Eco-artisan : tout savoir sur la qualification

Publié le 27/03/2018

Devenez Eco-artisan et bénéficiez des nombreux avantages qu’offre cette certification. Qu’est-ce qu’un Eco-artisan ? Comment devenir un Eco-artisan ? Pourquoi devenir un Eco-artisan ? Habitat presto vous dit tout pour que vous ayez toutes les clés en main avant de vous lancer dans cette labellisation.


Obtenir une certification ou labellisation de votre travail est un gage de qualité et de reconnaissance. L'Eco-artisan s'adresse à toutes les professions du BTP en phase avec la diminution de la consommation énergétique dans les foyers français.



Qu’est-ce qu’un Eco-artisan ?

Les Eco-artisans sont des professionnels issus de tous les corps de métiers (électriciens, maçons, plâtriers etc…) engagés dans l’amélioration des performances énergétiques des foyers.

Ils sont labellisés et détiennent la mention RGE par le biais d'un organisme indépendant. Il s’agit d’un gage de qualité qui justifie les compétences de l’artisan dans les travaux de rénovation énergétique et dans l’installation d’équipements utilisant des énergies renouvelables.

  • Les Eco-artisans évaluent l'efficacité thermique d'un logement
  • Ils maîtrisent les techniques d'amélioration de l'efficacité énergétique dans leur corps de métier
  • Il proposent à leurs clients des solutions cohérentes pour diminuer la consommation d’énergie de leur maison ou appartement (isolation, menuiseries, type de chauffage, ventilation etc.)



Devenir Eco-artisan 

Si vous souhaitez devenir un éco-artisan et bénéficier de la certification RGE, vous devez prendre contact avec votre CAPEB départementale.


Obtenir la certification

Pour devenir Eco-artisan vous devez :

  1. Réussir la validation des connaissances par un QCM et obtenir au moins 24 bonnes réponses sur 30. Les questions concernent la formation FEEBAT Module RENOVE «  Devenir Responsable Technique en Rénovation Énergétique de logements ». Cette formation de 6 modules n’est pas obligatoire mais est vivement conseillée pour réussir le contrôle des connaissances.
  2. Être équipé d’un logiciel d’évaluation thermique qui permet d’identifier les besoins des clients en performance énergétique.
  3. Renseigner le dossier de qualification Eco-artisan et signer la charte d’engagement. Le dossier est ensuite étudié par la commission départementale d’attribution Qualibat.
  4. En devenant Eco-artisan, vous acceptez de vous soumettre à un audit de contrôle dans les 24 mois suivant l’obtention de la qualification. Cet audit permet de vérifier que vous respectez toujours les conditions pour la labellisation RGE.

Pour aller plus loin, vous aimerez aussi lire notre article Certification RGE : comment l'obtenir


Une qualification payante

Délivrée durant 4 années, le coût de la qualification Eco-artisan s’élève à 153.28 euros HT. Vous devez également vous acquitter des frais de 350 euros HT pour l’audit réalisé suite à l’obtention de la qualification. Et n'oubliez pas de prendre en compte le prix du logiciel de bilan énergétique obligatoire. Les frais de la qualification sont annuels et s’ajustent selon la taille de l’entreprise certifiée.


Vous aimerez aussi lire notre article Artisan BTP : le label RGE se simplifie dès 2018


Eco-artisan : des avantages non négligeables

Cette certification offre de nombreux avantages à leurs détenteurs. Outre la certitude de bien remplir le carnet de commandes de vos clients, elle permet aussi de valoriser vos savoir-faire, de développer et pérenniser votre entreprise et de faire bénéficier à vos prospect de l’éco-conditionnalité puisque vous devenez porteur des aides de l'Etat.

En devenant un Eco-artisan vous êtes référencé sur le site www.renovation-info-service.gouv.fr et vous bénéficiez d’un espace personnel sur www.eco-artisan.net.

Votre nouvelle spécialité en efficacité énergétique sera demandée et reconnue !


👷 Conseil de pro : Démarquez-vous de vos concurrents !

La concurrence est rude dans le BTP, devenir Eco-artisan est une réponse pertinente et efficace pour vous démarquer !


 



Dans la même rubrique

Derniers articles publiés