Rénovation énergétique : 3 mesures pour soutenir le BTP

Par Aurélia Ribeiro, publié le 12/06/2019

Suite au Grand Plan d’Investissement annoncé en septembre 2017, le gouvernement dévoile les débuts de son scénario de 14 milliards d’euros sur 5 ans pour la rénovation énergétique des bâtiments privés et publics. En quoi consiste le Grand Plan d’Investissement ?  Comment les professionnels vont-ils être accompagnés dans le plan de rénovation énergétique ? Comment les aides financières à la rénovation énergétique vont-elles évoluer ? On vous explique les points clés à retenir de ce projet. Bonne lecture !

Les aides mises en place par l’état pour aider les particuliers à entreprendre des travaux de rénovation énergétique évoluent. En effet, un investissement financier et un accompagnement plus soutenu des particuliers et des formations pour les professionnels sont les mots d’ordre de ce grand plan, dont l’objectif principal reste toujours la rénovation énergétique de 500 000 appartements et maisons chaque année !


Grand Plan d'Investissement sur la transition énergétique : les 3 points à retenir !

Simplification des aides aux travaux, rénovation des logements classés F ou G au DPE et création d'emplois, sont ce que vous devez retenir de ce projet !


1. Vers une simplification des aides financières

Le ministère indique que les aides à la rénovation sont nombreuses, complexes et souvent trop peu connues des Français et des professionnels. C’est pourquoi, certaines d’entre-elles vont être simplifiées afin d’être obtenues plus rapidement par les particuliers.

  • Le Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique (CITE) sera transformé en prime 2019.

  • L’Eco-Prêt à Taux Zéro (Eco-PTZ) va, quant à lui être remanié pour permettre à plus de ménages d’y avoir accès.

Pour connaître le taux de tva à appliquer à vos prochains chantiers, vous aimerez lire notre article TVA travaux 2018 : quel taux appliquer pour vos chantiers ?

2. Rénovation des passoires thermiques

Le Grand Plan d’Investissement, vise aussi à rénover 150.000 logements, dits "passoires thermiques", par an. Il s’agit des habitations dont la consommation énergétique est la plus importante, notamment celles étiquetés F ou G au Diagnostic de Performance Energétique (DPE).



Bon à savoir💡

Dans les cinq prochaines années, 25 % des bâtiments publics devraient être rénovés. L’idée étant d’en faire des bâtiments exemplaires en performance énergétique.



3. Des aides financières pour la formation des professionnels

Avec un taux de chômage à 18%, le Grand Plan d’Investissement prévoit de continuer le financement du FEE Bat à hauteur de 30 millions d’euros. L’objectif étant de former des jeunes professionnels et de les accompagner vers l'emploi grâce aux formations qualifiantes.

Pour conclure...

Avec ce plan, ce sont près de 300 000 emplois qui pourraient voir le jour

Pour la suite, le gouvernement entend renforcer l’utilisation du label RGE par les artisans du BTP : d’après la CAPEB, 70 000 entreprises sont déjà labellisées.


👷 Le Conseil du Pro : Informez vos clients et devenez RGE !

Au vue de l’évolution du Grand Plan d’Investissement, n’hésitez pas à rappeler à vos clients les aides dont ils peuvent bénéficier pour entreprendre leurs travaux de rénovation énergétique. 

En parallèle, ne perdez pas plus de temps si vous n’êtes pas encore labellisé RGE. Vous serez ainsi reconnu comme pouvant entreprendre ce type de travaux et ainsi faire bénéficier à vos clients des aides pour le financement.

Vous aimerez lire notre article Certification RGE : comment l'obtenir ?



Dans la même rubrique

Derniers articles publiés