Quelle est la bonne épaisseur pour un carrelage ? Tout savoir

Dans cet article :

    Vous vous lassez de votre ancien revêtement et souhaitez poser un nouveau carrelage chez vous ? Le choix de l'épaisseur d'un carrelage revêt une importance particulière, qu'il s'agisse de carreler un sol intérieur, un mur ou un sol extérieur. En effet, ce critère déterminant influe sur sa résistance et sa durabilité. Comment bien choisir l'épaisseur de son carrelage ? On vous dit tout !


    Vous envisagez de poser du carrelage chez vous ? Profitez des conseils et du savoir-faire d'un carreleur !


    Quelle épaisseur de carrelage choisir ?

    Envie d'un nouveau carrelage dans votre cuisine ouverte ou votre salle de bains ? C'est un revêtement idéal pour relooker votre intérieur, mais aussi vos extérieurs ! Pour autant, la pose de carrelage ne s'improvise pas. Certaines règles sont à appliquer pour permettre à votre revêtement d'être résistant et durable ! Taille, type, couleur, finition..., un autre critère est à prendre en compte au moment de choisir son carrelage : l'épaisseur. Ce paramètre déterminant dépend notamment de la taille des carreaux. Découvrez les épaisseurs minimales à respecter, aussi bien pour un pavement que pour un carrelage destiné à habiller un mur :

    • Pour un carreau de céramique de 10 x 10 cm : 6 mm d'épaisseur au minimum ;
    • Pour un carreau de 15 x 15 cm : 8 mm d'épaisseur au minimum ;
    • Pour un carreau de 30 x 30 cm : une épaisseur minimum de 10 mm ;
    • Pour un carreau de 60 x 60 cm : 12 mm d'épaisseur a minima.

    Pour un carrelage au sol intérieur

    Pour carreler un sol intérieur, il est important de se tourner vers un revêtement résistant, susceptible de supporter des chocs réguliers et un poids important. Il est donc possible de choisir un carrelage épais (entre 10 à 15 mm d'épaisseur), notamment pour les pièces de stockage.

    Certains carrelages XXL (80 x 80 cm, 120 x 120 cm, 80 x 240 cm...) et de faible épaisseur sont aussi très plébiscités dans le cadre de travaux de rénovation. Ils offrent un rendu moderne et soigné, mais aussi un gain de temps, puisqu'ils peuvent être posés et collés sur un sol existant. Pas de gros travaux, ni de trop grosses dépenses à prévoir, donc. En revanche, pour envisager la pose de carreaux fins sur un sol intérieur existant, sachez que la surface doit être parfaitement plane et saine.

    carrelage sol intérieur grand format

    Même avec une faible épaisseur, les carreaux peuvent voir grand !

    Pour un carrelage mural

    Vous envisagez de recouvrir votre crédence de cuisine ou d'habiller vos parois de douche, voire les murs de votre salle de bains ? Pour vos murs et votre décoration intérieure, il est recommandé d'opter pour du carrelage fin ou très fin : jusqu'à 3 mm d'épaisseur, mais le plus souvent autour de 6 mm. 

    Esthétique, facile à poser et très tendance, il a aussi l'avantage de se décliner en un grand nombre de couleurs et motifs. Cette faible épaisseur, qui varie selon la dimension des carreaux, s'explique notamment du fait que le carrelage mural est beaucoup moins sollicité qu'un carrelage posé au sol. En revanche, qui dit plus fin, dit aussi plus fragile, plus particulièrement lors de la découpe et de la pose.

    carrelage au sol et mural cuisine

    Du carrelage dans la cuisine, ça marche aussi !

    📌
    Prolongez votre lecture autour de cet article :
    Prix pose carrelage : tarifs au m² & exemple de devis carreleur

    Pour un carrelage en faïence

    La faïence offre un beau rendu et est apprécié pour son côté esthétique, mais n'est pas recommandée pour une pose au sol. Et pour cause, c'est un matériau fragile : elle n’est protégée qu’en surface, et non dans la masse, puisque le carreau est poreux et émaillé. Ainsi, très rapidement, des signes d’usure vont faire leur apparition et vos carreaux vont se dégrader à petit feu. 

    En revanche, il n’est pas interdit de poser de la faïence au mur. C’est d’ailleurs son usage conseillé ! Pour un carrelage mural, son épaisseur varie traditionnellement de 6 à 12 mm. Alors qu'elle offre une grande diversité de teintes, de motifs et de textures, la faïence trouvera notamment sa place dans la salle de bains ou la cuisine.

    faïence salle de bains

    Fragile, mais très esthétique, la faïence se plait dans la salle de bains

    Pour le sol, privilégiez le grès cérame ou la céramique pour un carrelage de salle de bains.

    Pour un carrelage au sol extérieur

    Contrairement à un carrelage posé en intérieur, les revêtements de sol pour l'extérieur doivent être en mesure de résister à des sollicitations importantes liées aux conditions climatiques, notamment aux variations de températures (chaleur, gel, neige...), mais aussi au ruissellement des eaux de pluie

    De ce fait, il est fortement recommandé de se tourner vers un carrelage plus épais qu'un carrelage mural ou utilisé en intérieur. Ce dernier, d'une épaisseur minimale de 10 à 12 mm, sera régulièrement mis à contribution et doit être à même de supporter un poids important, des chocs et des passages fréquents. Le tout, sans bouger, se fissurer, voire se briser. 

    Un carrelage épais a l'avantage d'offrir de nombreuses possibilités. Il peut aussi bien habiller une terrasse, un toit terrasse ou un balcon et se faire une place au soleil au bord de la piscine, que remplacer une dalle en béton. Certains carreaux de 2 cm d'épaisseur peuvent même être posés directement sur une pelouse ou du gravier, sans mortier-colle, ni joints de carrelage.

    carrelage épais extérieur plage de piscine

    N'en doutez plus, le carrelage se plait aussi en extérieur !

    Le plus souvent en grès cérame, le carrelage de 20 mm est aujourd'hui très plébiscité. Robuste, durable et facile à entretenir, il dispose d'un autre atout pour embellir vos extérieurs : il imite à la perfection certains matériaux comme la pierre ou le bois.

    Quelle réservation pour un carrelage ?

    Pour une pose réalisée dans les règles de l'art, une réservation de 10 mm est à prévoir, en prenant en compte l'épaisseur du carrelage et celle de la colle. Cette surépaisseur peut être abaissée en optant pour un carrelage "slim", dont l'épaisseur est inférieure ou égale à 4 mm.

    ⚠️
    Important :
    Pour une bonne tenue dans le temps de carreaux de grand format ou de faible épaisseur, un double encollage sera parfois nécessaire, notamment sur les murs. Cette technique consiste à appliquer de la colle sur le support à l'aide d'un peigne denté prévu à cet effet, mais aussi une fine couche directement sous le carreau avec une truelle "langue de chat".

    Plus vos carreaux seront épais et plus il vous faudra généralement de colle pour les fixer. Quoi qu'il en soit, veillez à ce que votre surface soit parfaitement lisse et plane, mais aussi à bien étaler la colle pour un carrelage à niveau.

    👉
    À noter : 
    Si vous n'appliquez pas suffisamment de colle, vos carreaux risquent de se décoller au fil du temps. A contrario, pour d'importantes épaisseurs de colle, il est nécessaire d'utiliser un mortier ciment / sable, et non un mortier-colle (ou ciment-colle), réservé à la pose sur chape, avec, au maximum, 3 mm de colle à prévoir. Par ailleurs, les mortiers collés employés pour du carrelage en intérieur ne sont pas adaptés aux carrelages muraux et aux sols extérieurs.

    📌
    Cet article peut aussi vous intéresser :
    Carrelage : les 9 problèmes que vous pouvez rencontrer

    😉 Le Conseil Habitatpresto : veillez à ne pas appliquer trop de colle !

    Si vous décidez de poser vous-même votre carrelage sur une chape de mortier (afin de rattraper les irrégularités de votre sol), sachez qu'il est primordial de bien coller vos carreaux. Si vous appliquez une trop grosse épaisseur de colle (une épaisseur de plus de 10 mm, NDLR), cette dernière aura beaucoup de mal à sécher et à durcir. Peu à peu, elle va finir par s'effriter. De ce fait, vos carreaux risquent de se fissurer, voire de se briser, avec le temps. Quoi qu'il en soit, si cet article vous a donné envie de poser du carrelage chez vous, ne foncez pas tête baissée ! Avant de vous lancer dans de gros travaux, sachez que vous pouvez recouvrir votre ancien revêtement de sol abimé par un carrelage tendance. Optez pour cette solution simple et économique vous permettra de changer de sol sans tout casser ! À vous la nouveauté !


    Vous n'êtes pas du tout bricoleur ? Pas d'inquiétude, faites appel à un professionnel pour la pose de votre carrelage !


    Références :

    Carrelage et Faïence Part Revêtement Revêtement mur Revêtement sol
    Adrien Maridet

    Adrien Maridet

    Rédacteur web Habitatpresto

    Adrien, rédacteur web pour Habitatpresto. Fort de mon expérience de journaliste (un métier “passion” que j’ai eu la chance d’exercer pendant six ans), j’aime rechercher, recueillir, recouper et vulgariser l’information sur des sujets divers et variés. J’espère vous aider à travers mes conseils ou bons plans à trouver des réponses à vos questionnements autour de votre ou vos projets à venir.

     

    Confidentialité