Trouvez les meilleurs conseils pour vos travaux
DEVIS GRATUITS

Les appareils de détection pour sécuriser la maison

Comment vous protéger en utilisant des détecteurs ? Détecteur de fumée, détecteur de monoxyde de carbone et détecteurs pour les professionnels, nous faisons le point. Anticiper est la meilleure solution pour éviter tout incident, on vous dit tout.
Le , par Aude
appareils de detection incendie, fumée et CO2

Pour se protéger rien de mieux que d'anticiper ! Installer des détecteurs dans votre logement permet d’être averti d'un danger, que vous n'auriez peut-être pas remarqué parce qu'inodore, incolore et imperceptible ou tout simplement parce que vous auriez été plongé en plein sommeil !

Quels sont les détecteurs disponibles sur le marché ? Comment se protéger et protéger sa famille ? Quels sont les prix des appareils de détection ?

 Il existe différents types de détecteurs selon les lieux et les risques liés. Pour les particuliers, les possibilités sont limitées au détecteur de fumée et au détecteur de monoxyde de carbone.

Mais il existe d’autres solutions comme le détecteur de flammes, de gaz ou d’hydrogène sulfuré, plus dédiés aux professionnels.

Voyons ensemble les dispositifs permettant de veiller à votre sécurité en cas d’incendie ou fuite de gaz.

 

Les dispositifs d'avertissement de danger pour les particuliers 

Pour avoir l'esprit serein en toutes circonstances et surtout être protégé lorsque vous êtes le plus vulnérable, c'est à dire durant votre sommeil, il n'existe pas de solution miracle. Les détecteurs seuls pourront vous avertir du danger et vous sauver la vie. 

Pour quelques dizaines d'euros, vous pouvez ainsi protéger votre famille mais aussi votre logement et vos biens. Ce n'est pas toujours ce que l'on a de plus cher qui compte le plus. Rien de pire que de voir partir en fumée des photos de famille des grands-parents et arrières grands-parents, version papier et version numérique stockées sur cartes mémoire et disques durs. 

Bulletins de salaires, documents officiels de propriétés ou diplômes, tous ces documents peuvent disparaître à tout jamais. C'est pour cette raison que nous vous conseillons également de faire des copies et de les stocker chez d'autres personnes (famille, amis) ou en ligne via des services dédies. Un coffre en banque peut aussi être une solution. 

C'est du temps qu'il faut investir à copier, scanner et protéger mais si jamais, un incendie se déclare chez vous, vous serez heureux de savoir tout en sécurité. 

 

appareil de détection incendie co2

 

 

Le détecteur de fumée : DAAF

Ce détecteur, permet de détecter la présence de fumée au sein de votre habitation. Obligatoire depuis mars 2015 dans tous les logements, il se déclenche et émet une alarme visuelle et sonore vous avertissant d’un incendie dans votre maison ou appartement. Notre article complet vous permettra d’en savoir davantage sur ce dispositif de détection de fumée mais aussi sur sa réglementation.

Un détecteur de fumée coûte en moyenne 10 à 30 euros. Il existe des détecteurs de fumée design qui permettent de décorer tout en protégeant votre logement.

 

Le détecteur de monoxyde de carbone

Ce dispositif permet de déclencher, tout comme le détecteur de fumée, une alarme vous avertissant de la présence de monoxyde de carbone. Il est d’autant plus important, que contrairement à un incendie ou la fumée est un repère visuel vous avertissant du danger, le monoxyde de carbone est invisible et inodore.

Mortel, il est la cause de nombreux décès en France chaque année.

Nous avons consacré un article complet aux détecteurs de monoxyde de carbone. Si vous possédez une chaudière au fioul, utilisez un chauffage au bois , ou utilisant un combustible tel que l’essence (chauffage d’appoint par exemple), cet article sur les détecteurs de monoxyde de carbone  pourra vous apporter des informations essentielles.

Un détecteur de CO2 coûte en moyenne 25 à 45 euros.

 dispositif détection incendie gaz

 


Les dispositifs pour les professionnels

Le détecteur de flammes

Ce type de détecteur est recommandé pour les lieux de stockage assez étendus où le risque d'élévation de température est plus important. Ce détecteur va pouvoir déceler les feux de gaz ou de liquides qui ne dégagent pas de fumée grâce à deux capteurs qui détectent les flammes et les rayonnements ultra-violets et infrarouges.

C'est le détecteur le plus répandu grâce à son coût faible et son utilisation basique. Attention, ces détecteurs doivent être protégés de l'eau et ne sont pas très efficaces lors de combustions intenses issues par exemple de gaz de méthane ou de GPL.

Le détecteur de gaz

Ce dispositif est installé après avoir effectué une étude préalable pour définir les zones à risques et les emplacements idéaux pour prévenir tout danger. Les zones à risque sont classées en trois types:

  • zone 0 : atmosphère explosive en permanence,
  • zone 1 : souvent présente,
  • zone 2 : accidentellement présente.

Une atmosphère explosive est une zone composée d'un mélange d'air et de substances inflammables sous forme de gaz, de vapeur, de brouillard ou de poussière. La combustion s'effectue alors dans ce mélange en se propageant. Le détecteur décèle les gaz et vapeurs d'hydrocarbure grâce à des détecteurs explosimètres à perles catalytiques.

 

Le détecteur d'hydrogène sulfuré (H2S)

L'hydrogène sulfuré est un gaz qui se fixe sur un oxyde métallique semi-conducteur, film mince spécifique. Cette propriété est donc exploitée dans le fonctionnement des détecteurs. Ce type d'outil est principalement utilisé sur les plateformes offshores de forage et de production et dans le domaine du raffinage.

 

 

Le Conseil Habitatpresto !

Faites contrôler régulièrement vos appareils de chauffage et votre chaudière fioul ou gaz. Un contrôle annuel est obligatoire et l'intervention d'un professionnel vous garantit une inspection dans les règles de l'art

Article précédent
Article suivant
Habitatpresto

Voir les autres articles

Inscription Newsletter