Achat de matériaux par le client : et si ça devenait un atout ?

Par Philippine Jegousse, publié le 27/06/2019

Même avec peu de connaissances en bâtiment, les bricoleurs peuvent se lancer seuls dans l’achat des marchandises nécessaires aux travaux qu’ils comptent faire réaliser. C’est le cas de votre client, qui souhaite acheter ses fournitures lui-même. Les grandes surfaces de bricolage comme l’e-commerce, lui permettent alors de trouver les outils, les matériaux et les pièces adaptés. Martin Jean, responsable E-commerce BtoB chez Bricozor, vous explique en détail comment bien accompagner votre client dans sa démarche pour que ça devienne un avantage pour vous.


Mon client veut acheter les matériaux : 3 avantages pour l'artisan

Votre client veut acheter lui-même les matériaux pour le chantier qu'il vous a confié ? Mauvaise nouvelle, pensez-vous de prime abord. Pourtant, ce cas de figure, de plus en plus fréquent, pourrait devenir un avantage pour votre entreprise du bâtiment !


Testez notre service pour trouver de nouveaux chantiers près de chez vous !



1. En cas de matériel défectueux, vous gagnez du chiffre d'affaires !

Si votre client achète seul son matériel, en cas de défaut ou de dysfonctionnement, il devra se retourner vers le magasin et non vers l’installateur, c’est-à-dire vous. Il est alors judicieux d’évoquer avec lui l’éventualité d’une dépose et de travaux supplémentaires de réinstallation ainsi que leurs coûts.

📌 Cet article va également vous intéresser : Mon client fournit les matériaux, suis-je responsable ?


2. Faites preuve de transparence et gagnez sa confiance

En tant qu’artisan fumiste, carreleur ou plombier expérimenté, vous travaillez avec une ou plusieurs marques et vous utilisez des références spécifiques. Formats, dimensions et outils, vous ne laissez rien au hasard et vous garantissez votre travail. 

Ainsi, vous allez pouvoir conseiller à votre client des références connues et définir avec lui la liste du matériel supplémentaire nécessaire (raccords, joints, visserie…) Pour cela, les guides d’achats peuvent se révéler utiles. Riches en références et en exemples détaillés, ils orientent l’acheteur sur les bons produits à sélectionner et exposent les procédures à suivre. 

C’est par exemple le cas du guide Bricozor :
« Chez Bricozor, nous avons conçu en interne des guides d’achat à destination de nos clients BtoC pour leur permettre de choisir au mieux leur matériel de bricolage. Ces guides peuvent s’avérer être des ressources intéressantes pour l’artisan qui accompagne ses clients dans l’achat de leurs fournitures. Par exemple, nous avons créé récemment un guide intitulé “Tubage d’une cheminée”, dans lequel nous conseillons sur l’achat et le choix des produits de tubage. »

Être transparent est donc intéressant. Présentez vos tarifs et vos garanties en détail. Votre client sera alors à même de choisir plus facilement.


3. L'occasion de mettre en avant votre entreprise

Intéressants en tant que support de votre catalogue fournisseur, ces guides vous aident à mettre en avant les tarifs professionnels dont vous bénéficiez, ainsi que la qualité des fournitures utilisées. Leur usage vous permet également de renforcer la confiance que le client porte à votre entreprise.

😉 Découvrez aussi tous nos conseils pour : Présenter son entreprise : 4 conseils pour une bonne image

Pour ses travaux, votre client veut les meilleurs produits. En passant commande de ses fournitures auprès d’un artisan et grâce à une large gamme de références professionnelles aux tarifs négociés, le client va pouvoir :

  • faire des économies,
  • profiter d’articles de qualité supérieure.

    Leur durée de vie est en effet plus longue et ils sont généralement garantis pièces et main d’œuvre lorsque l’installation est réalisée par un professionnel certifié. Toutefois, des références adaptées aux GSB (Grande Surface de Bricolage) existent. Malgré un aspect pratique, à prix équivalent ces produits sont majoritairement moins durables et moins performants.

  • bénéficier de la TVA à 10 %, moins élevée qu’en magasin de bricolage.

À noter qu’en cas de problème, le particulier réalisant lui-même ses travaux peut être tenu responsable durant dix ans à compter de leur date d’achèvement, des malfaçons constatées.


Plusieurs milliers de professionnels font déjà confiance à notre service de mise en relation, pourquoi pas vous ?


👷 Le Conseil du Pro :  informez au maximum votre client


Comment l’accompagner dans le choix de ses fournitures ? Pour gagner la confiance de votre client et la conserver, soyez généreux en informations. Indiquez-lui les marques, les références et les produits les plus adaptés à ses besoins. Expliquez-lui pourquoi c’est le cas. 

Prenez le temps de le conseiller en étudiant la configuration des travaux et en adaptant vos recommandations. Utilisez pour cela votre catalogue et mentionnez les commerces en ligne spécialisés qui proposent également de nombreuses gammes d’articles professionnels.

🔧 Cet article pourrait également vous intéresser : Négocier avec un fournisseur : 5 astuces pour sortir gagnant


Dans la même rubrique

Derniers articles publiés