démarches effectuer pour creuser un puits ?

    Avant le début des travaux

    Vous vous demandez si un permis de construire est obligatoire ? Eh bien non, mais depuis 2009, une déclaration en mairie est obligatoire avant de commencer le chantier. C'est une démarche indispensable si vous souhaitez construire un ouvrage de prélèvement d'eau souterraine à usage domestique. Pour un puits comme pour un forage. 

    Cette déclaration d'ouvrage doit se faire au minimum 1 mois avant le début des travaux. En plus de ce formulaire, vous devez joindre un extrait du cadastre, qui peut être obtenu en ligne gratuitement. Ces documents doivent ensuite être envoyés par lettre recommandée avec avis de réception à la mairie de votre commune.

    ⚠️
    Important :
    Pour les puits de plus de 10 mètres de profondeur, il vous faudra aussi procéder à une déclaration préalable auprès de la Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement (Dreal). Ce formulaire sera à déposer au moins 1 mois avant le début des travaux.

    Toujours en amont du début des travaux, il est aussi obligatoire, depuis juillet 2021, de déclarer votre projet auprès des exploitants de réseaux souterrains, via un téléservice "réseaux et canalisations", accessible en ligne.

    En parallèle, vous avez également l'obligation d'installer un compteur scellé en cas de contrôle par la police de l'eau.

    Après la fin des travaux

    Une fois le chantier terminé, vous devez obligatoirement contacter un laboratoire agréé, qui se chargera d'effectuer un contrôle de la qualité de l'eau, si elle est destinée à être consommée.

    Par ailleurs, vous devez faire parvenir à votre mairie la déclaration de fin des travaux, toujours par courrier recommandé avec avis de réception, au plus tard 1 mois après la réalisation du chantier. Pour ce faire, il vous suffit de compléter le formulaire initial de déclaration d'ouvrage, sans oublier de joindre le résultat d'analyse de l'eau du puits.


    Bénéficiez de la garantie décennale en faisant intervenir un professionnel !


    😉 Le Conseil Habitatpresto : installez une pompe d'arrosage immergée !

    Pour faire encore plus d'économies d'eau, il peut être judicieux d'opter pour une pompe d'arrosage immergée. Installée dans un puits ou dans un forage (mais aussi au fond d'un récupérateur d'eau de pluie ou d'un étang), elle se charge de puiser de l'eau et permet notamment d'arroser le jardin gratuitement. Très simple à mettre en place, la pompe de relevage ne requiert qu'une alimentation électrique à proximité pour fonctionner. Une fois branchée sur secteur, elle s'avère efficace et silencieuse. Son prix oscille en moyenne entre 180 et 1 000 €, pour les modèles les plus performants.


    Références :

    Aménagement du jardin Part Récupération eau de pluie / Puits
    Adrien Maridet

    Adrien Maridet

    Rédacteur web Habitatpresto

    Adrien, rédacteur web pour Habitatpresto. Fort de mon expérience de journaliste (un métier “passion” que j’ai eu la chance d’exercer pendant six ans), j’aime rechercher, recueillir, recouper et vulgariser l’information sur des sujets divers et variés. J’espère vous aider à travers mes conseils ou bons plans à trouver des réponses à vos questionnements autour de votre ou vos projets à venir.

    Comment filtrer l'eau de pluie & pour quels usages chez vous ?

    Découvrez comment collecter et filtrer l'eau de pluie ainsi que les usages qui peuvent en être faits chez vous !

    Lire la suite

    Comment évacuer les eaux de pluie dans le jardin ? 3 solutions

    Épandage, drainage et bac de récupération des eaux de pluie, voici les 3 solutions les plus courants pour évacuer les eaux de pluie de votre jardin.

    Lire la suite

    Pompe de relevage : types et prix

    Pour évacuer de l'eau stagnante dans la cave ou les eaux usées lorsque le niveau de l'évacuation est inférieur, pensez pompe de relevage !

    Lire la suite
     

    Confidentialité