Confidentialité

Chauffe eau solaire individuel CESI : tout savoir pour s'équiper

Chauffe eau solaire individuel CESI : tout savoir pour s'équiper

Chauffe eau solaire individuel CESI : tout savoir pour s'équiper

Selon l'Ademe, la production d’eau chaude représente environ 12 % de la facture énergétique d’un ménage. Pour faire des économies d’énergie en la matière, il est possible d'opter pour un chauffe-eau solaire individuel (CESI). Comment fonctionne un CESI ? Quels sont ses principaux avantages et inconvénients ? Combien coûte-t-il ? On vous dit tout !


La pose de panneaux solaires nécessite des compétences en électricité !


Sommaire :

Comment fonctionne un chauffe-eau solaire individuel ?

Le chauffe-eau solaire individuel est un cumulus électrique sur lequel on a greffé des panneaux solaires thermiques. Il chauffe l’eau grâce aux panneaux solaires en grande majorité. Lorsque l’ensoleillement est trop faible, la résistance électrique du ballon d’eau chaude prend le relais. Il n’y a donc aucun risque de ne pas disposer d’eau chaude.

Les différents types de chauffe-eau solaires individuels

Il existe plusieurs modèles différents, en un seul bloc ou à éléments séparés. Quoi qu'il arrive, il vous sera nécessaire d'en discuter avec le professionnel chargé de l'installation. En effet, pour pouvoir bénéficier d'aides au financement, il est obligatoire de passer par des professionnels qualifiés RGE (Reconnu garant de l'environnement).

Le ballon solaire monobloc

Le capteur solaire et le ballon forment un ensemble compact, fixé au même endroit sur le toit de votre maison. Moins coûteux que les autres types de chauffe-eau solaires, il est aussi le plus rustique. Son principal inconvénient est sa faible capacité à garder l’eau chaude. On l’utilise beaucoup pour préchauffer l’eau chaude sanitaire avant le relais avec un chauffe-eau classique.

Le chauffe-eau solaire à éléments séparés

Les panneaux capteurs d’énergie sont placés sur votre toit, tandis que le ballon est stocké à l’intérieur de la maison. On distingue les modèles à circulation forcée et les modèles en thermosiphon :

  • à circulation forcée : un circulateur (pompe électrique) permet de mettre en mouvement le liquide caloporteur quand il est plus chaud que l’eau sanitaire. On a donc un système de régulation ;
  • à thermosiphon : le ballon doit être fixé au-dessus des capteurs afin que l’eau chaude produite s’élève. Son installation nécessite des compétences techniques poussées.

Le chauffe-eau à autovidange

Comme le chauffe-eau à circulation forcée, il ne craint pas le gel. Le ballon d'eau chaude est toujours situé plus bas que les panneaux solaires. La circulation entre les deux éléments est stoppée dès lors que le soleil ne chauffe plus et reprend de plus belle une fois que l'ensoleillement est suffisant. Ce temps où les panneaux solaires ne fonctionnent pas permet au circuit de se vidanger automatiquement. Par ailleurs, ce modèle de chauffe-eau utilise directement l'eau sanitaire.

📌
Vous aimerez aussi cet article :
Chauffe-eau électrique : prix & informations pour bien le choisir

Quels sont les avantages et inconvénients d'un chauffe-eau solaire individuel ?

Les avantages du CESI

Le chauffe-eau solaire présente l’avantage de produire de l’eau chaude grâce à l’énergie gratuite du soleil. En cela, il permet à un ménage de faire des économies sur le long terme.

D'autre part, comme il se base sur les énergies renouvelables, c’est un moyen de rendre sa maison plus écologique. En parallèle, vous augmentez la valeur immobilière de votre logement. Un point en plus lorsque l’on veut louer ou revendre !

La présence de la résistance permet d’avoir de l’eau chaude par tous les temps. Vous n’êtes donc pas complètement dépendant du soleil.

chauffe-eau solaire individuel

Un chauffe-eau solaire individuel produit gratuitement une partie de votre eau chaude sanitaire en utilisant l'énergie solaire !

Les inconvénients du CESI

Toutefois, le CESI présente certaines limites. En premier lieu, vous avez besoin d’un toit pour l’installer et capter la lumière du soleil. Il n’est donc pas adapté à un appartement. En revanche, il aura tout à fait sa place dans une maison.

Deuxième inconvénient majeur, il s’agit d’un dispositif relativement cher à l’achat et à la pose. Mais, il faut savoir que le prix peut être minimisé par des aides.


Pour faire installer chez vous un chauffe-eau solaire individuel au prix le plus juste possible, comparez plusieurs devis !


Combien coûte un chauffe-eau solaire individuel ? 

Un chauffe-eau solaire thermique coûte en moyenne entre 3.800 € et 6.500 €. C’est donc un investissement pour un ménage, malgré les économies d’énergie à la clé. 

Pour lever les freins sur les travaux, les pouvoirs publics ont mis en place des aides à la rénovation énergétique. Pour installer un chauffe-eau solaire individuel, vous pouvez bénéficier de :

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à vous renseigner gratuitement auprès du réseau Faire de l’Agence nationale de l’habitat (Anah).

💡
Bon à savoir :
Pour profiter des aides de l'Etat dans le cadre de vos travaux de rénovation énergétique, il faudra le plus souvent passer par un professionnel RGE. Ces artisans sont spécialisés dans un domaine et leurs compétences reconnues par l’Etat. Vous serez certains d’avoir un rendu de qualité !

Quelles économies envisager avec ce dispositif ?

Tout dépend de votre lieu d’habitation. Plus la région est ensoleillée, plus les panneaux solaires thermiques fonctionnent. En moyenne, on considère qu’il peut produire 60% à 80% des besoins d’un ménage. C’est donc autant de gagné sur votre facture d’électricité !

Quelle est la meilleure marque de chauffe-eau solaire ?

La plupart des fabricants de chauffe-eau commercialisent des CESI. On peut penser à Bosch, Saunier Duval, Elm Leblanc, Viessmann... Il n’y a pas de meilleure marque dans l’absolu. Cela dépend surtout de vos besoins et de votre budget.

Quoi qu'il en soit, pensez à vous faire conseiller par un artisan qualifié. Celui-ci vous renseignera sur les performances de l’appareil, les garanties, l’entretien à réaliser...

😉 Le Conseil Habitatpresto : le chauffe-eau thermodynamique, une alternative au CESI !

Dans les régions moins ensoleillées, il peut être plus intéressant de choisir un ballon d’eau chaude thermodynamique. Il s’agit d’un chauffe-eau électrique classique couplé avec une pompe à chaleur (PAC). La PAC pompe les calories de l’air extérieur pour chauffer le réservoir. Grâce aux énergies renouvelables, on réduit toujours plus sa facture ! Ce dispositif de production d’eau chaude est aussi éligible aux aides à la rénovation énergétique. Le prix de l’installation est donc réduit !


Bénéficiez des aides de l'Etat en faisant appel à un professionnel RGE pour la pose de vos panneaux solaires !


Références :

Chauffage Energie solaire Part
Philippine Jegousse

Philippine Jegousse

Responsable éditoriale pour Habitatpresto

Philippine JEGOUSSE, responsable éditoriale Habitatpresto : Diplômée en rédaction technique, je rédige depuis 2015 pour des blogs du secteur de l'Habitat. J’ai à coeur de vous fournir des infos utiles et claires pour vous aider à réussir vos travaux de rénovation.

19/10/2021

Poêle à bois qui fume beaucoup : causes & solutions efficaces

Votre poêle à bois fume beaucoup ? La fumée refoule dans la maison ? Pour votre sécurité, identifiez vite la cause et contactez un chauffagiste !

Lire la suite

19/10/2021

Chauffer toute la maison avec un poêle à bois, c'est possible !

Vous aimeriez pouvoir chauffer l’étage de votre maison avec votre poêle à bois ? C’est possible avec un récupérateur de chaleur !

Lire la suite

19/10/2021

Changement d'heure : 10 façons de profiter d’1 heure de plus

Le changement d’heure vous fera gagner une heure de plus. Profitez-en pour réaliser des tâches dont vous n’avez pas le temps de vous occuper habituell...

Lire la suite

19/10/2021

Poêle à bois qui refoule : 7 éléments à faire vérifier par un pro

Votre poêle à bois refoule la fumée ? Pour pallier la situation, Habitatpresto vous donne 7 conseils de pro pour empêcher la fumée d'envahir votre sal...

Lire la suite

19/10/2021

Installer un chauffage au bois : les bonnes questions à se poser

Si vous avez l'intention d'acheter et d'installer un chauffage au bois, découvrez ce qu'il faut prévoir avant l'achat : conduit de fumée, stockage...

Lire la suite

19/10/2021

5 astuces pour lutter contre l'humidité chez soi

Traces de moisissures, condensation sur les vitres ? Votre logement est peut-être trop humide... Découvrez nos 5 astuces pour traiter le problème !

Lire la suite