Chauffe-eau solaire à 1 euro : ce qu'il faut savoir en 2023

Mis à jour le 26/10/2023
Dans cet article :

    Lorsqu'il s'agit de réduire sa facture d'électricité et de faire un geste pour l'environnement, le chauffe-eau solaire est souvent évoqué comme une solution durable et économique. En France, de nombreuses personnes se sont intéressées au programme "Chauffe-eau solaire à 1 euro", une opportunité alléchante qui a suscité beaucoup d'attention ces dernières années. Cependant, en 2023, est-ce encore d’actualité ?

    Chauffe-eau solaire à 1 euro : ce n’est plus possible !

    L'installation d'un chauffe-eau solaire à un coût symbolique de 1 euro n’a jamais été possible.

    L'État avait mis en place un dispositif qui permettait aux foyers de bénéficier de certains travaux de rénovation à bas prix comme l’isolation à 1 € ou la pompe à chaleur à 1 €. Pour y parvenir, il fallait cumuler plusieurs aides telles que MaPrimeRénov’, les CEE et la TVA réduite à 5,5 %. L'objectif était double : encourager l'utilisation d'énergies renouvelables et réduire la dépendance aux énergies fossiles.

    Malheureusement, depuis le 1ᵉʳ juillet 2021, les programmes de travaux à “1 euro" n’existent plus. Si lors de vos recherches une entreprise vous propose des prix inférieurs à la moyenne, restez vigilants, il s’agit sans doute d’offres frauduleuses.

    Attention aux arnaques !

    Les offres trop alléchantes de chauffe-eau solaire à 1 euro ont malheureusement ouvert la porte à des arnaques. Certaines entreprises ont profité de la confusion pour proposer des offres douteuses. Avant de signer un contrat, il est conseillé de :

    • Se méfier d’un prix trop attractif
    • Vérifier la crédibilité de l’entreprise et de contrôler son label de professionnel 
    • Ne pas accepter les offres proposées par les entreprises qui prétendent agir au nom d’un organisme public.
    • Comparer les offres disponibles sur le marché ainsi que les devis.
    Trouvez des professionnels de confiance autour de chez vous !

    Installer un chauffe-eau solaire : des aides existent toujours

    Même si le chauffe-eau solaire à 1 euro n'est plus d'actualité, l'État continue de soutenir les ménages qui souhaitent améliorer l'efficacité énergétique de leur logement, y compris l'installation de chauffe-eau solaire. Voici les aides disponibles, et pour certaines, cumulables entre elles : 

    • MaPrimeRénov’ : selon vos ressources, vous pouvez prétendre jusqu’à 4 000 €.
    • La prime énergie (CEE) : jusqu’à 152 €, sans condition de ressources.
    • l’éco-prêt à taux zéro : il s’agit d’un prêt bancaire avec un taux d’intérêt à 0 % pouvant aller jusqu’à 50 000 € pour l’achat d’un chauffe-eau solaire.
    • La TVA à taux réduit : sur les travaux de rénovation énergétique, un taux de TVA à 5,5 % s’applique au lieu de 20 %. Il concerne aussi bien la main-d’œuvre que le matériel.
    Habitatpresto worker
    Le Conseil Habitatpresto :
    Faites appel à un artisan RGE !
    Pour être éligible à ces aides, il faut obligatoirement confier l’installation de son chauffe-eau solaire à un professionnel RGE qualifié. Le label RGE “Reconnu garant de l'environnement” vise à identifier les artisans compétents pour réaliser des travaux d'économie d'énergie et d'installation d'équipements utilisant des énergies renouvelables.


    Chauffage Chauffe Eau Part
    La Rédaction Habitatpresto

    La Rédaction Habitatpresto

    Equipe de rédaction

    La rédaction d’Habitatpresto regroupe des passionnés de travaux, de DIY et de décoration.

    Commentaires