RE 2020 : la filière gaz monte au front

Par Aurélia Ribeiro, publié le 27/11/2019

Actu - C’est à l’occasion d’une conférence de presse, le 25 novembre dernier, que la filière gaz a tenu à faire passer son message au Gouvernement : le gaz coûte moins cher que l’électricité. La directrice générale d’Engie reconnaît que les arguments avancés sont de plus en plus entendus par les pouvoirs publics. Une annonce qui tombe à pic à quelques mois de l’entrée en vigueur de la réglementation environnementale 2020. Détails !


Développez votre activité du bâtiment avec Habitatpresto pro, notre service d'apport de chantiers 100% qualifiés.

Trouvez des chantiers maintenant


Gaz VS électricité : la guerre à l’approche de la RE 2020


Pour rappel, la nouvelle réglementation environnementale prendra le dessus sur la RE 2012 d’ici 2021. La loi Elan prépare actuellement les textes qui définiront les performances énergétiques et environnementales des bâtiments neufs.

A l’approche de l’entrée en vigueur de la RE 2020, la filière gaz s’est exprimée lors d’une conférence de presse, par le biais d’Isabelle Kocher, directrice générale d’Engie. La représentante a rappelé que les solutions gaz étaient moins chères que les solutions électriques. Les messages suivants ont également été passés au Gouvernement à cette occasion :  


« Je crois que nous commençons à être entendus sur ce sujet.»


L’origine du conflit entre l’électricité et le gaz provient de l’idée de ramener le coefficient d’énergie primaire  (l'énergie potentielle contenue dans les ressources naturelles avant livraison au consommateur) de 2.58 kWh à 2.1 kWh. Cela avantagerait l’électricité et le ferait passer pour un système très efficace. La principale conséquence : la réduction des exigences des systèmes électriques lors de la construction de nouveaux bâtiments.


Et pour Isabelle Kocher :


« Le chauffage électrique, ça coûte plus cher que le chauffage au gaz, c'est prouvé.»


La dirigeante d’Engie affirme que la crise gilet Jaune est toujours dans les esprits et notamment dans celui de l’Etat. Pour la filière gaz, le Gouvernement a pleinement conscience que pousser le chauffage électrique signifierait augmenter les factures des français et diminuer leur pouvoir d’achat…


Affaire à suivre...


👷 Le Conseil Habitatpresto : rejoignez-nous sur nos réseaux sociaux !


Rester informé de toute l’actualité du BTP c’est très simple. Abonnez-vous à notre page Facebook Habitatpresto Pro sans plus attendre !


Besoin de plus de chantiers ? Testez notre service pour développer votre activité !


Références :

  • F.L., "RE 2020 : les arguments en faveur du gaz sont "entendus" par l'Etat", Bati Actu, le 25 novembre 2019

Dans la même rubrique

Derniers articles publiés