Travail illégal : le Gouvernement publie une liste noire

Par Aurélia Ribeiro, publié le 19/12/2019

Actu - Artisans, prenez garde… Employer une personne au noir ou réaliser vous-même un chantier au black peut désormais vous coûter bien plus cher ! Depuis peu, le Gouvernement diffuse sur son site internet une liste noire des personnes physiques et morales condamnées par la justice pour du travail illégal. Une peine supplémentaire qui ne va pas vous faire de la pub. Détails !


Avec Habitatpresto Pro, vous recevez des demandes de chantiers ciblées et vérifiées par nos soins !

Signez des chantiers de particuliers dans votre région


Une peine complémentaire très dissuasive


Le travail dissimulé explose dans le BTP. Et pour freiner cette tendance, le Gouvernement a décidé de mener une nouvelle action. Depuis le mois de novembre, on peut déjà voir les noms des premières personnes physiques et morales condamnées par les tribunaux pour avoir exécuté du travail dissimulé ou employé un travailleur non déclaré. Cette liste noire visible sur le site du ministère du Travail peut être consultée librement et gratuitement.

Il s’agit d’une nouvelle peine prononcée par les juges. Elle s’ajoute à la prison et à l’amende que vous encourez déjà si vous commettez une ou plusieurs infractions de travail au noir et si vous vous faites prendre...

Selon la loi Informatique et Libertés numéro 78-17 du 6 janvier 1978, si votre nom figure sur cette liste, vous êtes en droit de demander la rectification des informations sur vos données personnelles. Cependant, vous ne pouvez en aucun cas vous opposer à leur diffusion.

💡

La diffusion de ces informations est limitée dans le temps !


👷 Le Conseil du Pro : attention, vous risquez gros !


Vous l’avez compris, désormais la peine peut être bien plus lourde et impactante pour votre entreprise BTP. L'image de votre société est en jeu et elle risque de ne pas s’en remettre si vous dissimulez une activité illégale ou si vous employez des travailleurs non déclarés et que vous êtes condamné.

📌 

Vous aimerez aussi lire Travail au noir et accident... Vous risquez gros !

Référence :


Dans la même rubrique

Derniers articles publiés