Installer un puits de lumière pour une maison plus lumineuse

Votre logement vous plait, mais vous le trouvez parfois un peu sombre ? Lorsque la luminosité n'est pas optimale, il faut parfois faire entrer la lumière naturelle au lieu de multiplier les sources de lumières électriques. Une pièce lumineuse peut complètement changer l'ambiance d'un logement. Ne dit-on pas que la lumière joue aussi sur le moral ? Vous pouvez opter pour une solution utilisant la lumière zénithale : celle du soleil. Où installer un puits de lumière ? Comment le choisir ? Quels sont les différents types de puits de lumière ? Comment fonctionne-t-il ? On vous explique tout !

Sommaire : 

Garage, combles, couloirs : le puits de lumière peut vous permettre d'ajouter de la lumière dans votre logement sans avoir recours à un éclairage artificiel. En rénovation ou en construction, un puits de lumière vous permet d'optimiser la lumière zénithale, soit celle du soleil. 


Faites le point sur vos besoins avec un professionnel !


Où installer un puits de lumière ?

Où installer le capteur ?

Avec un puits de lumière, votre objectif est de capter la lumière solaire. Il faut donc que le capteur du puits soit installé à l'extérieur de la maison. Sur le toit ou sur la façade, c'est à vous de décider où vous souhaitez le voir en accord avec l'installateur. Pour pouvoir alimenter la maison de manière optimale, le capteur doit être placé à l'endroit où il recevra un maximum de lumière. 


💡
Bon à savoir :

Le soleil est bas à l'horizon ? Aucun problème ! Les capteurs sont conçus pour aller chercher la lumière, au plus bas soit elle. Vous allez pouvoir profiter au maximum de la lumière du jour, et ce, même en hiver. 


Et le diffuseur ? 

Après le capteur, place au diffuseur. La lumière est ainsi captée par le diffuseur. Elle passe ensuite dans les tubes réfléchissants et arrive enfin à sa destination finale. Le diffuseur est à installer dans les pièces les plus sombres de votre habitation, celles qui ne possèdent pas d'ouvertures et qui ne sont pas exposées au nord.

Comment choisir un puits de lumière ?

La première question à se poser avant d'installer un puits de lumière est la pièce que l'on souhaite illuminer. Le puits de lumière convient très bien pour les pièces à forte humidité comme la cuisine ou la salle de bains

Ensuite, vient la question du type de toit de votre habitation. Il peut être plat ou en pente. Dans les deux cas, la configuration de l'équipement doit se conformer à votre toit. 

Enfin, il faut décider du type de matériau que vous souhaitez voir installer pour la fabrication du châssis. Il peut être réalisé en PVC, en aluminium ou en bois. Pour choisir ce qui vous convient le mieux, il faut prendre en compte la durée de vie des matériaux et le style que vous souhaitez donner à votre puits de lumière. 

Comme les fenêtres et les portes, ce type de dispositif fait partie de la famille des éléments de menuiserie intérieure. Les artisans chargés de son installation doivent prendre en compte l’étanchéité et l’isolation thermique.

Quels sont les différents types de puits de lumière ?

Le puits de lumière peut s'installer indifféremment sur une maison déjà ancienne ou sur une construction, que cela soit pour un toit terrasse, plat ou classique à 2 ou 3 pentes. En rénovation : si vous achetez une maison dont la luminosité n'est pas suffisante, il est possible d'alimenter les pièces sombres, en lumière naturelle.

En construction, le puits de lumière est souvent associé au label BBC-Effinergie et aux maisons passives, dites aussi à énergie positive. Il utilise en effet la lumière naturelle pour éclairer les pièces de vie, limitant la consommation électrique pour s’éclairer, mais également le chauffage avec les rayons du soleil.

Il est possible d'installer un puits de lumière de deux façons : 

  • par le biais d'un dôme,
  • par le biais d'une fenêtre de toit.

fenêtre de toit puits de lumière

L'installation d'une fenêtre de toit vous fera immédiatement gagner en luminosité

Le dôme de toit pour éclairer la maison

Plus efficace qu'une fenêtre de toit, même avec son ouverture plus étroite, le dôme permet d'éclairer une belle surface tout en restant esthétique. 

Un dôme "puits de lumière" est installé sur le toit de votre habitation, que celui-ci soit en pente ou de type toit terrasse. Il permet de collecter la lumière naturelle. 

Ses propriétés rendent possible la concentration de cette lumière et même sa réorientation à l'aide de prismes. De cette manière, les rayons du soleil dont l'angle est plus grand, notamment au lever et au coucher du soleil, peuvent tout de même continuer à éclairer la pièce. 

Les dômes sont fabriqués aujourd'hui dans des matériaux qui limitent les nuisances sonores en cas de pluie, mais également les infrarouges et les UV. Ils ne surchauffent donc pas la pièce équipée en plein été lorsqu'il fait très chaud.

 La fenêtre de toit pour faire entrer la lumière

Faire installer une fenêtre de toit peut être une bonne solution en cas d'aménagement de combles. La pièce à desservir est directement éclairée par la fenêtre. 

De nombreuses solutions sont possibles, notre article sur les fenêtres de toit détaille les différents types et ouvertures, consultez-le pour en savoir plus !

L'avantage de la fenêtre de toit, c'est qu'elle permet d'ouvrir la fenêtre lorsqu'on le souhaite. Les dômes ne sont, la plupart du temps pas ouvrables.

L'installation doit dans tous les cas se faire par un professionnel. Seul un couvreur est capable de procéder à sa mise en place dans les règles de l'art, qui ne mette pas en péril l'isolation et l'étanchéité de votre toit. Les infiltrations peuvent être dangereuses pour votre maison, pensez-y ! 


Vous envisagez d'installer un puits de lumière chez vous ? Confiez les travaux à un professionnel !


Comment fonctionne un puits de lumière ? 

Apporter de la lumière naturelle là où il est impossible d'avoir une fenêtre : telle est la mission du puits de lumière. Sa technique ? Une ouverture, sur le toit ou sur la façade, permet de capter la lumière extérieure. Un dôme est placé au-dessus de manière à concentrer la lumière à l'intérieur d'un conduit rigide. Cette lumière captée circule ensuite à l'intérieur du conduit qui est tapissé de miroirs réfléchissants. C'est ce dernier, coudé ou non, qui amène la lumière dans la pièce désirée. Le diffuseur, qui peut être en acrylique ou en polycarbonate, redistribue la lumière à l'intérieur des pièces aveugles. 

⚠️
Attention :
Ne confondez pas un puits de lumière avec un conduit de lumière, qui, lui, est constitué d'un tube dirigeant la lumière vers une pièce et la répartissant à l'aide d'un diffuseur.

Comment installer un puits de lumière ?

Découvrez comment installer un puits de lumière et profiter ainsi de la lumière naturelle chez vous en regardant cette vidéo :



😉 Le Conseil Habitatpresto : pensez au conduit de lumière !

Si le puits de lumière ne vous séduit pas ou ne permet pas d'apporter une lumière suffisante à votre pièce, reste la solution du conduit de lumière. Celui-ci, basé sur le principe du puits de lumière, est composé de plusieurs éléments conduisant la lumière à l'endroit désiré. Discutez-en avec des professionnels ! 


Références : 

Chauffage Energie solaire Fenêtres Part
La Rédaction Habitatpresto

La Rédaction Habitatpresto

Equipe de rédaction

La rédaction d’Habitatpresto regroupe des passionnés de travaux, de DIY et de décoration.

 

Confidentialité