Construire un escalier : les 3 normes de sécurité à respecter

Dans cet article :

    La maison de vos rêves est en construction et vous n’avez qu’une hâte, c’est d’y vivre. Mais pour le moment, les travaux rythment votre quotidien et la construction de l’escalier vous donne du fil à retordre puisqu’il doit respecter la réglementation pour la sécurité des utilisateurs. Quelles sont les normes pour un escalier ? Dimensions des marches, hauteur du garde-corps, etc., voici les 3 normes de sécurité à respecter !

     

    Norme NF P01-012A : 3 règles à respecter pour un escalier sécurisé


    Cela peut être surprenant, mais ces règles ne sont pas obligatoires si vous êtes propriétaire et que vous vivez dans le logement. Néanmoins, il est vivement recommandé de les respecter pour construire un escalier intérieur afin de garantir votre sécurité et celle de vos proches. Mais attention, si le logement est destiné à la location, le respect de ces normes devient obligatoire.


    1. Les dimensions des marches : 4 normes pour stabiliser les utilisateurs

    Pour garantir la sécurité et la stabilité des utilisateurs du futur escalier sur-mesure, les dimensions des marches sont réglementées :

    1. La hauteur : elle doit être comprise entre 16 et 21 cm. Chaque marche doit être à la même hauteur pour éviter un déséquilibre de l’usager.
       
    2. Le giron ou la profondeur : il doit être compris entre 21 et 32 cm afin de permettre un bon maintien du pied au moment de monter les marches.
       
    3. L’emmarchement ou la longueur de la marche : elle doit être de minimum 70 cm pour laisser un espace suffisamment large pour monter ou descendre l’escalier sans avoir à se tourner.
       
    4. L'échappée ou la distance entre la marche et le plafond : elle doit être de minimum 1.90 m pour que même les plus grands puissent se tenir debout et n’aient pas besoin de se courber pour monter l’escalier jusqu'à la trémie.


    2. Les dimensions du garde-corps : indispensable en cas de vide

    Le garde-corps permet de limiter le risque de chute si l’escalier donne sur un vide entre deux étages par exemple. La hauteur doit être au minimum de 90 cm. Si le garde-corps comprend des barreaux, ils doivent respecter les caractéristiques suivantes pour éviter une blessure ou un accident :

    • La distance entre les barreaux horizontaux : elle doit au maximum de 18 cm. Ils doivent également être placés au-dessus d’une partie pleine de 45 cm minimum afin d’éviter que les enfants en bas âge n’utilisent pas le garde-corps comme une échelle,
       
    • La distance entre les barreaux verticaux : elle doit être au maximum de 11 cm.

    laughBon à savoir : dans la mesure où la pose d’un garde-corps n’est pas possible car l’escalier est encastré entre deux murs, alors une main courante est indispensable.


    3. Les paliers de repos : nécessaires pour stopper une chute 

    Un palier de repos toutes les 25 marches est aussi préconisé. Il permet de faire une pause mais aussi de stopper la descente de l’utilisateur en cas de chute.

    A noter que le palier de repos doit être de la même largeur que l’emmarchement et doit mesurer au minimum 1 mètre de long. Encore une fois, en cas de vide, un garde-corps aux dimensions réglementées est conseillé.
     

    wink Le Conseil Habitatpresto : sécurisez davantage votre escalier !


    Au-delà des normes, il existe d’autres moyens pour sécuriser encore plus votre escalier et protéger les habitants du logement : éclairage des marches, contremarches, baguettes antidérapantes, barrière de sécurité, pour interdire l’accès aux animaux et aux jeunes enfants, ou encore un monte-escalier pour les pmr (personnes à mobilité réduite) ou les séniors.

    enlightenedVous aimerez aussi lire Carrelage d'escalier : tout savoir pour bien se préparer


    Pour un escalier qui respecte les normes de sécurité, faites appel à un artisan qualifié !

    > Je trouve un professionnel de confiance près de chez moi


    Créez l'habitat qui vous ressemble ! Habitatpresto.com vous aide à obtenir le prix juste pour tous vos travaux : remplacement de chaudière, revêtement de sol, rénovation de salle de bains... 

    Trouvez les meilleurs artisans près de chez vous et comparez les devis en maçonnerie, construction, isolation, aménagement et autres travaux de rénovation pour la maison. Lancez-vous : recevez jusqu’à 5 devis de professionnels sérieux, c’est gratuit !

    Menuiserie Part
    La Rédaction Habitatpresto

    La Rédaction Habitatpresto

    Equipe de rédaction

    La rédaction d’Habitatpresto regroupe des passionnés de travaux, de DIY et de décoration.

    Prix d'un serrurier : les tarifs selon l'intervention et le moment

    L'ouverture d’une porte classique coûte entre 55 et 85 €, celle d’une porte blindée entre 65 et 100 € et le remplacement d’une serrure entre 95 et 155...

    Lire la suite

    Prix portail électrique : quel budget pour un portail motorisé ?

    Le prix d’un portail électrique est de 2 700 € en moyenne, avec une fourchette comprise entre 1 200 et 7 000 €, installation incluse.

    Lire la suite

    Choisir la toile d'un store banne : les 3 questions à se poser

    Toile de store banne en polyester, acrylique ou teintée dans la masse ? Découvrez les 3 questions essentielles pour trouver la meilleure toile pour vo...

    Lire la suite

    Entretien store banne : 4 conseils pour le faire durer

    L'entretien d'un store banne de terrasse ou de balcon est primordial pour le garder en bon état pendant de longues années, voici nos 4 conseils !

    Lire la suite

    Accessoires store banne : toutes les options pour l'améliorer

    Besoin d'informations sur les stores bannes et leurs accessoires ? Motorisation, détecteur de vent, lambrequin, prix, on vous dit tout sur les options...

    Lire la suite

    Sablage bois : définition & prix pour entretenir vos boiseries

    Qu'est-ce que le sablage ? Quel prix au m² pour un sablage bois ? Comment sabler le bois ? Où se procurer un kit de sablage ? Zoom sur cette technique...

    Lire la suite
     

    Confidentialité