Comment construire une ruche pour produire votre miel ?

Dans cet article :

    Produire votre propre miel, vous en rêvez depuis longtemps... C’est décidé, vous allez franchir le pas et vous lancer dans l’apiculture. Comment construire une ruche ? Il vous faudra réunir le bois et le matériel pour ensuite construire le toit, le corps, la hausse, le plateau et les cadres. Etapes de fabrication d’une ruche, prix d’un essaim, types de ruches et précautions à prendre, vous saurez tout pour devenir un véritable apiculteur amateur !

    SOMMAIRE 

    Si vous avez des guêpes ou des frelons dans le jardin, il faudra vous en débarrasser avant d'accueillir vos abeilles !


    Comment fabriquer une ruche facilement ?


    Si vous voulez du miel, il vous faut des abeilles et pour avoir des abeilles, il faut pouvoir les accueillir dans une ruche, ça semble logique ! Avant de débuter la construction, il faut savoir qu’il existe plusieurs types de ruches : modernes (Dadant, Voimot, etc.) ou traditionnelles (en paille, en tronc, etc.), qui utilisent des matériaux différents.

    Quoi qu’il en soit, toutes les ruches sont composées des éléments suivants 

    • un toit, 
    • un couvre-cadre, 
    • un corps, 
    • des cadres
    • un plateau, 
    • des hausses, 
    • une planche d’envol. 

    Le bois doit être non traité et sans peinture pour préserver la santé de vos futures habitantes. Voici les différents étapes pour fabriquer votre propre ruche facilement :


    1. Réunir le matériel et les matériaux nécessaires

    Comme pour toute construction, vous devez réunir le matériel et les matériaux indispensables :


    Le toit

    • Des planches de bois de 60 cm de long et 10 cm de large,
    • Des planches de bois de 50 cm de long et 50 cm de large,
    • Un contreplaqué de 60 cm de long et 54 cm de large.
    • De la tôle,
    • Du polystyrène,
    • Des clous,
    • Un marteau
    • Des agrafes.


    Le corps de la ruche 

    • Des planches de bois de 55 cm de long, 22 cm de large et 2.8 cm d’épaisseur,
    • Des planches de bois de 43 cm de long, 22 de large et 2.6 cm d’épaisseur,


    Le plateau de la ruche

    • Un panneau de 60 cm de long, 47 cm de large et 1.8 cm d’épaisseur,
    • 2 Liteaux de 4 cm de long, 2.6 cm de large et 1.7 cm d’épaisseur.
    • Une grille métallique,
    • Des tasseaux de 53 cm de long, 26 cm de large et 18 mm d’épaisseur,
    • Des vis à bois,
    • Des clous.


    Le couvre cadre

    • De l’isorel,


    La hausse

    • Des planches de bois de 55 cm de long, 22 cm de large et 2.8 cm d’épaisseur,
    • Des planches de bois de 43 cm de long, 22 cm de large et 2.6 cm d’épaisseur,
    • Des clous de 70,
    • Une crémaillère.


    2. Construire le toit

    • Fixez les planches de bois sur le contreplaqué à l’aide des clous et du marteau,
    • Recouvrez le toit avec la tôle,
    • Ajoutez le polystyrène à l’intérieur pour une bonne isolation.


    3. Assembler la hausse et le corps

    Les grandes planches doivent être l’une en face de l’autre. Même chose pour les planches les plus petites.

    Assemblez la hausse de la ruche avec des clous et un marteau. Une fois vos deux blocs terminés, reliez-les ensemble. Servez-vous de la crémaillère pour positionner le cadre et le couvre cadre. Réitérer l’opération pour réaliser le corps.


    4. Fabriquer le plateau

    • Sur votre panneau, faites un trou de 38 cm X 18 cm,
    • Posez la grille par-dessus,
    • Ajoutez les liteaux et fixer-les avec des vis à bois.

    Pour terminer, placez vos tasseaux sous le corps de la ruche.

    💡

    Si après réflexion, vous ne souhaitez pas construire vous-même votre ruche, sachez qu’il existe sur le marché des ruches en kit prêtes à assembler pour environ 160 euros.


    Faites entretenir votre jardin par un professionnel pour gagner du temps !


    Quel est le prix d'un essaim d'abeilles ? à partir de 10 euros


    Pour débuter en apiculture, il faut donc acquérir des abeilles. Il faudrait prendre contact avec un apiculteur de votre région, car les essaims doivent généralement être récupérés sur place.

    Vous aurez plusieurs possibilités pour peupler votre ruche :

    1. Choisir un essaim d’abeilles seul,
    2. Choisir un essaim d'abeilles sur cadre.

    Il ne faudra pas non plus oublier la reine qui est indispensable pour votre colonie !


    Abeilles


    Prix moyen


    Essaim seul


    Entre 10 € et 65 €


    Essaim sur cadre


    Entre 100 € et 160 €


    Reine vierge


    Environ 10 €


    Reine fécondée


    Entre 30 € et 45 €


    Pour plus de simplicité et gagner du temps sur la production du miel, vous pouvez acquérir la ruche et son essaim pour environ 260 euros. Découvrez également ces gestes simples pour attirer les abeilles dans votre jardin.


    Quelle ruche choisir pour débuter comme apiculteur amateur ?


    Lorsqu’on débute comme apiculteur amateur, il faut connaître les différents types de ruches existantes. Trois types sont fréquemment utilisées en France, mais pour un débutant, la ruche Dadant sera la plus appropriée :


    Types de ruches


    Caractéristiques


    Prix moyen

    La Dadant

    C’est la plus utilisée en Europe mais aussi la plus grande. Elle présente entre 10 et 12 cadres et offre ainsi une plus grande réserve en hiver.

    Entre 60 € et 280 €
    La Voirnot

    En forme de cube, on la retrouve principalement dans les zones montagneuses et les régions froides. Elle mesure environ 36 cm X 36 cm X 36 cm et se divise en deux parties.

    Entre 100 € et 160 €
    La Langstroth

    C’est une ruche importée des Etats-Unis et dite “standard”. Elle est très appréciée par les apiculteurs puisqu’elle offre un confort optimal aux abeilles. Elle est simple à manipuler mais sa taille est plus petite que d’autres ruches.

    Entre 60 € et 110 €


    Est-il dangereux d'avoir une ruche dans son jardin ? 4 précautions


    Tout d'abord il faut savoir que pour posséder une ruche, il n’y a pas de besoin de vivre à la campagne et d’avoir un terrain de plusieurs milliers de m². Un petit jardin de ville est tout à fait approprié si votre commune l’autorise puisque de tout façon elles iront butiner bien au-delà de votre propriété. En soit, posséder une ruche n’a rien de dangereux à condition de prendre quelques précautions :

    1. La ruche doit être placée à 10 mètres de la limite du jardin ou à deux mètres d’une haie de séparation si elle est suffisamment dense et haute,

    2. Se déclarer en tant qu’apiculteur auprès de la Direction des Services Vétérinaires de son département et souscrire à une assurance responsabilité civile,

    3. Se former à la manipulation de la ruche,

    4. Connaître le numéro du centre antipoison de votre région en cas de piqûre sur une personne allergique.

    A noter que le risque de se faire piquer par une abeille est peu élevé et que seulement 5 % de la population est allergique. Les abeilles ne piquent qu’en cas de danger vital pour protéger leur colonie.


    📌

    Vous aimerez aussi lire

    Nid de guêpes : 4 solutions efficaces pour s’en débarrasser

    Frelon asiatique : comment le reconnaître & le tuer sans danger


    😉 Le Conseil Habitatpresto : n’installez pas votre ruche en hiver !


    Vous pouvez fabriquer votre ruche quand vous le souhaitez mais l’achat de la colonie doit être anticipé. Installer un essaim doit se faire au bon moment et surtout pas en hiver. La meilleure période est au début du printemps ou au milieu de l’été, à savoir début avril et fin juillet. Cependant, si vous prévoyez d’installer votre essaim d’abeilles au printemps, il est recommandé d’anticiper votre réservation dès l’automne précédent.


    Faites élaguer vos arbres pour éviter les nids de frelons asiatiques !


    Références :

    1. "Les différents types de ruches", Apiculture
    2. "Combien coûte un essaim d’abeilles ?", Au Pays de Zaza, le 29 novembre 2019
    3. "Débuter en apiculture : quel matériel, quel investissement ?", Darrigan, le 23 octobre 2013
    Aménagement du jardin Part
    Aurélia Ribeiro

    Aurélia Ribeiro

    Rédactrice web Habitatpresto

    Aurélia, rédactrice web SEO pour Habitatpresto et fille d’artisan. Je rédige des articles pour Habitatpresto depuis 2018. J'aime vous transmettre toutes mes astuces pour vos projets de déco et de rénovation intérieure, mais également vous apporter une solution concrète face à un problème rencontré dans votre quotidien : un douche qui fuit, une chaudière qui se met en sécurité, etc.

    Comment tailler les rosiers en automne ? La bonne technique

    L’automne est l’occasion de tailler les rosiers pour les voir fleurir au printemps suivant. Découvrez les différentes étapes de cet entretien annuel !

    Lire la suite

    5 plantes et fleurs qui fleurissent l'hiver au jardin

    Envie d’un extérieur coloré et qui sent bon même pendant la saison froide ? Voici 5 plantes et fleurs qui fleurissent l’hiver au jardin.

    Lire la suite

    Nos secrets pour sauver un arbre ou une plante qui a gelé

    Votre jardin souffre du froid et vous ne savez pas quoi faire ? Voici nos astuces pour ressusciter un arbre ou une plante qui a gelé.

    Lire la suite

    Automne : que faire au jardin et au potager ? Les incontournables

    En automne, l’entretien du jardin revient à tailler, élaguer, couper, mais aussi planter, protéger et préparer votre jardin pour l'hiver !

    Lire la suite

    Jardin : 5 idées déco pas chères pour rendre jaloux les voisins

    Envie de sublimer vos extérieurs pour le printemps sans trop dépenser ? Voici nos 5 idées déco pas chères pour le jardin !

    Lire la suite

    Comment semer de la pelouse ? Un nouveau gazon en 5 étapes

    Votre pelouse est irrécupérable ? Découvrez les 5 étapes pour semer un nouveau gazon et les précautions à prendre pour un résultat optimal !

    Lire la suite
     

    Confidentialité