Confidentialité

Vitrage anti-effraction : fonctionnement & prix à prévoir ?

Vitrage anti-effraction : fonctionnement & prix à prévoir ?

Vitrage anti-effraction : fonctionnement & prix à prévoir ?

Parmi les équipements de sécurité de la maison, le vitrage anti-effraction fait de plus en plus d'adeptes. Ce vitrage feuilleté, reconnu pour sa grande résistance, renforce la protection de votre logement et peut rapidement dissuader des cambrioleurs de s'introduire chez vous ! Quel est le principe de ce type de vitrage ? Quels sont ses avantages et inconvénients ? Alors qu'il faudra compter en moyenne entre 120 et 850 € le mètre carré pour équiper vos fenêtres et autres ouvertures, découvrez aussi quels vitrages sont recommandés par les assurances !


Vous souhaitez sécuriser au maximum votre logement et vos biens ? Pensez à équiper vos fenêtres d'un vitrage anti-effraction !


Sommaire :

Simple, double, triple... En matière de vitrage, le choix est vaste ! Alors que les fenêtres et portes-fenêtres sont bien souvent prises pour cibles lors d'un cambriolage, vous aimeriez avoir l'esprit tranquille lorsque vous allez vous coucher ou dès lors que vous vous absentez de votre domicile, pour aller travailler ou à chaque départ en vacances

Si vous vivez en rez-de-chaussée ou que votre logement est situé en retrait d'une rue passante, il est fortement recommandé d'équiper vos fenêtres, votre baie vitrée, votre véranda, voire même votre porte d'entrée vitrée d'un vitrage anti-effraction. Si une personne malintentionnée tente de pénétrer chez vous, briser une vitre ne sera, pour elle, plus une partie de plaisir !

Vitrage anti-effraction : comment ça marche ? Caractéristiques & différents types

Un vitrage anti-effraction est constitué de plusieurs feuilles de verre (2 ou 3 vitres) disposées à la manière d'un mille-feuille et séparées entre elles par un ou plusieurs films adhésifs et élastiques. Ces couches intercalées de Polybutyral de vinyle (PVB), pratiquement soudées au verre, rendent le vitrage particulièrement résistant, même à un grand nombre de coups de masse ou de hache. Ainsi, plus le nombre de films composant le vitrage feuilleté sera important, plus ce dernier sera délicat à fracturer.

Ce type de vitrage, beaucoup plus difficile à briser, est donc considéré comme un retardateur d'effraction. Contrairement à un verre ordinaire ou un verre trempé classique, il a aussi la particularité, une fois dégradé, de ne pas s'effriter ou exploser en mille morceaux. En effet, le verre se fêle en forme d'étoile et ne tombe pas, maintenu par le film synthétique. En cas de bris accidentel du verre, le risque de blessures (coupures...) est donc aussi largement réduit.

vitrage anti-effraction

Contrairement à une vitre ordinaire, un vitrage anti-effraction ne se brise pas en mille morceaux, en cas de chocs ou coups répétés

Les différents types de vitrages dits de sécurité sont répertoriés selon une classification bien spécifique, conformément à la norme européenne EN 356. Ils sont classés par catégories selon 8 degrés de résistance aux chocs, allant de P1 à P8, soit du moins au plus performant :

  • Composées d'un vitrage 44 (44.2 ou 44.4), les catégories allant de P1 A à P4 A (double vitrage) ne sont pas les plus résistantes. Le vitrage est davantage considéré comme des verres anti-projection ou anti-vandalisme. Il protégera néanmoins votre vitre contre les jets de projectiles (une pierre, une ballon...) ;
  • Composé d'un vitrage 44.6, le vitrage SP 10 intègre la classe P5 A (double vitrage), considérée comme un verre de sécurité et anti-effraction, qui retarde les tentatives d'intrusion ;
  • les catégories P6 B, P7 B et P8 B (triple vitrage) sont les vitrages anti-effraction les plus difficiles à briser, capables, notamment, de résister à des coups de masse ou de hache. A titre d'exemple, dans le cas d'un vitrage P8 B, 70 coups de hache, portés au même endroit, sont nécessaires avant de réussir à casser la vitre.

📌
Prolongez votre lecture autour de cet article :
Comment sécurisée une baie vitrée contre les effractions ?

Quels sont ses avantages et inconvénients ?

Le principal avantage d'un vitrage anti-effraction réside, comme son nom l'indique, dans le fait qu'il retarde les intrusions. En effet, votre vitre sera beaucoup plus difficile à briser, en cas de projections (d'une pierre...) ou de chocs. A titre d'exemple, il faudra en moyenne 6 minutes à un cambrioleur pour en venir à bout et réussir à s'introduire chez vous. 

Un laps de temps largement supérieur aux 3 minutes généralement nécessaires à des cambrioleurs pour réduire en miettes des vitres nettement moins résistantes. Cette tentative d'effraction, longtemps infructueuse, peut aussi vous laisser le temps d'intervenir ou de finir par décourager les voleurs, contraints de s'avouer vaincus.

Du fait de sa large épaisseur et de sa résistance supérieure à une vitre ordinaire ou un double ou triple vitrage classique, le vitrage anti-effraction offrira plus de confort aux occupants d'un appartement ou d'une maison. Et pour cause, une fois équipé, votre logement disposera d'une bien meilleure isolation thermique et sonore. Cet peut donc aussi vous permettre de réduire vos dépenses énergétiques. D'autre part, grâce à ce vitrage feuilleté, votre mobilier intérieur et vos éléments de décoration ne seront plus soumis aux rayons UV du soleil et à une éventuelle décoloration.

Pour autant, qui dit plus solide et résistant dit automatiquement plus difficile à briser si vous tentez de vous échapper de votre maison en cas d'incendie ou d'incident majeur. Par conséquent, ce type de vitrage ne facilitera pas l'intervention rapide des secours.

Plus onéreux (voir ci-dessous) et plus lourd qu'un vitrage classique, un vitrage anti-effraction aura aussi l'inconvénient d'être plus complexe à installer. La pose ou le remplacement de vos vitres lambda nécessite un savoir-faire et de respecter des règles strictes. Pour un travail bien fait et des vitres parfaitement installées et étanches, l'intervention d'un professionnel qualifié, dans l'idéal un menuisier, sera indispensable.


Pour vos ouvertures en rez-de-chaussée ou en rez-de-jardin, l'installation de vitrages en verre feuilleté peut réduire considérablement le risque d'effraction !


Comment savoir si un verre est anti-effraction ?

Il n'est pas toujours simple de s'assurer que votre vitrage de sécurité est bien anti-effraction, surtout si vous avez égaré votre bon de commande ou votre facture.

Quoi qu'il en soit, il est possible de déterminer si votre verre feuilleté n'est pas anti-effraction. Pour ce faire, vous devez tapoter avec votre main la surface du verre, d'abord à l'intérieur de votre logement, avant de renouveler l'opération en extérieur. Si le son émis et la vibration ressentie sont identiques, il y a de grandes chances que votre vitrage ne soit pas anti-effraction.

Autre astuce, vous pouvez approcher un briquet de votre vitre. Si la flamme se reflète en double ou en triple, c'est que votre vitrage feuilleté peut être considéré comme un retardateur d'effraction.

Quel est le prix moyen d'un vitrage anti-effraction ?

Alors qu'il protégera votre habitation contre les tentatives de cambriolage, un vitrage adapté a néanmoins un coût. Le prix moyen d'un vitrage anti-effraction se situe entre 120 et 850 € le mètre carré, hors pose et éventuels travaux de menuiserie.

Le coût de la fourniture variera notamment selon : 

  • l'élément à équiper (une fenêtre, une baie vitrée, une porte d'entrée...) ;
  • le niveau de résistance du vitrage ;
  • la dimension du vitrage (standard ou sur-mesure).

Sachez également que la facture sera automatiquement plus salée dans le cadre d'une rénovation, puisque le professionnel engagé aura d'abord à procéder à la dépose du support existant, avant de poser votre nouveau vitrage anti-effraction.

Voici un tableau comparatif des prix moyens à prévoir, selon l'élément de votre logement à équiper d'un vitrage anti-effraction :

Élément à équiper
Prix moyen (hors pose)
Fenêtre
Entre 120 et 300 € le m2
Porte-fenêtre
Entre 200 et 600 € le m2
Porte d'entrée vitrée
Entre 200 et 500 € le m2
Baie vitrée
 Entre 350 et 850 € le m2


A cela, il faudra ajouter le coût de la main d'oeuvre. Pour la pose, il vous faudra débourser en moyenne entre 200 et 650 €. Le prix de pose dépendra notamment de l'ampleur et de la complexité des travaux.


Pour obtenir le prix le plus juste pour la pose de votre vitrage anti-effraction, n'hésitez pas à comparer plusieurs devis !


Quels vitrages sont recommandés par les assurances ?

Avant de vous équiper, il est important de vous rapprocher de votre assurance pour connaître ses exigences précises en termes de niveau de protection et de degré de résistance de vos vitrages anti-effraction, notamment pour des fenêtres ou ouvertures situées au rez-de-chaussée ou en rez-de-jardin. Il serait regrettable de ne pas être dédommagé si vous êtes victime d'un cambriolage.

💡
Bon à savoir :
D'autre part, l'installation de ce type de vitrage pourra, dans certains cas, vous permettre de renégocier votre contrat d'assurance habitation avec votre assureur.

Quoi qu'il en soit, selon les caractéristiques de votre logement et les particularités des contrats proposés par votre assurance, il vous sera demandé, pour être certain d'être assuré en cas de cambriolage, d'équiper vos fenêtres et autres ouvertures d'un vitrage anti-effraction de classe P5 A, voire P6 B.

😉 Le Conseil Habitatpresto : confiez les travaux à un professionnel RGE !

Pour vous aider à financer le remplacement de votre simple vitrage par du vitrage anti-effraction, il est fortement recommandé de faire appel à un menuisier reconnu garant de l'environnement (RGE). Dans le cadre de ces travaux de rénovation énergétique, le recours à un artisan titulaire de ce label vous permettra de bénéficier des aides financières de l'Etat ou de l'Anah, ce qui réduira considérablement le coût final du vitrage et de sa pose.


Pour davantage de sécurité et de confort, optez pour un vitrage anti-effraction chez vous !


Références :

Abris / Carport / Véranda Fenêtres Part Portes et serrures
Adrien Maridet

Adrien Maridet

Rédacteur web Habitatpresto

Adrien, rédacteur web pour Habitatpresto. Fort de mon expérience de journaliste (un métier “passion” que j’ai eu la chance d’exercer pendant six ans), j’aime rechercher, recueillir, recouper et vulgariser l’information sur des sujets divers et variés. J’espère vous aider à travers mes conseils ou bons plans à trouver des réponses à vos questionnements autour de votre ou vos projets à venir.

21/09/2021

Comment créer une entrée quand on n’en a pas ?

Votre porte d’entrée ouvre directement dans une pièce ? Envie d’une véritable entrée ? Voici quelques astuces pour délimiter un espace autour de votre...

Lire la suite

21/09/2021

Gazon qui jaunit, au secours ! 7 pistes pour sauver votre pelouse

Un gazon qui jaunit n'est pas une mince affaire. Causes et solutions, on vous explique tout pour garder votre gazon vert cette année et le sauver !

Lire la suite

16/09/2021

Chèque énergie 2021 : il sera envoyé à partir du mois d'avril

Le chèque énergie 2021 sera envoyé entre fin mars et fin avril 2021 (selon votre département) et sera valable jusqu'au 31 mars 2022.

Lire la suite

15/09/2021

Isolation du sol : quelles techniques & quels isolants choisir ?

L'isolation du sol de votre maison permet de diminuer de 7 à 10 % les pertes de chaleur. Mais savez-vous quelle technique utiliser ? On vous dit tout...

Lire la suite

15/09/2021

Top 7 des chauffages d'appoint du + économique au - économique

C'est un précieux allié pour les plus frileux & pour ceux qui veulent retarder le démarrage du chauffage en automne.

Lire la suite

15/09/2021

Dossier spécial chauffage : tout savoir pour être bien chez soi

Dans notre dossier dédié au chauffage, prenez le temps de la comparaison pour choisir la meilleure alternative en fonction de vos besoins !

Lire la suite