Vol sur les chantiers : 7 astuces pour les éviter

Par Aurélia Ribeiro, publié le 18/06/2019

Le vol de matériaux, d'outils et de machines sur les chantiers est plus fréquent qu’on ne le croit, notamment avec la flambée du cours de certaines matières premières, telle que le cuivre. Les vols sur chantiers représentent à eux seuls chaque année une perte estimée entre 1 et 2 milliards d’euros. Protégez votre chantier dès maintenant grâce à nos 7 conseils pratiques !


7 astuces miracles pour limiter les vols sur un chantier


Qu’est-ce qui se vole sur les chantiers ? À peu près tout : du véhicule de chantier au sac de ciment en passant par les rouleaux de cuivre ou les équipements de protection individuelle. Le vol sur chantier c’est un peu comme le vol de téléphone. Il vaut mieux éviter d’exhiber le beau jouet à la mode pour éviter de susciter la convoitise. Découvrez tous les bons gestes à adopter sur chantier.


Développez votre activité du bâtiment avec Habitatpresto pro, notre service d'apport de chantiers 100% qualifiés.


1. Délimitez la zone chantier

Il convient tout d’abord de délimiter clairement la zone du chantier avec par exemple du grillage amovible. Prévoyez aussi des blocs de bétons à poser et à enlever avec votre tractopelle, matin et soir, devant l’entrée principale.

📌 Vous allez aimer cet article : Organisation et gestion du chantier : les étapes à ne pas oublier


2. Limitez les entrées

Évitez aussi autant que possible de faire 40 entrées sur votre chantier en cours. Une à deux suffiront. D’ailleurs, mettez en place des barrières, cette fois ci plus massives avec une grosse chaîne et un cadenas.


3. Pas de stock sur un chantier

Pensez à fonctionner dans la mesure du possible à flux tendus. Par exemple, ne vous amusez pas à stocker 200 sacs de ciment dès le début des travaux.


A la recherche de nouveaux clients ? Habitatpresto vous envoie des demandes de chantiers rentables !


4. Ramassez tout le vendredi

La majorité des vols ont lieu la nuit ou les weekends, ne prévoyez donc pas de livraison sur un chantier le vendredi, à moins d’utiliser la matière première le jour même.


5. Sécurisez les zones de stockage

Prévoyez des zones de stockage sécurisées, par exemple des containers qui puissent fermer à clé pour les outils et les matériaux sensibles. Nommez un ou des référents qui pourront compter le matériel à chaque fin de journée et vérifiez que le compte y est chaque matin.


6. Rangez avant de partir

Pensez aussi à ranger un minimum et ne pas laisser en évidence des outils à même le sol ou à proximité des barrières. Les engins de chantier sont eux aussi très prisés par les voleurs, qui n’hésitent pas à les revendre à l’étranger ou qui sait, à quelques kilomètres de là. Il existe fort heureusement des systèmes d'anti-démarrage électronique ou de blocage des roues. Mais à cœur vaillant, rien d’impossible, malheureusement.

Si vous devez laisser des véhicules plus conventionnels du genre camionnette avec du matériel à l’intérieur, pensez si possible à garer le véhicule en marche arrière au plus près d’un mur pour ne pas rendre possible l’ouverture des portes. Adaptez suivant la configuration du véhicule.


7. Laissez le minimum sur votre chantier 

Rien ne sera toutefois plus efficace que de rapporter chaque soir, dans la mesure du possible les outils ou matériaux les moins encombrants, souvent les plus prisés. Chargez vos métaux, câbles, et pourquoi pas votre bétonnière dans votre camion, chaque jour que dure le chantier.

📌 Cet article va vous intéresser : Surplus de chantier, offrez-leur une seconde vie !


Testez notre service pour trouver de nouveaux chantiers près de chez vous !


👷 Le Conseil du Pro : pensez aux agents de sécurité

Si votre chantier engage d'importantes quantités de matériaux de valeur ou de machines onéreuses, prévenez la police ou la gendarmerie afin qu’ils puissent vous donner des conseils à suivre et effectuer des rondes. Si vous avez le budget, faites appel à des agents de sécurité privée ou encore mettez en place une vidéosurveillance qui vous avertira en cas d’intrusion.

Vous l’avez compris, rien n’est à 100 % efficace, mais combiner ces bons gestes limitera la casse, et sans doute le temps passé par les voleurs sur vos chantiers ! Assurez-vous également d'être bien assuré, une assurance de chantier s'avère indispensable.


Dans la même rubrique

Derniers articles publiés