Confidentialité

Les ventes de logements divisées par 2 pendant le confinement

Les ventes de logements divisées par 2 pendant le confinement

Philippine Jegousse - Le 20/08/2020

Les chiffres officiels venant de l'Etat font comme un choc. Après un premier trimestre 2020 marqué par une baisse de la vente de logements neufs, le 2ème trimestre a été une catastrophe pour l’immobilier. Avec le confinement, la mise en vente de logements neufs a été divisée par 2. Les promoteurs immobiliers ne pourront pas rattraper ce qui n’a pas pu se faire, néanmoins pour écouler ce stock, certains de ces biens ont été basculés dans le marché de la location ou d’autres modes de commercialisations


Un premier trimestre compliqué, avec l’arrivée du covid 19 en France

Début janvier, rappelons-nous, les nouvelles provenant de Chine n’étaient pas bonnes. Le coronavirus allait bientôt gagner toute la planète, arrivant tout d’abord en Europe. Ces craintes et incertitudes liées à ce virus terrible ont eu un impact déjà important sur les réservations et les mises en vente de logements neufs en France entre janvier et mars 2020. L’annonce de la mise en place du confinement en mars a sonné le coup d’arrêt de l’activité immobilière, d’habitude dynamique en cette période.

📌
Coronavirus : comment se protéger sur les chantiers ?

Un deuxième trimestre au plus bas, avec le confinement total

Le marché du neuf a beaucoup souffert entre avril et juin 2020. Par rapport à la même période l’année dernière, les réservations de logements neufs ont fortement reculé :  - 42,3 % dans le collectif et - 33,1 % dans l’individuel. Les annulations pures et simples de réservations ont également explosées + 31,4 % par rapport aux chiffres de 2019.

Quant aux mises en vente, elles ont été divisées par 2 par rapport à l’année dernière. Cette baisse concerne surtout les appartements (- 47,9 %), plus que les maisons (- 34,8 %). L'activité du bâtiment a été à l'arrêt pendant plusieurs mois.

🎤
Covid-19 : à quoi ressemble le quotidien des artisans BTP ?

Le confinement de la France a rendu quasi impossible la poursuite de l’activité immobilière dues aux préconisations sanitaires, même si les signatures à distance de compromis de vente étaient possibles et que les artisans du bâtiment ont fait leur maximum pour communiquer avec leurs clients. L’incertitude quant à l’avenir a poussé les Français à ne pas changer leur quotidien immédiatement.

Que faire de tous ces logements vacants ? Beaucoup d’entre eux ont été reconverti en location pour écouler ce stock de biens.

💡
Covid 19 : comment réorganiser son planning de chantier ?


Nous vous mettons en contact avec des particuliers aux projets sérieux.


👷 Le Conseil du Pro : suivez l’actualité du bâtiment sur notre blog et nos réseaux

Si vous manquez de temps pour vous tenir au courant de l’actualité du BTP, allez donc faire un tour sur notre page Facebook ou bien inscrivez-vous à notre newsletter, pour ne rien manquer !


Références :  

  • Crise sanitaire : la commercialisation des logements stoppée net au 2e trimestre, Le Moniteur, 18 août 2020
  • La Covid-19 a fortement ralenti la commercialisation de logements neufs, La Tribune, 18 août 2020

Dans la même rubrique

Derniers articles publiés