Label RGE : 4 changements à venir en 2020

Par Aurélia Ribeiro, publié le 07/11/2019

Actu - le Gouvernement avait annoncé, à plusieurs reprises, sa volonté de mettre fin aux arnaques dans le cadre des travaux de rénovation énergétique. De nombreuses pratiques abusives, de la part des entreprises, avaient alors été révélées. Et c’est à l’occasion du Mondial du Bâtiment que la secrétaire d’Etat a dévoilé, en exclusivité, quelques informations sur la nouvelle version du label RGE qui sera mise en place par le Gouvernement dans le cadre de son plan de lutte contre la fraude. Détails !


Développez votre activité du bâtiment avec Habitatpresto pro, notre service d'apport de chantiers 100% qualifiés.

> Trouvez des chantiers maintenant


Label RGE : 4 pistes pour lutter contre les arnaques


Nous l’avons évoqué à plusieurs reprises, les entreprises frauduleuses, qui arnaquent les particuliers dans le cadre de travaux de rénovation énergétique, sont dans la ligne de mire du Gouvernement. Il avait été annoncé que le dispositif RGE évoluerait dès 2020 pour intégrer des nouveautés et renforcer les contrôles.

Les nouvelles conditions du dispositif ne seront pas annoncées officiellement avant la semaine prochaine. Mais à l’occasion du Mondial du bâtiment qui s’est déroulé à Paris, la secrétaire d’Etat, Emmanuelle Wargon, a révélé des informations sur les changements à venir lors de sa visite du salon le 6 novembre :


« Nous devons remettre de la confiance dans le système de rénovation énergétique, et aller chercher ceux qui se prétendent artisans mais ne le sont pas vraiment, ainsi que ceux qui fraudent le label RGE. »


Les 4 pistes évoquées :

  1. Les clients devront contrôler la bonne réception des travaux à l’aide d’une liste de points à vérifier. Si le client constate un quelconque problème, il pourra refuser la réception des travaux afin de trouver une solution.

  2. Un retrait temporaire du label RGE pour certains artisans et un retour en formation.

  3. Une possible inéligibilité pour les escrocs.

  4. Des contrôles plus ciblés de la DGCCRF (Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes) (DGCCRF).


« C'est un travail à mener avec la communauté des artisans et les réseaux d'accompagnement et d'information : nous devons isoler les quelques-uns qui travaillent mal et valoriser les autres. »,

a précisé la secrétaire d'Etat.


👷 Le Conseil du Pro : devenez RGE  et trouvez plus de chantiers !


Cette accréditation vous fera profiter de nombreux avantages, alors n’attendez pas pour obtenir la labellisation RGE :


Pas le temps de prospecter ? Habitatpresto vous trouve des clients à la porte de chez vous !

> Accédez aux demandes de chantiers dans votre ville


Référence :

  • Florent Lacas et Christine Lejoux, "RGE : l'Etat veut que les clients vérifient la qualité des travaux", Bati Actu, le 6 novembre 2019

Dans la même rubrique

Derniers articles publiés