Pompe à chaleur : l’entretien pourrait devenir obligatoire

Par Aurélia Ribeiro, publié le 03/10/2019

Actu - L’Etat vient de lancer une étude sur la performance des pompes à chaleur (pac) qui ne sont pas entretenues. L’objectif : confirmer que l’équipement n’est plus du tout rentable économiquement et énergétiquement sans maintenance et engendre une hausse de la facture d’électricité. Un rapport qui pourrait rendre l’entretien obligatoire et proposer une aide pour les foyers les plus précaires. Explications !


A la recherche de clients ? Habitatpresto Pro vous propose régulièrement des chantiers rentables !

De nouveaux chantiers vous attendent, inscrivez-vous vite


Les résultats de l'étude seront dévoilés en fin d'année


L’installation de pompe à chaleur chez les particuliers a nettement augmenté en 2019 grâce au renforcement du coup de pouce économie énergie en janvier, et aux aides de l’Anah. Cependant, certains acteurs du bâtiment estiment que l’entretien devrait être obligatoire ou que les ménages les plus précaires devraient bénéficier d’une aide pour le financer.

L’Etat a donc demandé à l’Association Française de la Pompe à Chaleur (AFPAC) de mener une étude sur la performance des pac non entretenues.


« Nous voyons bien sur le terrain qu'une Pac mal entretenue peut se traduire par des notes d'électricité en hausse, mais nous ne disposons pour l'instant pas de chiffres pour l'attester. »,

a exprimé Roland Bouquet, membre de la commission maintenance de l'Afpac.


Une pompe à chaleur de type air-eau sera donc testée dans un premier temps en mode “normal”, puis en mode “dégradé” avec les trois types de détériorations suivants :

  1. L’évaporateur de l'unité extérieure partiellement obturé,
  2. Le débit réduit sur la boucle d'eau suite à un embouage de l'installation de chauffage central,
  3. Le filtre obstrué et manque de fluide frigorigène.


Les résultats de cette première étape de l’étude seront disponibles à la fin de l’année. Par la suite, quatre autres pac seront testées dans les mêmes conditions.


👷 Le Conseil du Pro : informez vos clients sur les aides de l’Etat !


Entre l’offre de la pompe à chaleur et la chaudière à 1 euro, vos clients peuvent installer ces équipements à moindre coût. Ils permettent de réaliser des économies d’énergie considérables. N’hésitez pas à leur parler des aides aux travaux disponibles pour signer plus de chantiers.


Besoin de plus de chantiers ? Testez notre service pour développer votre activité !


Référence :

  • Florent Lacas, "L'Etat à l'origine d'une étude sur la performance des pompes à chaleur", Bati Actu, le 2 octobre 2019

Dans la même rubrique

Derniers articles publiés