Audit énergétique obligatoire au 1er avril 2023 : tout savoir

Mis à jour le 18/12/2023
Dans cet article :

    Depuis le 1er avril 2023, l'audit énergétique est obligatoire dans les passoires thermiques au moment d'une vente immobilière. Cette obligation permet aux futurs acheteurs de bien comprendre les travaux à mener dans le logement mis sur le marché. Que faut-il savoir à ce sujet ? Explications par Habitatpresto. 

    Audit énergétique obligatoire : que dit la réglementation ?

    En vertu de la loi Climat et résilience, l’audit énergétique est devenu obligatoire depuis le 1er avril 2023 pour les logements plus énergivores. Il s'agit des passoires thermiques, les logements classés F ou G au diagnostic de performance énergétique (DPE).

    Désormais, le propriétaire d'une maison individuelle ou d'un immeuble en monopropriété, doit faire réaliser un audit énergétique réglementaire au moment d'une vente. En revanche, l'audit énergétique en appartement dans une copropriété n'est pas obligatoire. 

    📌 Prolongez votre lecture avec cet article : 
    Audit énergétique : pourquoi & comment le réaliser, prix moyen

    Un calendrier de mise en oeuvre sur plusieurs années 

    Pour le moment l'audit énergétique obligatoire concerne uniquement les biens F et G. Mais, la réglementation évolue selon le calendrier suivant : 

    • Dès le 1er janvier 2025, les logements classés E seront soumis à cette exigence, 
    • Dès le 1er janvier 2034, les logements classés D seront concernés.

    Les propriétaires qui souhaitent mettre en vente leur bien doivent anticiper les évolutions du cadre légal. 

    Vous envisagez louer ou vendre votre logement ? Faites établir un audit énergétique par un professionnel !

    Un audit obligatoire pour les locations ? 

    L'audit énergétique ne concerne pas les biens mis en location. Ces derniers sont toutefois soumis à la réalisation d'un DPE (Diagnostic de Performance Energétique). En cas de DPE noté G+, lorsque l'appartement ou la maison consomme plus de 450 kWh d'énergie  / m2 / an, le logement ne peut plus être proposé en location. Il est jugé indécent au niveau énergétique. Le propriétaire doit entamer des travaux de rénovation pour le mettre en conformité avec la réglementation. 

    Quel prix pour un audit énergétique ? 

    Le prix de l'audit énergétique va dépendre de la surface du logement et de la complexité de l'analyse. Comptez entre 750 € et 1 550 €. Il doit être réalisé par un diagnostiqueur certifié. 

    Habitatpresto worker
    Le Conseil Habitatpresto :
    Faites réaliser les travaux par un professionnel RGE
    Pour augmenter la valeur verte de votre bien, faites réaliser des travaux par un professionnel RGE (Reconnu Garant de l'Environnement). Vous pourrez ainsi bénéficier des aides à la rénovation énergétique comme MaPrimeRénov' ou la Prime Energie.
    Audit Energétique Part
    La Rédaction Habitatpresto

    La Rédaction Habitatpresto

    Equipe de rédaction

    La rédaction d’Habitatpresto regroupe des passionnés de travaux, de DIY et de décoration.

    Commentaires