Confidentialité

Face aux fraudes, l’ANAH va réduire les aides à l’isolation

Face aux fraudes, l’ANAH va réduire les aides à l’isolation

Aurélia Ribeiro - Le 22/07/2020

Actu - Le nombre de fraudes à l’isolation thermique par l’extérieur a augmenté de façon considérable depuis le début de l’année 2020. Face à ce triste constat, l’Agence Nationale de l’Habitat (ANAH) a décidé depuis le 15 juillet, de réduire l’aide de MaPrimeRénov’ octroyée aux ménages éligibles : baisse du forfait et surface plafonnée. Découvrez les nouvelles modalités en détail !


A la recherche de clients ? Habitatpresto Pro vous propose régulièrement des chantiers rentables !


L'Anah décide de réduire l'aide MaPrimeRénov’


Face au nombre de plaintes des consommateurs qui ne cessent de croître pour des arnaques à l’isolation thermique extérieure par des entreprises labellisées RGE (Reconnu Garant de l’Environnement), l’ANAH a décidé de réduire l’aide MaPrimeRénov’ dont les ménages modestes et très modestes peuvent bénéficier depuis le 1er janvier 2020 sous conditions d'éligibilité.

Les forfaits de surface des murs à isoler sont donc passés de :

  • 100 euros à 75 euros pour les ménages très modestes,
  • 75 euros à 60 euros pour les ménages modestes.

L’ANAh a également choisi de plafonner la surface des murs isolés éligibles à 100 mètres carrés.


De nombreuses arnaques signalées par les particuliers


Ce n’est pas la première fois que l’ANAH décide de diminuer des aides à la rénovation. Fin 2019, la réduction de l'offre "Habiter Mieux Agilité" avait été un choc pour les professionnels. Malheureusement, les éco-délinquants continuent d’arnaquer les particuliers. Avec l’isolation thermique par l’extérieur, ces professionnels posent simplement les panneaux en polystyrène sur les murs et quittent le chantier sans avoir mis l’enduit.


« Des entreprises passent poser le polystyrène chez un client très modeste qui paie un euro, elles lui font signer la demande de certificats d'économie d'énergie, s'engagent à repasser une autre fois poser l'enduit, ce qu'elles ne font pas. », 

a précisé Audrey Zermati, directrice de la stratégie d'Effy.


Cette arnaque pose alors deux problèmes aux foyers concernés :

  1. La sécurité : le risque d’incendie augmente avec le polystyrène à nu,
  2. Le coût du retrait : enlever le polystyrène coûte cher au ménage.

De plus si le foyer souhaite financer une nouvelle isolation pour ses murs extérieurs, il ne peut plus bénéficier de l'aide.

Autre fraude observée, ces entreprises gonflent considérablement la surface des murs à isoler afin d’augmenter la facture finale.


💡 

A noter que les dossiers pour la demande d’aide MaPrimeRénov', réalisés avant le 15 juillet ne sont pas concernés par cette réduction.


👷 Le Conseil du Pro : informez-vous sur nos réseaux sociaux !


Pour vous tenir au courant et ne rien manquer de l’actualité du BTP, rendez-vous sans plus attendre sur notre compte Facebook Habitatpresto Pro !


De nombreux particuliers recherchent leur professionnel. Et si c'était vous ?


Références :

  1. Florent Lacas, "Fraudes à l'ITE : coup de rabot sur les aides, avec effet immédiat", Bati Actu, le 15 juillet 2020
  2. "MaPrimeRénov’ : le barème revu à la baisse suite à la hausse des fraudes", Empruntis, le 16 juillet 2020

Dans la même rubrique

Derniers articles publiés