Pression de chaudière trop basse : quels sont les risques ?

Mis à jour le 11/01/2024
Dans cet article :

    Votre manomètre indique que la pression de votre chaudière est trop basse ? Si ce problème est récurrent, cela peut avoir des conséquences sur le fonctionnement de votre installation et sur votre confort de vie. Voici les risques les plus courants liés à la baisse de pression de la chaudière, ainsi que les causes et solutions possibles.

    La pression de ma chaudière est trop basse : les principaux risques

    Il peut être difficile de détecter que la pression de la chaudière baisse. Des radiateurs qui ne chauffent plus ou la mise en sécurité de la chaudière sont des éléments qui doivent vous alerter. En effet, une pression trop basse peut avoir des conséquences sur votre confort thermique mais aussi sur la durée de vie de votre appareil.

    Pour rappel, pour fonctionner de façon optimale, une chaudière doit avoir une pression comprise entre 1 et 1,5 bar. En dessous de 1 bar, la pression est trop basse et peut altérer le fonctionnement de la chaudière. On considère qu’une baisse de pression de 0,3 bar alerte d’un dysfonctionnement de l’appareil.

    Une pression trop basse peut rendre votre installation moins performante : certaines pièces restent froides car vos radiateurs ne chauffent plus de manière homogène. Le manque de pression peut également entraîner la détérioration de votre installation ou la dégradation du vase d’expansion de la chaudière.

    La pression de votre chaudière est sans cesse trop basse ? Faites intervenir un professionnel rapidement !

    Baisse de pression de la chaudière : causes et solutions possibles

    En règle générale, une baisse de pression de la chaudière est due à un manque d’eau. Pour résoudre ce problème, il suffit de rajouter de l’eau dans le circuit pour que la chaudière atteigne une pression suffisante. Cependant, si la baisse de pression est constante, il est recommandé de contacter rapidement un professionnel car le problème peut venir d’ailleurs.

    Une fuite d’eau

    Une pression qui baisse vient souvent d’une fuite d’eau dans la chaudière. La fuite peut aussi bien se situer au niveau de l’appareil, du circuit de chauffage ou des radiateurs.

    👉 Si la baisse de pression d’une chaudière n’est pas causée par une fuite, le problème peut venir d’autres facteurs comme un désembouage trop fréquent des radiateurs.

    Une usure de la pompe

    La perte de pression peut aussi venir de la pompe de la chaudière, également appelée le circulateur. Son rôle est d’envoyer de la pression pour que l’eau circule dans le système de chauffage.

    👉 Afin de savoir si elle est usée ou non, servez-vous d’un tournevis pour vérifier que vous entendez bien le bruit de rotation de la pompe.

    Le vase d’expansion est défaillant

    Le vase d’expansion est l’élément qui assure une pression constante dans l’ensemble du système de chauffage. Si cet élément est endommagé, cela peut affecter la pression.

    👉 Appelez un chauffagiste pour diagnostiquer le problème.

    Habitatpresto worker
    Le Conseil Habitatpresto :
    Entretenez régulièrement votre chaudière !
    Prévenez les pannes en assurant un entretien régulier de votre appareil. L’entretien annuel est obligatoire et doit être réalisé par un professionnel qualifié. Cela permet de détecter facilement quelconque anomalie et de prévenir les pannes liées à une pression anormale de votre chaudière.


    Chaudière Chauffage Part
    La Rédaction Habitatpresto

    La Rédaction Habitatpresto

    Equipe de rédaction

    La rédaction d’Habitatpresto regroupe des passionnés de travaux, de DIY et de décoration.

    Commentaires